Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Les ministres les mieux désignés

Avec la foire créée par la démission de ce cabinet actuel et qui ne fait qu’expédier les affaires courantes ou urgentes, et en attendant la formation d’un autre gouvernement que tout le monde espère et réclame à condition qu’il soit de transition à l’approche des élections présidentielles dans moins de deux mois et dont ses membres devraient être tous des pôles de toutes les confessions confondues pour qu’il puisse combler le vide au cas où on n’aura pas de président pour notre chère République, il serait utile de raconter cette histoire qui peut illustrer notre situation sociopolitique actuelle. Il était une fois un roi qui voulait aller à la cueillette des champignons. Il appela son météorologue et lui demanda le temps qu’il ferait pour les heures suivantes. L’homme le rassura en lui affirmant qu’il pouvait aller tranquillement à la cueillette de champignons car il n›y aura pas de pluie. Sur le chemin, il rencontra un paysan monté sur son âne qui, en voyant le roi, lui dit : « Sire, il vaudrait mieux que vous rebroussiez chemin car il va beaucoup pleuvoir dans peu de temps. » Le roi continua son chemin en pensant : « Comment ce type peut-il être mieux informé que mon spécialiste très bien payé et qui vient de me dire le contraire ? » Il poursuivit donc sa route et, bien entendu, il plut à torrents. Furieux, le roi retourna au palais et congédia son météorologue. Il manda le paysan et lui offrit le poste, mais le paysan refusa : « Seigneur, je ne suis pas celui qui comprend quelque chose dans ces affaires de météo ni de climat, mais je sais que si les oreilles de mon âne sont baissées, alors ça signifie qu’il va pleuvoir. » Le roi embaucha alors... l’âne.

À bon entendeur salut.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique Courrier n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, L’Orient-Le Jour offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires ni injurieux ni racistes.


Avec la foire créée par la démission de ce cabinet actuel et qui ne fait qu’expédier les affaires courantes ou urgentes, et en attendant la formation d’un autre gouvernement que tout le monde espère et réclame à condition qu’il soit de transition à l’approche des élections présidentielles dans moins de deux mois et dont ses membres devraient être tous des pôles de toutes les...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut