X

À La Une

La CIA aurait appris l'existence de messages renforçant les soupçons sur le rôle de MBS dans la mort de Khashoggi

Arabis saoudite

Le prince a écrit au moins onze messages à son plus proche conseiller, Saoud al-Qahtani, qui supervisait l'équipe de quinze hommes envoyés en Turquie pour tuer le journaliste. 

OLJ/AFP
01/12/2018

L'agence de renseignement américaine CIA a appris l'existence d'une dizaine de messages envoyés par le prince héritier saoudien Mohammad ben Salmane dans les heures précédant et suivant le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi au conseiller supervisant l'opération, selon le Wall Street Journal samedi.  Le journal a pris connaissance d'extraits du rapport secret de la CIA ayant conclu que "MBS" avait "probablement" commandité l'assassinat du journaliste saoudien, tué lors de sa visite au consulat de son pays à Istanbul le 2 octobre.

Dans ce rapport, la CIA rapporte que le prince a écrit au moins onze messages à son plus proche conseiller, Saoud al-Qahtani, qui supervisait l'équipe de quinze hommes envoyés en Turquie pour tuer Jamal Khashoggi. Le conseiller royal a été limogé et officiellement accusé en Arabie saoudite d'avoir joué un rôle central, ainsi que sanctionné par le Trésor américain avec seize autres Saoudiens. Saoud al-Qahtani communiquait directement avec le chef d'équipe durant l'opération, selon la CIA, indique le Wall Street Journal, qui ne précise le type des messages.


(Lire aussi :  Macron à MBS : "Je suis inquiet (...) Vous ne m'écoutez jamais")


La CIA ignore le contenu des messages envoyés par le prince héritier à son collaborateur. Mais son rapport conclut, avec un degré de certitude "moyen à élevé", que le prince Mohammad "ciblait personnellement" Khashoggi et "a probablement ordonné sa mort". Le rapport clarifie: "Nous manquons d'informations directes montrant que le prince héritier a donné un ordre d'assassinat".

Les espions américains rapportent également que le dirigeant saoudien a dit à des proches, en août 2017, que s'il ne parvenait pas à faire revenir Jamal Khashoggi en Arabie saoudite, "nous pourrions éventuellement l'attirer en dehors de l'Arabie saoudite et faire des arrangements", ce qui "semble anticiper l'opération saoudienne lancée contre Khashoggi".

Le journaliste, âgé de 59 ans au moment de sa mort, s'était exilé aux Etats-Unis en 2017. Le contenu exact du rapport de la CIA est très discuté à Washington, depuis que Donald Trump a déclaré publiquement que le service de renseignement n'avait "rien trouvé d'absolument certain". Le président américain est accusé, y compris au sein de son parti au Congrès, de chercher à épargner le prince héritier au nom des intérêts stratégiques américains en Arabie saoudite.


Lire aussi

Trump et Mohammad ben Salmane au centre de toutes les attentions

Affaire Khashoggi : le Canada impose des sanctions contre 17 Saoudiens

MBS tente de sauver la face avant le G20

Trump a l'intention de "fermer les yeux" sur le meurtre de Khashoggi, selon Ankara

Affaire Khashoggi : "possible" rencontre entre Erdogan et MBS

À Riyad, des membres de la famille royale tournent le dos à MBS

Malgré les critiques, Trump veut rester un « partenaire indéfectible » de Riyad

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

ahhh mais qui ordonne un meurtre par messages !?!?! en 2018 … en 2005 peut etre ca pourrait passer mais bon peut etre s'il est debile a ce point c'est bien fait pour lui !!!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES SOUPCONS... RIEN QUE DES SOUPCONS... RIEN DE CONCRET ! IL FAUT DES PREUVES OU DES CONFESSIONS...

Dernières infos

Les signatures du jour

Commentaire de Anthony SAMRANI

Apprendre à vivre sans les Américains

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants