X

Moyen Orient et Monde

« En empêchant le plaisir des femmes, on est sûr qu’elles n’iront pas voir ailleurs »

Irak
25/07/2014

Les jihadistes de l'État islamique (EI) ont ordonné que toutes les femmes âgées de 11 à 46 ans en Irak subissent des mutilations génitales, selon l'Onu. « C'est une fatwa de l'EI, nous venons d'en être informés », a déclaré depuis l'Irak Jacqueline Badcock, numéro 2 de l'Onu en Irak, lors d'une vidéoconférence organisée à Genève. Mme Badcock a ajouté n'avoir pas de chiffre précis concernant le nombre de femmes concernées. Elle a cependant cité des chiffres émanant du Fonds des Nations unies pour la population, selon lesquels « 4 millions de filles et de femmes pourraient être affectées ».

L'Orient-Le Jour s'est penché sur cette nouvelle décision de l'EI et a posé trois questions à Annie Tabet, anthropologue et professeur à l'Université Saint-Joseph.

 

Quelles sont les raisons derrière les mutilations génitales des femmes ?
D'un point de vue anthropologique, les mutilations génitales des femmes, comme l'excision par exemple, peuvent s'expliquer par la domination masculine et le contrôle des femmes. Ainsi en empêchant le plaisir de ces dernières, en les empêchant de parvenir à l'orgasme, on garantit leur loyauté et on est sûr qu'elles n'iront pas voir ailleurs. Cela concerne principalement les sociétés patriarcales.

 

Y a-t-il une justification religieuse dans ces actes-là?
Les mutilations génitales sont plus un rite de passage qu'une tradition religieuse. D'ailleurs, on trouve cette tradition autant chez les chrétiens que chez les musulmans. Il est important de noter que les mutilations génitales n'étaient jusqu'à présent pas fréquentes en Irak, et ne concernaient que quelques régions isolées. Cette pratique n'est en fait aucunement propre au Moyen-Orient. L'excision est une exportation principalement africaine qui n'a rien à voir avec la culture locale. En effet, les pays où la grande majorité des femmes sont excisées sont africains comme l'Égypte, l'Éthiopie par exemple, ou encore l'Érythrée et le Soudan, pour n'en nommer que quelques-uns.

 

Quel message veut faire passer un groupe radical comme l'EI derrière cette forme de barbarie ?
Tous ces groupes radicaux s'inscrivent dans une logique de religion globalisée démunie de tout fondement. Dans ce cas-là, c'est l'idée de l'asservissement du sexe « faible » au nom de la religion. Mais en fait, cette pratique est en contradiction avec les enseignements religieux. Il s'agit ici d'une nouvelle dénaturalisation de la religion au service de l'homme.

 

Lire aussi

Tourisme et lune de miel dans le "califat" islamique d'Irak et de Syrie

C'est quoi au juste un État islamique ?

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

CORRECTION ! Merci : ".... et préconiser alors les mariages de convenances plutôt, si répandus en cette terre chïïte heureusement si lointaine". Pas si lointaine que cela en réalité, depuis qu'ils se sont répandus dans ces 2 ou 3 Cazas d'ici aussi, yâ hassirtîîîh !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

OU : LES TRIBULATIONS DES COCUS !

Bery tus

Décidément ceux la n'ont ni confiance en eux en religion ni confiance en eux dans le social et pour finir pas confiance en eux sur le plan des femmes .. Pauvre petit perdu lol

Pierre Hadjigeorgiou

Il faut immédiatement établir une fatwa qui préconise que tout être ayant fait partie de l'EI sera illico presto castré sans coup férir. Le monde fera ainsi d'une pierre deux coup, d'abord il vengeront ces pauvres femmes a qui ils en veulent et de deux ils ne feront pas des enfants qui finiront aussi cons qu'eux. C'est barbare mais a barbare barbare et demi!!!

M.V.

J'avais oublié ...il y aune antidote efficace... a ce crime contre la personne féminine ...c'est de couper les couilles de ces débiles...histoire de rendre service aux femmes et à l'humanité ...

Robert Malek

C'est plus par peur que par haine. Par toute puissance aussi (pour ces primates l'homme doit dominer la femme). Chez ces intégristes, le plaisir appartient à l'homme, l'homme seul est capable d'en avoir, ils ont peur que la femme le connaisse (pour diverses raisons que les psychanalystes expliquent très bien). Pour eux, la femme est un objet de tentation, un être dont il faut se méfier et qu'il faut contrôler. Ces imbéciles annihilent la femme en la faisant souffrir et discréditent ainsi l'islam et les musulmans. L'intégriste voulant absolument imposer à tous ses propres certitudes, il n'hésite pas à le faire par le mensonge, par la manipulation et par la force. Le fait de croire qu'il possède la Vérité le rend, il en est certain, inattaquable.

M.V.

La mutilation.. c'est l'excision du clitoris .....pratique ancienne d'Afrique ,du moyen Orient et au-delà ,cela valide l'esclavagisme féminin au service du mâle dominant ...détenteur d'une bride du pouvoir religieux...Faut dire ,qu'il fut perpétué à travers les siècles par l'obscurantisme religieux particulièrement musulman , les autres religions ne pratiquant pas ce rite barbare...

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Pour éviter tout ce carnage, ils n'avaient qu'à suivre l'exemple des mollâhs chïïtiques per(s)cés et préconiser alors les "mariages de convenances" plutôt ; si répandus en cette terre chïïte heureusement si lointaine !

ELIAS NJEIM

Les vrais et bons Musulmans doivent combattre en première ligne les agissements bestiaux de ces ignorants de l'EI; pourquoi pas une Fatwa pour des mutilations génitales aux hommes de DAECH

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QUAND EST-CE QUE HERCULE VA ENTREPRENDRE SES DOUZE TRAVAUX POUR ASSAINIR LA RÉGION ?

lila

Personne pour les arrêter ? Où sont les chefs religieux Sunnites ?

NAUFAL SORAYA

Que de haine envers la femme... Incroyable!

Halim Abou Chacra

"En emprêchant le plaisir des femmes", on est sûr qu'on est un animal sauvage et non un être humain.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué