X

À La Une

Affaire Khashoggi : Riyad dément les conclusions de la CIA sur l'implication de MBS

Arabie saoudite

"Nous rejetons entièrement" les conclusions de la CIA, affirme Adel al-Jubeir dans un entretien au journal al-Sharq al-Awsat.

OLJ/Reuters
20/11/2018

Les conclusions de la CIA selon lesquelles le prince héritier d'Arabie saoudite, Mohammad ben Salmane (MBS), a ordonné l'assassinat du journaliste et opposant Jamal Khashoggi sont complètement fausses, a déclaré mardi le ministre saoudien des Affaires étrangères, Adel al-Jubeir.

Rapportées dans un premier temps par le Washington Post avant d'être confirmées à Reuters de source proche du dossier, les conclusions de la CIA sont à ce jour l'assertion la plus formelle associant MBS à la mort de Khashoggi, tué dans l'enceinte du consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, en Turquie, le 2 octobre dernier.

Le mois dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan, détaillant les résultats de l'enquête turque sur la mort de Jamal Khashoggi, a déclaré que de solides preuves démontraient que le meurtre du journaliste avait été planifié, contredisant la version des événements livrée alors par Riyad. 

"Nous rejetons entièrement" les conclusions de la CIA, a déclaré Adel al-Jubeir dans un entretien au journal al-Sharq al-Awsat, propriété du royaume. "Il s'agit de fuites et non pas d'une annonce officielle, et je remarque que le rapport de la CIA est basé sur une évaluation et non pas sur une preuve concluante", a-t-il ajouté.

Interrogé sur les déclarations de Recep Tayyip Erdogan, le ministre saoudien des Affaires étrangères dit que Riyad avait reçu l'assurance d'Ankara que le président turc ne visait pas Mohammad ben Salmane lorsqu'il a déclaré que le meurtre de Jamal Khashoggi avait été ordonné par les plus hautes sphères du royaume wahhabite.

Aucune tentative visant à nuire au roi et au prince héritier ne sera autorisée, a-t-il ajouté.


Lire aussi

Meurtre de Khashoggi: Trump ne veut pas écouter l'"horrible" enregistrement

Meurtre de Khashoggi : Riyad veut tirer un trait, mais la crise pourrait perdurer

A Istanbul, prière funéraire en hommage à Khashoggi

Meurtre de Khashoggi : ce que l'on sait sur les suspects saoudiens


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bustros Mitri

Après s'etre attaqué à tous les puissants princes de la famille royale, fait arreter un premier ministre en exercice, MBS , a pensé qu' éliminer un petit ' moustique ' passerait totalement inapercu...
Honte, Honte, Honte !
Il faut arreter de specular sur ce qui s' est passé..C' est trop clair. Ceux qui sont dans les arcanes du pouvoir, sur le terrain, savent bien comment se règle ce genre de dossier, les voies de mise en oeuvre, l' organigramme de decision.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES CONCLUSIONS DE LA CIA BATIES SUR DES SUPPOSITIONS DITES DE LA LOGIQUE DES CHOSES... POINT DE PREUVES TANGIBLES !

FAKHOURI

“Je crois que la vérité fait toujours scandale.”
de Henri-Georges Clouzot

PAUL TRONC

Bon ! C'est confirmé, on ne parle plus de "puissant" prince héritier charcutier tortionnaire dans les articles écrit dans l'olj .

Un bon signe du caractère infréquentable de ce "puissant" prince etc...

Lindsay Graham a déclaré ne jamais vouloir lui serrer la main à ce " puissant" etc....

Il ne lui restera que les mains de trump-pète et son gendre kouchner . Quelle différence cela pourra faire quand on a pris l'habitude de toucher la souillure.

PAUL TRONC

Quand on a tout perdu dans sa vie , il faut chercher à s'accrocher à sa dignité.

Ces bensaouds n'en ont même plus .

Lindsay Graham un congressiste très influent, très proche de trump-pete lui a dit qu'il ne se voyait plus serrer la main de ce " puissant" héritier charcutier tortionnaire.

Que les bensaouds sous influence se débarrasse de cet avorton et le remplace par un autre qui continuera malgré tout à faire des affaires avec trump-pete et son gendre kouchnerde.

Sarkis Serge Tateossian

Il faut passer à offensif et démolir la stratégie criminelle turque à travers le piège qu'elle à tendu pour rabaisser et éliminer la représentativité diplomatique du monde arabe.

La stratégie turque consiste à éliminer la diplomatie principaux pays arabes (Égypte,Arabie...) pour diviser d'avantage le monde musulman et régner ensuite ... Mieux.


Le temps des criminels ottomans est RÉVOLU !

Le effendi du Bosphore n'a pas l'air de comprendre.

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

D’un automne à l’autre

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants