Rechercher
Rechercher

Société - Rassemblement

A Beyrouth, des mères et des enfants solidaires de Gaza, au lendemain de Noël

Le « Rassemblement de Noël » s'est déroulé sous le slogan « Du Liban à la Palestine, avec amour ».

A Beyrouth, des mères et des enfants solidaires de Gaza, au lendemain de Noël

Des enfants participant à la manifestation sur la place des Martyrs à Beyrouth, en signe de solidarité avec les enfants de Gaza, le 26 décembre 2023. Photo João Sousa/L'Orient-Le Jour

Environ 200 personnes se sont rassemblées mardi sur la place des Martyrs à Beyrouth, principalement des mères et des enfants, pour témoigner de leur solidarité avec les enfants de Gaza, au lendemain de Noël, alors que la guerre fait toujours rage entre Israël et le Hamas, ainsi qu'au Liban-Sud.

Le « rassemblement de Noël », sous le slogan « Du Liban à la Palestine avec amour » a été organisé « spontanément par des mères libanaises qui voulaient apprendre à leurs enfants à être solidaires des enfants de Gaza et de la Palestine en général » pendant les fêtes de fin d'année, a déclaré Dana Jaber Khatoun, l'une des organisatrices, à notre photographe João Sousa.

Une femme prononçant un discours pendant le rassemblement sur la place des Martyrs, le 26 décembre 2023, tandis que des enfants tiennent des banderoles. Photo João Sousa/L'Orient-Le Jour

Mme Khatoun a expliqué que l'événement a été planifié lorsque le groupe de mères a eu le sentiment d'avoir les mains liées et a décidé de « faire quelque chose ». Nous continuerons à enseigner cette cause à nos enfants, à les sensibiliser et à essayer de faire la différence, même si elle est minime.

Le programme de l'événement comprenait des contes, un groupe de musique interprétant des chansons solidaires de la cause palestinienne et la projection d'un message relayé par Plestia Alaqad, une journaliste gazaouie qui s'est fait connaître en couvrant les deux premiers mois de la guerre dans l'enclave avant de partir pour l'Australie avec sa famille.

Un message du pasteur de l'église évangélique luthérienne, Mounzer Ishaq, sur l'historique de la Nativité à Bethléem a également été diffusé. Les enfants du Liban ont de plus écrit des messages de solidarité à l'adresse des enfants de Gaza, et une lecture commune des poèmes de Refaat Alareer a été organisée. Alareer était un écrivain, poète, professeur et activiste de la bande de Gaza. Il a été tué lors d'une frappe aérienne israélienne au début du mois de décembre.

Le spectacle d'un groupe de musique pendant la manifestation de solidarité avec les enfants de Gaza, le 26 décembre 2023. Photo João Sousa/L'Orient-Le Jour

« Des mères et des enfants libanais, mais aussi des Palestiniens venus des camps de réfugiés de tout le pays, ont assisté à cet événement, qui est l'un des nombreux que nous prévoyons d'organiser au Liban », a conclu Dana Khatoun.

Au début du mois de décembre, une douzaine de manifestants, principalement des femmes et des enfants, s'étaient assis, la bouche recouverte du slogan « Gaza » ou « Cessez-le-feu maintenant » devant le Musée national de Beyrouth, en signe de solidarité avec la Palestine. Une mère avait confié à notre journaliste Matthieu Karam que cette manifestation silencieuse avait pour but « d'exiger un cessez-le-feu parce que des enfants sont tués ».

Pour mémoire

Manifestation de solidarité avec la Palestine devant le siège de l'ESCWA à Beyrouth

Toutes les festivités de Noël ont été annulées à Bethléem et en Cisjordanie occupée, en guise de solidarité avec la population de Gaza. Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas le 7 octobre, 20 915 personnes ont été tuées à Gaza et 54 918 autres ont été blessées par les frappes israéliennes, selon le ministère de la Santé de Gaza, cité par l'agence Reuters.

Environ 200 personnes se sont rassemblées mardi sur la place des Martyrs à Beyrouth, principalement des mères et des enfants, pour témoigner de leur solidarité avec les enfants de Gaza, au lendemain de Noël, alors que la guerre fait toujours rage entre Israël et le Hamas, ainsi qu'au Liban-Sud.Le « rassemblement de Noël », sous le slogan « Du Liban à la Palestine avec amour » a été...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut