X

À La Une

Quelques clés pour comprendre l'affaire Nimr Baqer el-Nimr

Infographie

Quelques éléments clés pour mieux comprendre qui était le cheikh Nimr et pourquoi sa mise à mort a eu de telles conséquences.

OLJ
05/01/2016

Samedi 2 janvier 2016, l'Arabie saoudite exécute le chef religieux chiite, Nimr Baqer el-Nimr, un défenseur charismatique de la minorité chiite et un critique virulent de la dynastie sunnite au pouvoir. La mise à mort de ce religieux de 56 ans déclenche une série de condamnations dans le monde, surtout au sein des communautés chiites en Iran, au Bahreïn, en Irak et au Liban, mais également en Arabie saoudite. Au delà des condamnations, l'affaire ne tarde pas à exacerber les tensions au Moyen-Orient, Riyad et ses alliés rompant ou réduisant leurs relations diplomatiques avec Téhéran après des manifestations, parfois violentes, contre des intérêts saoudiens.

Ci-dessous, une infographie avec des éléments clés pour mieux comprendre qui était le cheikh Nimr et pourquoi sa mise à mort a eu de telles conséquences.

 

 

 


Repères
Entre sunnites et chiites, les divisions remontent à loin

L'histoire troublée des relations entre Riyad et Téhéran

 

Lire aussi
Crise Iran-Arabie saoudite : Washington en porte-à-faux

Les fragiles tentatives de solution en Syrie compromises par l'escalade entre Riyad et Téhéran

Dans quelles arènes vont désormais se battre Riyad et Téhéran ?, le décryptage d'Anthony Samrani

Crise Iran-Arabie : des secousses ressenties à Beyrouth

« Ne croyez surtout pas que ces fanatiques représentent la majorité pacifique de l'Iran ! »

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Ni "clés" ni balloûtes ! C'est simple comme Assalâmoû âlaîkôm wa rahmatoullâhî wâ barakâtoûs....
Äâââl, "clés", äâââl !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

JE NE VOIS NULLE PART DES ACCUSATIONS... NOUVELLES ENTENDUES SUR DES T.V... QU,IL FUT RESPONSABLE DE LA MORT DE SIX SOLDATS...
S,IL FUT EXECUTE UNIQUEMENT POUR SA DEFENSE DES DROITS DE SA COMMUNAUTE L,AFFAIRE EST TRES SERIEUSE CAR INJUSTE... ET L,ERREUR ET L,INJUSTICE SERAIENT TRES GRAVES !

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants