Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Comme Atrée et Thyeste

Comme Atrée et Thyeste, les frères jumeaux, qui se sont entretués dans la légende grecque pour prendre le pouvoir et n’ont jamais pu s’entendre, nos juges et hommes politiques se cherchent de nos jours et se trouvent souvent. Mais à chaque fois, l’affrontement prend des proportions spectaculaires, tant l’attaque à la probité des uns ou à la crédibilité des autres devient dévastatrice.

Les juges n’hésitent plus désormais à se servir des nouvelles armes juridiques que leur a confiées le législateur et se font la guerre. Ici, un juge qui veut arrêter le gouverneur de la Banque du Liban. Un peu plus loin à la frontière, un juge militaire arrête un prélat. Et le chantage entre les deux clans commence. Juge contre juge. Si on veut destituer l’un pour l’arrêt du religieux, on destituera celui qui mène l’enquête du port et tout s’arrêtera immédiatement, et tant pis pour les victimes du 4 août.

Quant à nos hommes politiques, ils sont eux aussi pris dans les rets qu’ils ont eux-mêmes tissés, se débattent et cherchent l’issue sans la trouver. Et la dernière séance parlementaire houleuse prouve à quel point le niveau de culture dans notre pays a baissé. À l’heure où le monde électronique triomphe, il est malheureux de voir nos élus de la nation lever la main pour compter les voix et les insultes retentir entre clans rivaux, ce qui reflète comme dans la légende un dégoût quand Thyeste, invité à reprendre le pouvoir, comprend quelle nourriture monstrueuse il a avalée, et en découvrant les têtes coupées de ses enfants, il accable son frère de malédictions et s’enfuit, laissant un vide dans son pays.

Espérons, avec toutes les malédictions qui s’abattent sur notre cher pays de toutes parts, de ne pas vivre le même sort prochainement.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique Courrier n’engagent que leurs auteurs. Dans cet espace, L’Orient-Le Jour offre à ses lecteurs l’opportunité d’exprimer leurs idées, leurs commentaires et leurs réflexions sur divers sujets, à condition que les propos ne soient ni diffamatoires ni injurieux ni racistes.


Comme Atrée et Thyeste, les frères jumeaux, qui se sont entretués dans la légende grecque pour prendre le pouvoir et n’ont jamais pu s’entendre, nos juges et hommes politiques se cherchent de nos jours et se trouvent souvent. Mais à chaque fois, l’affrontement prend des proportions spectaculaires, tant l’attaque à la probité des uns ou à la crédibilité des autres devient...

commentaires (1)

Atrée et Thyeste, les frères jumeaux, qui se sont entretués dans la légende grecque pour prendre le pouvoir "" heureux les grecques de ces temps la ! eux au moins auraient vu disparaitre les uns et les autres. au Liban, ILS s'entretuent verbalement sans risque aucun sur leur vies

Gaby SIOUFI

15 h 01, le 01 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Atrée et Thyeste, les frères jumeaux, qui se sont entretués dans la légende grecque pour prendre le pouvoir "" heureux les grecques de ces temps la ! eux au moins auraient vu disparaitre les uns et les autres. au Liban, ILS s'entretuent verbalement sans risque aucun sur leur vies

    Gaby SIOUFI

    15 h 01, le 01 août 2022

Retour en haut