Rechercher
Rechercher

Nos Lecteurs ont la Parole

Aux forces vives du pays...

Au Liban, le Parlement ne représente pas, ou peu, la population pour des raisons multiples dont le partage particulier des circonscriptions, le faible pourcentage de ceux qui se sont rendus aux urnes aux dernières consultations, et le rôle qu’ont joué les pressions financières ou autres au niveau du vote.

Mais la population est représentée par d’autres organisations, elle est représentée par les ordres des avocats, des ingénieurs et architectes, des médecins, pharmaciens, psychiatres et vétérinaires ; elle est représentée aussi par les syndicats : des industriels, des agriculteurs, des ouvriers, des employés de banque, des enseignants, des soignants, des psychologues, des chauffeurs de taxi, des routiers, des étudiants, des artistes et des créatifs, etc.

La population est représentée également par les Chambres de commerce, les associations, tels la Croix-Rouge, le Croissant-Rouge, les associations caritatives, etc.

Toutes ces organisations constituent les forces vives de notre pays et c’est à elles et non plus aux politiciens qu’il échoit la responsabilité de le garder debout. De ne pas le laisser sombrer. Il est du devoir de ceux qui sont à la tête de toutes ces forces de se grouper et de se rendre non pas à Baabda, mais à Bkerké, pour se tenir au côté du patriarche Béchara Rai pour montrer au monde le véritable visage du Liban, celui qui constitue sa valeur réelle, celui qui refuse de changer d’orientation et qui n’accepte pas de périr.

Les textes publiés dans le cadre de la rubrique « courrier » n’engagent que leurs auteurs et ne reflètent pas nécessairement le point de vue de L’Orient-Le Jour. Merci de limiter vos textes à un millier de mots ou environ 6 000 caractères, espace compris.


Au Liban, le Parlement ne représente pas, ou peu, la population pour des raisons multiples dont le partage particulier des circonscriptions, le faible pourcentage de ceux qui se sont rendus aux urnes aux dernières consultations, et le rôle qu’ont joué les pressions financières ou autres au niveau du vote.
Mais la population est représentée par d’autres organisations, elle est...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut