Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Le Noël des chefs libanais

La kebbé labniyé de Tara Khattar

En cette période de fêtes, dans une ambiance qui a perdu cette année sa joie et ses couleurs, « L’Orient-Le Jour » vous propose cinq recettes sucrées et salées, revisitées par des talents locaux, pour retrouver et partager des saveurs essentielles, et se faire plaisir, à moindre coût.

La kebbé labniyé de Tara Khattar

Tara Khattar, un Noël particulier en famille.

« D’habitude, Noël représente pour moi la plus belle période de l’année. J’aime rentrer au Liban, passer des moments de qualité avec la famille, revoir les amis. Comme tout le monde, en fait. Je ne rate jamais cette occasion, même si je ne peux rentrer que pour deux jours. Cette année, les fêtes sont différentes, masquées, et surtout plus tristes. Le jour de mon arrivée, en atterrissant à l’aéroport, au lieu de la joie et l’impatience que je ressens d’habitude, j’ai éprouvé une tristesse intense. Le sentiment était différent. Noël en 2020, c’est surtout passer du temps ensemble et aider les personnes dans le besoin.

Lire aussi

Tara Khattar : la cuisine, une histoire d’amour et de transmission

J’ai cuisiné 100 repas de Noël pour Base Camp et des personnes défavorisées, ça m’a permis de me sentir utile et plus unie avec les Libanais. Ce Noël est particulier, pénible. Mais je suis très heureuse d’être là, après une longue année d’absence. J’ai choisi la kebbé labniyé pour commencer l’année, comme il est de tradition au Liban où un “plat blanc” est supposé porter chance et prospérité, et symbolise une nouvelle année sereine, une nouvelle page qui s’ouvre. »

La kebbé labniyé de Tara Khattar. Photos Joëlle Kanaan

LA KEBBÉ LABNIYÉ DE TARA KHATTAR

Boulettes de viande au boulgour et sauce au yaourt

Recette pour 4 personnes

Préparation : 30 min

Cuisson : 1 h.

Matériel

Cocotte-minute

Plaque à pâtisserie

Papier sulfurisé.

Ingrédients

Pour la sauce au yaourt :

1 kg de yaourt nature non sucré

1 œuf

1 c. à soupe de fécule de maïs

1 c. à soupe d’eau

4 c. à soupe d’huile

2 gousses d’ail

1/2 botte de coriandre

1 c. à café de menthe séchée

Sel.

Pour les kebbés :

250 g de viande hachée finement de bœuf ou d’agneau

200 g de boulgour fin

1/4 oignon

1/2 c. à café de sept épices

1 pincée de noix de muscade

1/4 cuil. à café de cannelle

1 c. à café de poivre doux.

Pour la viande :

500 g de viande à ragoût (bœuf ou agneau)

1 oignon

1 feuille de laurier

3 clous de girofle

1 c. à café de cannelle

Sel.

Pour les oignons :

12 oignons grelots

1 c. à café de sucre

4 c. à soupe de beurre

1 pincée de sel.

Préparation

Pour la sauce au yaourt :

Mélangez au fouet le yaourt, l’œuf, la fécule de maïs et l’eau. Salez. Versez dans une casserole et faites cuire à feu doux en mélangeant toujours dans le même sens. Éteignez le feu à la première ébullition. Dans une petite poêle, faites revenir la coriandre hachée et l’ail écrasé dans un peu d’huile d’olive. Incorporez-les au yaourt avec la menthe séchée. Mélangez. Réservez au chaud.

Dans la même rubrique

La bûche « tout chocolat » de Karine Zablit

Pour les kebbés :

Préchauffez le four à 180 °C (th. 6). Mélangez à la main la viande, le boulgour, l’oignon râpé et les épices. Divisez la préparation en petites parts et donnez à chacune la forme d’un ovale se finissant en pointe des deux côtés (comme un ballon de rugby). Disposez sur la plaque couverte de papier sulfurisé et enfournez pour 20 min. À la sortie du four, piquez les boulettes cuites à l’aide d’un cure-dents. Plongez-les aussitôt dans la sauce au yaourt.

Pour la viande :

Rincez abondamment la viande sous l’eau froide. Mettez-la dans une casserole remplie d’eau et portez à ébullition. Jetez l’eau et rincez la viande de nouveau. Placez la viande dans une cocotte-minute avec la feuille de laurier, l’oignon épluché et coupé en deux, les clous de girofle, la cannelle et le sel. Couvrez d’eau et faites cuire pendant une heure à feu vif et à couvert. Une fois la viande fondante, égouttez-la et plongez-la dans la sauce au yaourt.

Pour les oignons :

Faites fondre le beurre dans une casserole et ajoutez les oignons grelots ainsi que le sucre et le sel. Mouillez à hauteur et laissez cuire pendant 10 à 15 minutes. Attention à ce qu’ils gardent leur forme bien ronde. Égouttez-les et ajoutez-les à la sauce au yaourt. Servez avec du riz blanc ou du riz aux vermicelles.

En partenariat avec



« D’habitude, Noël représente pour moi la plus belle période de l’année. J’aime rentrer au Liban, passer des moments de qualité avec la famille, revoir les amis. Comme tout le monde, en fait. Je ne rate jamais cette occasion, même si je ne peux rentrer que pour deux jours. Cette année, les fêtes sont différentes, masquées, et surtout plus tristes. Le jour de mon arrivée,...

commentaires (2)

Je le mange au restaurant c'est plus facile mais en Italie il n'y a pas , quand je viendrai au Liban ????

Eleni Caridopoulou

18 h 44, le 30 décembre 2020

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Je le mange au restaurant c'est plus facile mais en Italie il n'y a pas , quand je viendrai au Liban ????

    Eleni Caridopoulou

    18 h 44, le 30 décembre 2020

  • C'est un peu compliqué tout ça.

    Esber

    16 h 36, le 30 décembre 2020

Retour en haut