X

Liban

May Chidiac reçoit le prix « Minerva »

Droits de l’homme
OLJ
05/12/2017

En visite à Rome, May Chidiac a été primée lors de sa participation à l'événement « Minerva Awards ». L'ambassadeur d'Italie au Liban, Massimo Marotti, a remis à la présidente de la Fondation May Chidiac (FMC) le prix « Minerva Anna Maria Mammoliti » pour la défense des droits de l'homme et des droits civils. Ce prix, qui honore les femmes pionnières dans leur domaine, est considéré comme l'un des plus importants en Italie.
« Depuis mes débuts en journalisme, je suis toujours allée à la recherche de la vérité », a affirmé Mme Chidiac, avant de poursuivre : « Tout au long de mon parcours, j'ai été consciente de ce grand défi qu'est la recherche de la vérité dans un pays comme le Liban. Malgré tout, je suis la même May Chidiac que tout le monde a connue parce que j'ai continué à croire en mon devoir à l'égard de ce pays et en mon rôle en tant que femme. »
La présidente de la FMC a ensuite raconté au public les difficultés auxquelles elle a fait face après qu'elle eut été grièvement blessée dans un attentat à l'explosif qui l'a visée le 25 septembre 2005, en plein milieu de la vague d'attentats contre les piliers de la révolution du Cèdre. « À travers cette tentative, ils voulaient que je perde tout espoir dans le Liban, mais leur projet a échoué. Non seulement j'ai survécu, mais je suis devenue une femme forte et déterminée », a-t-elle assuré. Mme Chidiac a remercié le comité organisateur de l'événement et s'est dit honorée de recevoir le prix « Minerva ». « Ensemble, nous écarterons la peur et nous oserons rêver et exister », a-t-elle conclu.
Dans le cadre de ce même voyage, la journaliste a participé à une conférence sur le thème « Les femmes du Moyen-Orient : leaders du changement », qui a regroupé 50 femmes de cette région. Elle a aussi pris part à une seconde table ronde intitulée « Le rôle de la femme dans l'édification de la paix et de la sécurité ». May Chidiac a souligné à cette occasion l'importance de la participation de la femme dans l'édification de l'État. « Lorsque nous évoquons le processus de l'instauration de la paix, il faut avouer que ce sont généralement les hommes qui jouent les rôles principaux, ce qui nous ramène à l'inégalité des chances entre hommes et femmes dans ce domaine », a-t-elle ajouté.
Mme Chidiac a en outre participé jeudi à Rome à la conférence « MED 2017 – Dialogues méditerranéens » organisée par le ministère italien des Affaires étrangères, auquel le président de la République Michel Aoun a pris part.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

22 octobre 1989-22 octobre 2018, Taëf entame sa 30e année

En toute liberté de Fady NOUN

La vérité et le dialogue des cultures

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué