Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

J’en appelle aux juifs du monde pour sauver la vie des Palestiniens

Netanyahu serait-il moins dangereux que Hitler ?

Je ne m’adresse nullement aux dirigeants des grandes puissances qui se lavent les mains du sang des Palestiniens, en invoquant des prétextes fallacieux et creux. Mais j’en appelle à tous les citoyens du monde et plus particulièrement aux juifs de tous les pays, pour qu’en leur âme et conscience ils répondent à cette question.

Oui, aux juifs, que nul ne peut accuser d’antisémitisme pour dissimuler la vérité.

Aux juifs, dont les parents ou grands-parents ont été sauvagement torturés et tués pour la simple raison qu’ils étaient juifs. Netanyahu ne reproduit-il pas le même scénario avec les Palestiniens ?

Comment se taire alors quand des familles de dix, onze ou même dix-huit personnes se font assassiner froidement, seulement parce qu’elles sont palestiniennes ?

Hitler avait-il donc raison de classer les gens par catégories et races pour justifier l’extermination de ceux qui, d’après lui, n’avaient pas droit à la vie ?

Oui, j’en appelle à tous les juifs du monde et les adjure, petits et grands, de se soulever contre la barbarie de Netanyahu, de dénoncer le silence hypocrite des uns et des autres qui le laissent faire et de défendre eux-mêmes la vie des Palestiniens.

Défendre la vie des Palestiniens, au nom du refus sacré de la banalisation de la mort de tout un peuple, pour quelque motif que ce soit.

Oui, si les juifs tiennent vraiment à protéger le souvenir de leurs ancêtres et à préserver la reconnaissance par tous de leur statut de victimes directes de la Seconde Guerre mondiale, ils se doivent de prendre la tête de la lutte contre la folie meurtrière de Netanyahu et interdire les « oui, mais... » qui cherchent à lui fournir des excuses. Sinon, l’unanimité de la condamnation des faits du régime nazi sera, elle aussi, remise en question et prêtera tout autant à des « oui, mais... » justificatifs.

Accepter la mort de tout un peuple revient à se résigner à la loi de la jungle où la raison du plus fort est toujours la meilleure.

Sachant que l’histoire nous apprend que le plus fort n’est jamais le même à travers les siècles, il est de l’intérêt de tous les forts d’aujourd’hui de se prémunir contre la déshumanisation de l’humanité en s’accrochant aux valeurs sûres des droits de l’homme qui, seules, pourront garantir leur propre sécurité et survie lorsqu’ils deviendront, à leur tour, faibles et vulnérables.

Dalal BARAKAT ABOU ASSALI

Enseignante retraitée del’Université libanaise

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Netanyahu serait-il moins dangereux que Hitler ? Je ne m’adresse nullement aux dirigeants des grandes puissances qui se lavent les mains du sang des Palestiniens, en invoquant des prétextes fallacieux et creux. Mais j’en appelle à tous les citoyens du monde et plus particulièrement aux juifs de tous les pays, pour qu’en leur âme et conscience ils répondent à cette question. Oui, aux...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut