Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Voter ou ne pas voter ?

Voter ou ne pas voter ? Telle est la question que de nombreux Libanais et Libanaises se posent à l’approche des élections. Dans tous les pays du monde qui se respectent, voter est un droit, c’est aussi un devoir civique. Et si normalement tous les adultes ont le droit de voter indépendamment du sexe, de l’âge ou de la race, cela reste confus chez nous malgré le fait que ce soit le principe fondamental de la démocratie. Aussi et malheureusement, avec la révolution du 17 octobre qui a explosé en plusieurs listes électorales, le retour aux chefs de tribus traditionnels remet tout en jeu. Et le comble avec les débats télévisés entre futurs candidats c’est que personne ne parle de l’avenir des banques ou de notre système monétaire, seulement des insultes entre clans rivaux. Et quand beaucoup de dossiers ronflent dans les tiroirs du Parlement ou des lois qui ne sont jamais appliquées - citons la loi des loyers - on se dit pourquoi voter ? Et quand la sécurité sanitaire est négligée, les assurances maladies difficiles à payer, les médicaments impossibles à trouver et l’admission à l’hôpital un vrai luxe ; on se demande à quoi ça sert de voter. Enfin et toujours dans ce même contexte, si dame électricité restera toujours timide et si seulement la haine des futurs députés pouvait être transformée en électricité, cette dernière éclairerait le monde entier.


Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Voter ou ne pas voter ? Telle est la question que de nombreux Libanais et Libanaises se posent à l’approche des élections. Dans tous les pays du monde qui se respectent, voter est un droit, c’est aussi un devoir civique. Et si normalement tous les adultes ont le droit de voter indépendamment du sexe, de l’âge ou de la race, cela reste confus chez nous malgré le fait que ce soit le...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut