X

Liban

May Chidiac : Que les assassins soient au moins pointés du doigt

Témoignage

L’ex-journaliste vedette de la télé commente l’action du TSL et revient sur la tentative d’assassinat contre sa personne il y a tout juste 13 ans.

26/09/2018

Il y a treize ans, le 25 septembre 2005, May Chidiac était victime d’une tentative d’assassinat. Pour l’ancienne journaliste vedette de la télévision, le funeste mois de septembre a un goût un peu moins amer cette année en raison des audiences de clôture qui se sont tenues, ces deux dernières semaines, au Tribunal spécial pour le Liban (TSL) à La Haye. Un tribunal dont les juges sont, désormais, en phase de délibérations. « La raison du plus fort n’est plus toujours la meilleure », lance May Chidiac avant de poursuivre, non sans une pointe d’humour : « Les Fables de La Fontaine sont tombées en désuétude. »

« Je suis heureuse que les audiences du TSL aient repris en septembre. Nos rêves se concrétisent finalement, et le tribunal est sur la bonne voie », déclare-t-elle à L’Orient-Le Jour.

May Chidiac a été grièvement blessée dans un attentat aux explosifs qui l’a visée alors qu’elle était à bord de sa voiture dans la région de Jounieh. Sauvée miraculeusement, au prix d’une longue série d’interventions chirurgicales rendues nécessaires par les séquelles de l’explosion, May Chidiac continue de défendre le Liban auquel elle croit et pour lequel elle éprouve un amour viscéral.

« Ceux qui ont voulu m’éliminer m’ont ancrée davantage dans la terre du Liban », affirme Mme Chidiac. « Si je suis toujours en vie, c’est pour être la voix de ceux qui ne sont plus, de mes camarades qu’on a réussi à éliminer, et surtout la voix de la vérité : le Liban indépendant et souverain », ajoute-t-elle avec détermination. Pour l’ancienne journaliste, le 14 Mars continuera à exister : « Ces grands hommes visés par la série d’attentats incarnent la flamme du 14 Mars qui jamais ne s’éteindra et qui représente la vraie face du Liban souverain. »

À ses proches, ses amis et tous ceux qui continuent de la soutenir, May Chidiac adresse un message d’amour et de respect : « Sans eux, je n’aurais pas pu continuer à me battre. Mais je me suis avant tout défiée moi-même. Je voulais faire comme si de rien n’était, continuer à être la même, mais cela n’a jamais été facile ». « En fin de compte, au moins je continue à me faire entendre », enchaîne-t-elle.

« J’aimerais rappeler à ceux qui continuent à nous menacer et à nous demander de ne pas jouer avec le feu que ce sont eux qui ont joué avec le feu », martèle May Chidiac en s’adressant, sans le nommer, au secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah. « Qu’ils admettent qu’ils ont commis des crimes et, à partir de là, nous pourrons peut-être leur pardonner leurs crimes. Mais cette décision nous appartient », lance-t-elle avant de poursuivre : « Ces menaces sont rejetées parce qu’on en a assez ! »


(Pour mémoire : May Chidiac décorée par le Saint-Siège)


Le TSL, consolation et amertume

Quatre ans et demi après l’ouverture des audiences, la dernière phase du procès des suspects dans l’assassinat de l’ancien Premier ministre Rafic Hariri, tué en février 2005 avec 21 autres personnes lors d’un attentat à Beyrouth, a pris fin. Pendant neuf jours, entre les 10 et 21 septembre, l’accusation et la défense ont présenté leurs déclarations de clôture devant les juges du TSL à La Haye.

« Il est vrai qu’il ne s’agit, jusqu’à présent, que d’actes d’accusation, mais nous attendrons, d’autant que tous les arguments de la défense sont infondés », estime May Chidiac. Selon l’ancienne journaliste, le jugement dans l’affaire de l’assassinat de Rafic Hariri sera rendu public début 2019, et d’autres actes d’accusation seront émis dans les affaires de Marwan Hamadé, Élias Murr et Georges Haoui.


(Lire aussi : La Fondation May Chidiac à Amman pour renforcer le rôle de la femme dans la région)


L’affaire de la tentative d’assassinat de May Chidiac n’est cependant pas examinée au TSL. « Elle est censée l’être, mais selon l’enquête basée sur les appels téléphoniques, on n’a pas trouvé de liens entre mon affaire et l’attentat contre Rafic Hariri », explique-t-elle. « Je trouve que c’est inadmissible et qu’il faut élargir l’enquête et prendre en considération d’autres éléments tels que la similarité entre les différents attentats ou encore les mêmes matières explosives employées », déplore-t-elle.

« Malgré cela, je trouverai certainement une consolation si la justice est rendue dans l’affaire Hariri », enchaîne-t-elle avant de conclure : « Nous demandons que ceux qui ont planifié, donné des ordres et exécuté soient au moins pointés du doigt ».


Pour mémoire

May Chidiac reçoit le prix « Minerva »

À la Fondation May Chidiac, les temps troubles du journalisme...

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CHERE MADAME MAY CHEDIAC... ILS LE FURENT DES QUE WISSAM EID LES DENICHA...

Wlek Sanferlou

Bon courage May et les meilleurs souhaits pour des réussites bien méritées dans tous vos projets visant la défence et la promotion de notre patrie le Liban.
Les vrais martyrs pour le Liban, tout comme vous l'êtes, ne cessent de se donner pour cette patrie.

de Tinguy Corinne

Félicitations à cette femme si courageuse et qui mérite amplement ces décorations !
Sa réussite personnelle et les épreuves qu'elle a surmontées si dignement ne l'ont pas empêchée d'être bienveillante vis-à-vis d'autrui et de créer une fondation pour promouvoir les femmes arabes.
Un exemple pour toutes les femmes...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Quand la lutte contre la corruption fait des dégâts collatéraux...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.