Rechercher
Rechercher

Économie - Téléphonie mobile

Harb prolonge encore avec Orascom et Zain

Les contrats de gestion des réseaux de téléphonie mobile ont été prolongés onze fois depuis 2013, dans l’attente d’un nouvel appel d’offres.

Le ministre des Télécoms, Boutros Harb, devrait annoncer aujourd'hui une nouvelle prolongation, pour une durée d'un mois, des contrats d'exploitation des réseaux Alfa (géré par l'égyptien Orascom depuis 2009) et Touch (géré par le koweïtien Zain depuis 2004), qui arrivaient à échéance hier. « Le dossier n'ayant pas évolué, c'est la seule solution envisageable à ce stade », a confirmé à L'Orient-Le Jour un conseiller du ministre. Il s'agit de la onzième prolongation de ces contrats depuis 2013 et la troisième depuis l'annulation, le 8 décembre dernier, de l'appel d'offres international pour une gestion triennale de ces réseaux de téléphonie mobile.
« Compte tenu des impératifs liés à l'actualité, le Conseil des ministres – NDLR : normalement compétent en la matière – n' a pas eu l'occasion de se prononcer sur cette question ou sur une relance de l'appel d'offres », a ajouté cette source. Il n'a pas non plus statué sur la demande antérieure de M. Harb d'être chargé provisoirement de la gestion directe de ces deux réseaux jusqu'à la fin d'un nouvel appel d'offres éventuel. « Nos rapports avec les opérateurs actuels sont très bons », a simplement commenté le conseiller.
La direction des adjudications avait annulé l'appel d'offres lancé en juin 2015 après n'avoir reçu que deux offres – celles de Zain et du français Orange –, Orascom n'ayant pas jugé les conditions du cahier des charges suffisamment intéressantes.


Pour mémoire
Appel d'offres mobile : le miracle n'a pas eu lieu

Nouveau bras de fer politique autour de la gestion des réseaux mobiles

Pour Harb, le secteur des télécommunications est le pouls de l'économie et de la croissance


Le ministre des Télécoms, Boutros Harb, devrait annoncer aujourd'hui une nouvelle prolongation, pour une durée d'un mois, des contrats d'exploitation des réseaux Alfa (géré par l'égyptien Orascom depuis 2009) et Touch (géré par le koweïtien Zain depuis 2004), qui arrivaient à échéance hier. « Le dossier n'ayant pas évolué, c'est la seule solution envisageable à ce stade », a...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut