X

Moyen Orient et Monde

« Ni Hamdeen ni Sissi... Moi, je vote pour al-Spacey »

Le clic
17/05/2014

Le maréchal à la retraite Abdel Fattah al-Sissi ne devrait pas se reposer sur ses lauriers de si vite. Si ce n'est pas Hamdeen Sabbahi, le « fils de fermiers », qui lui fera compétition lors de l'élection présidentielle les 26 et 27 mai, un autre candidat, venu tout droit de Hollywood, commence à voir sa côte monter en Égypte. À en croire une campagne lancée il y a quelques jours sur les réseaux sociaux, les internautes voteraient sans hésiter pour l'acteur américain Kevin Spacey qui, après avoir interprété le politicien carriériste Francis Underwood dans la série « House of Cards », s'apprête à endosser le rôle du raïs en Égypte.

Dans cette campagne parodiant la présidentielle, les internautes ont partagé plusieurs images appelant à l'élection du comédien américain et accompagnées des slogans « Vive l'Égypte ! » et « Spacey président ». Sur Twitter, l'appui au candidat-star est retentissant : « Ni Hamdeen ni Sissi... Moi, je vote pour al-Spacey », écrit @MalakBoghdady. « Mauvais, pour le bien commun. Spacey président », twitte pour sa part @gonzothegreat89, faisant référence au slogan de la série télévisée « House of Cards », qui ment en scène le politicien machiavélique prêt à tout faire pour devenir l'homme le plus puissant du monde.

Selon la chaîne al-Arabiya, ce n'est pas la première fois que l'acteur américain se mêle de politique égyptienne. En février 2011, en pleine révolution contre l'ancien raïs Hosni Moubarak, Kevin Spacey était sur le tapis rouge, à Berlin, lorsqu'il a exprimé son soutien aux manifestants : « C'est très excitant d'être ici, mais il n'y a rien de plus excitant ce soir que ce qui se passe en Égypte. »

Au Liban, suite à l'annonce des fiançailles de l'avocate libano-britannique Amale Alameddine avec le célèbre acteur George Clooney, plusieurs internautes avaient appelé à l'élection de la star hollywoodienne à la tête de l'État libanais, question de briser l'engrenage du jeu politique actuel. Un engrenage qui nous rappelle ô combien la politique dans ce coin du monde manque cruellement de glamour...


Lire aussi

Pour Sissi, le changement en Egypte devra se faire attendre

Présidentielle : Assad en campagne sur les réseaux sociaux

À la une

Retour à la page "Moyen Orient et Monde"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Ma Fi Metlo

Listen ...we Egyptians women .. shut up your mouse Obama , shut up youuur mouse Obama ! Sissi yes !Sissi yes , moursi no !moursi no! .....

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

Très sympathiques ces internautes égyptiens et libanais pleins de "glamour".... de même que la Miss Rania Massöûd.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le casse-tête des alliances électorales...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.