Rechercher
Rechercher

Politique - Liban-Sud

Le comportement des miliciens du Hezbollah met Rmeich en ébullition

Un accrochage a éclaté lorsqu’un « groupe »  appartenant au parti chiite a voulu installer une rampe de lancement de missiles dans le village.

Le comportement des miliciens du Hezbollah met Rmeich en ébullition

Une colline dans la localité de Rmeich, dans le caza de Bint Jbeil, au Liban-Sud. Zohra Bensemra/Reuters

Une bagarre a éclaté mardi entre des habitants du village frontalier chrétien de Rmeich (caza de Bint Jbeil) et un groupe de miliciens du Hezbollah, après que ces derniers ont tenté d’installer une rampe de lancement de missiles dans la localité, a-t-on appris de sources concordantes.

La localité de Rmeich fait partie d’une douzaine de villages chrétiens situés près de la frontière. Pendant la bagarre, les miliciens du Hezbollah ont tiré en l’air, tandis que les habitants faisaient sonner la cloche d’une église.

Un habitant de Rmeich a fourni des détails sur l’accrochage à l’agence al-Markaziya : « Le matin, vers 9h, des habitants ont été alertés par le mouvement étrange de deux voitures civiles banalisées circulant dans leur quartier, en particulier près d’une école du village. Une personne s’est approchée de l’un des véhicules et a réalisé que des gens plaçaient une plateforme de missiles Kornet (un type de missile antichar) dans cette zone. »

Lire aussi

Déni ou optimisme ? Les Libanais ne croient pas au risque d’une guerre totale avec Israël

Parallèlement, le président du conseil municipal de Rmeich Milad Alam a affirmé au site local Elnashra que la bagarre s’est produite lorsqu’un groupe de miliciens « a voulu lancer des missiles en direction d’Israël depuis l’intérieur d’un quartier résidentiel où ils ont été interceptés par l’un des habitants ». Il a ensuite déclaré à la chaîne de télévision al-Hurra que les combattants du Hezbollah ont fini par tirer les missiles après s’être déplacés vers une forêt de pins située à la périphérie du village, non loin des habitations.

« Les habitants se sont rassemblés pendant une courte période et ont fait sonner la cloche de l’église. Nous en avons assez des théories et des déclarations des politiciens et des chefs de parti », a vitupéré un autre habitant de Rmeich auprès de l’agence al-Markaziya. Leurs paroles ne servent à rien, ce qu’il faut, c’est que les services de sécurité et l’armée agissent car la région est exposée et nos vies sont en jeu. »

Plusieurs dirigeants politiques ont exprimé leur solidarité avec les habitants de Rmeich, notamment le chef du parti Kataëb Samy Gemayel et le secrétaire général du Bloc national Michel Helou, qui a exprimé sa « solidarité avec les habitants de Rmeich et de tous les villages que le Hezbollah a utilisés comme bases de lancement de missiles pour une guerre que personne ne souhaite au Liban ».

Des accrochages entre les habitants de Rmeich et le parti chiite ont déjà eu lieu par le passé.

Une bagarre a éclaté mardi entre des habitants du village frontalier chrétien de Rmeich (caza de Bint Jbeil) et un groupe de miliciens du Hezbollah, après que ces derniers ont tenté d’installer une rampe de lancement de missiles dans la localité, a-t-on appris de sources concordantes.La localité de Rmeich fait partie d’une douzaine de villages chrétiens situés près de la frontière....
commentaires (13)

Bravo pour les courageux habitants de Rmeich! Continuez à résister « aux résistants qui vous agressent». Défendez votre ville, pour votre sécurité et pour votre liberté.

Michel M. Habib

18 h 38, le 27 mars 2024

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • Bravo pour les courageux habitants de Rmeich! Continuez à résister « aux résistants qui vous agressent». Défendez votre ville, pour votre sécurité et pour votre liberté.

    Michel M. Habib

    18 h 38, le 27 mars 2024

  • Non chiite au Liban-Sud occupé égale non juif en Cisjordanie occupée, ou non palestinien au funeste Fatahland des années 70. La Résistance Libanaise qui avait alors sonné les cloches de la lutte est toujours prête, sauf que cette fois ce sera l’Intifadah de tous les peuples du croissant fertile contre le grand Israël safavide et son fleuron qu’est le Hezbollah.

    Citoyen libanais

    15 h 11, le 27 mars 2024

  • TIRER DES MISSILES DES VILLAGES CHRETIENS POUR LEUR FAIRE SUBIR LES RIPOSTES BARBARES D,EN FACE EST UN ACTE PLANIFIE PAR LE HEZBOLLAH, JE DIRAIS UNE DES TONNES DE SES EXACTIONS, CONTRE L,ELEMENT GENERAL CHRETIENS ET LES CHRETIENS DU SUD EN PARTICULIER. MAIS ! OUI MAIS ! OU EST NOTRE ARMEE NATIONALE GARENTE ET DES FRONTIERES ET DE TOUT LE SOL LIBANAIS ? - UNE BARBE ET UN PERCHE REGISSENT LA REMISE QU,ILS ONT CONFECTIONNEE.

    LA LIBRE EXPRESSION

    13 h 48, le 27 mars 2024

  • Vive la censure, signe de lâcheté et de soumission

    Sissi zayyat

    13 h 47, le 27 mars 2024

  • Était-ce le Hezbollah ou des terroristes islamistes? Dans les deux cas, c’est pareil puisqu’ils sont semblables et manipulés par les mollahs iraniens diaboliques. Les réfugiés palestiniens devraient idéalement aller se battre en Palestine et non pas à partir du pauvre Liban.

    Wow

    13 h 11, le 27 mars 2024

  • Réponse à la question de 1 000 000 $ : il faut la poser en ANGLAIS ...

    aliosha

    12 h 41, le 27 mars 2024

  • En 1975 un énergumène qui conduisait une peugeot 404 et tirait derrière un mortier 81 ou 82 mm fût arrêté car il tirait 1 ou 2 obus vers les villages d'en face et se faufilait vite après, provoquant ainsi des tirs de ripostes des villages d'en face... 50 ans après le hezb semble faire de même pour semer la zizanie et engouffrer un village paisible dans une bataille qui n'est pas la leur... when will they ever learn...

    Wlek Sanferlou

    12 h 36, le 27 mars 2024

  • Bravo Yves Prevost! c est ca. et ou est l armée ici, qu on paye de nos sous??

    Marie Claude

    11 h 57, le 27 mars 2024

  • Le choix de ce village nest pas anodin. Il s’agit, pour e Hezbollah d’attirer les tirs de représailles israéliens sur un village CHRETIEN, sachant que ses habitants ne sont pas – et de loin – en concordance de vue avec la milice iranienne. Bravo aux villageois pour leur courage! Question à 1 000 000 $: Où était l’armée libanaise?

    Yves Prevost

    07 h 14, le 27 mars 2024

  • Le Hezbollah est acculé le dos au mur dans son propre pays. Le Hezbollah doit attaquer les soldats Israéliens qui se trouvent dans les fermes de Chebaa, de Kfarchouba et de Ghadar, territoires occupés en 1967 et ce serait de la légitime défense pour le Hezbollah en les attaquant pour libérer ces territoires au lieu d’attaquer Israël qui répondra par un déluge de feu dans un acte génocidaire contre les villes et les villages du sud Liban allant jusqu’à bombarder Baalbeck, Nabatieh et Saïda. La résistance a l’envahisseur n’est pas un dû terrorisme ce sont les israéliens qui sont des terroristes

    Mohamed Melhem

    04 h 44, le 27 mars 2024

  • Bravo au villageois de ce charmant village qui ne demande que de vivre en paix. Mais que dit le gendre?

    Zampano

    03 h 18, le 27 mars 2024

  • L'armée libanaise doit protéger les villages du sud et les civils des miliciens du hezbollah qui les mettent en danger

    Naji KM

    23 h 31, le 26 mars 2024

  • Apparemment, ces 2 énergumènes du Hezbollah lancent leur roquette sans aucun calcul d’ingénierie ou cible… pour eux, ils placent leur rampe et voilà ils lancent, ça tombe là ou ça tombera!!! L’ingénierie en artillerie… pour les nuls!!!

    LE FRANCOPHONE

    23 h 05, le 26 mars 2024

Retour en haut