Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Comble de l’humiliation

Alors que notre cher gouvernement a décidé de continuer à humilier son peuple avec ce fameux projet de verser quatre-vingt-douze dollars par mois pour les familles les plus démunies, le gouverneur de la Banque du Liban ne cesse de nous étonner en déclarant récemment aux douaniers français avoir voyagé avec 15 000 euros et « 50 cigares ». Mais la grande surprise sera sans doute l’inspection sérieuse de ses valises, mais sans piston cette fois, par les autorités françaises pour trouver l’équivalent en différentes coupures de 84 430 euros et 7 710 dollars. Une somme coquette qu’il prétend avoir oubliée, comme il a cyniquement fait faire oublier, mais en vrai cette fois, les montants des déposants libanais bloqués depuis près de deux ans dans les différents établissements bancaires, en leur imposant des restrictions tellement draconiennes qu’ils peuvent à peine retirer une livre libanaise. Responsables, ministres ou députés, assez d’humiliation. On sait tous que le cartel d’essence et de mazout est dirigé par cinq ou six personnes, que le médicament se répartit entre quelques drogueries, et idem pour les importateurs des denrées alimentaires. Ces personnes sont apparentées à des ministres actuels ou anciens ainsi qu’à des députés. Et la preuve, là où habite un gros bonnet, le courant électrique est assuré 24 heures sur 24.Et ici on se demande : sommes-nous vraiment arrivés à un stade où on souhaite de tout cœur d’être gouvernés par un démon, sûrement plus clément que cette caste politique actuelle, pour pouvoir survivre dignement et récupérer nos biens ? Car qui va obliger les banques à nous donner notre dû pour pouvoir vivre sans faire pitié à quiconque, et puisque la mode du pouvoir est de tout libérer, pourquoi ne pas penser à libérer les anciens loyers d’habitation et de commerces ? Oui messieurs, le Libanais a encore de la dignité, il ne va pas accepter de lever son secret bancaire pour des escrocs, ni de compter combien de fois il mange de viande par semaine... Soyez sûrs et certains, il ne pliera pas l’échine. Enfin, concernant nos enfants et petits-enfants, accordez-leur une ambiance agréable pour cette nouvelle année scolaire, trouvez de l’argent pour satisfaire les enseignants, pour au moins garder une seule qualité à notre pauvre pays meurtri, le Liban phare de la culture du Moyen-Orient.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Alors que notre cher gouvernement a décidé de continuer à humilier son peuple avec ce fameux projet de verser quatre-vingt-douze dollars par mois pour les familles les plus démunies, le gouverneur de la Banque du Liban ne cesse de nous étonner en déclarant récemment aux douaniers français avoir voyagé avec 15 000 euros et « 50 cigares ». Mais la grande surprise sera...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut