X

À La Une

Salma Hayek défend le droit des Libanaises à transmettre la nationalité à leurs enfants

Dans la presse

"Je suis fière d'avoir du sang libanais coulant dans mes veines", affirme l'actrice lors d'un dîner organisé dimanche par le Centre libanais à Mexico.

OLJ
19/01/2016

L'actrice mexicaine d'origine libanaise, Salma Hayek, a défendu dimanche le droit des femmes libanaises à transmettre la nationalité à leurs enfants, lors d'un dîner organisé en son honneur au Centre libanais de Mexico, a rapporté le site mexicain d'information people Quien.com

"Il faut que les extraordinaires femmes et mères libanaises puissent avoir la possibilité de transmettre leur nationalité à leurs enfants", a-t-elle déclaré devant un parterre de ressortissants libanais installés au Mexique.

La loi ne permet pas aux Libanaises mariées à des non-Libanais à transmettre leur nationalité à leurs époux et à leurs enfants. À l'instar de la loi sur l'octroi de la nationalité aux enfants, la loi adoptée en novembre dernier sur le recouvrement de la nationalité par des émigrés d'origine libanaise ne donne pas aux femmes ce droit, qu'elle octroie uniquement aux hommes.
Certains arguent du fait que ce droit pourrait modifier l'équilibre confessionnel du pays, de nombreuses Libanaises ayant épousé des réfugiés palestiniens. De nombreuses associations de la société civile se mobilisent depuis des années pour que ce droit soit accordé aux femmes.

Salma Hayek était à Mexico pour faire la promotion du film d'animation "Le Prophète", basé sur l'ouvrage du poète et philosophe libano-américain Gebran Khalil Gebran.
"Je suis fière d'avoir du sang libanais coulant dans mes veines et c'est peut-être pour cela que j'ai décidé de faire ce film", a-t-elle confié. Salma Hayek était venue au Liban pour la première fois en avril 2015, pour retrouver ses racines et présenter son film "le Prophète" en première mondiale.

Au cours de ce dîner, l’ambassadeur du Liban à Mexico, Hicham Hamdane, a offert à l'actrice une petite sculpture représentant un phénix. Dans le livre d'or, Salma Hayek a inscrit ces quelques mots : "Avec amour et gratitude envers ma famille libanaise à Mexico. Je suis honorée d'avoir été avec vous et d'avoir reçu ce trophée", précise Quien.com

 

 

 

Lire aussi

Quand Salma Hayek emmène les téléspectateurs français au Liban

Salma Hayek, prophète en son pays

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Halim Abou Chacra

KAHLIL GEBRAN'S ?? Il y a une erreur sur cette photo.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le Hezbollah et « la patience stratégique »

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

"La révolution en marche". Rejoignez aujourd'hui la communauté des abonnés en vous abonnant à 1$ pour UN AN. Offre limitée pour la journée du 21 novembre 2019

Je poursuis la lecture

4

articles restants