Rechercher
Rechercher

Coronavirus au Liban

Un 36e décès et 18 cas positifs déclarés ces dernières 24 heures

87 membres du personnel soignant ont contracté le Covid-19 au cours des derniers mois. 

Un 36e décès et 18 cas positifs déclarés ces dernières 24 heures

Des autocollants au sol pour faire respecter la distanciation sociale à l'aéroport de Beyrouth, le 1er juillet 2020. AFP / ANWAR AMRO

Le Liban a enregistré durant les dernières vingt-quatre heures un 36e décès dû au coronavirus et dix-huit nouvelles contaminations, selon le bilan du ministère de la Santé publié dimanche. Sur ces dix-huit cas, onze ont été signalés localement, contre sept parmi les voyageurs arrivés à Beyrouth après la réouverture de l'aéroport du pays le 1er juillet. Ces cas ont été détectés sur les vols en provenance de Sierra Leone, d'Irak, d'Arabie saoudite, de Côte d'Ivoire et du Koweït. Les contaminations locales ont été dépistées dans les cazas de Baabda (5), du Chouf (2), du Metn (1), de Aley (1), du Koura (1) et de Baalbeck (1). 

Au total, 1873 personnes ont été contaminées par le Covid-19 depuis l’apparition de la pandémie au Liban en février. Parmi elles, 1311 ont guéri depuis cette date, alors que 526 personnes sont toujours positives. Parmi elles, 28 sont hospitalisées, dont 7 se trouvent aux soins intensifs. Selon le ministère, 87 de l'ensemble des cas  déclarés au Liban ont touché des membres du personnel soignant. 

Covid-19 : quelle stratégie de sortie pour le Liban ?

Covid-19 : quelle stratégie de sortie pour le Liban ?

Mercredi, l'Aéroport international de Beyrouth (AIB) a rouvert après trois mois de fermeture, dans des circonstances parfois chaotiques. En tournée sur place vendredi soir, le ministre de la Santé, Hamad Hassan, a annoncé que le test PCR à l'arrivée au Liban sera désormais facturé 50 $ pour tous les passagers, au lieu de 100. Le test sera par ailleurs gratuit pour les enfants de moins de 12 ans. Une circulaire dans ce sens a été publiée samedi par la direction de l'aviation civile.

Depuis le 1er juillet, le couvre-feu, instauré fin mars dans le cadre de la mobilisation générale décrétée pour enrayer l'épidémie de coronavirus dans le pays, est levé. Les administrations publiques et entreprises privées fonctionnent selon les horaires en vigueur avant le confinement, mais doivent toutefois respecter les mesures sanitaires, notamment le port du masque et la distanciation sociale. Seuls quelques secteurs d'activité demeurent fermés, comme les cinémas et théâtres, et les grands événements et rassemblements publics restent interdits.

Néanmoins, la société d'exploitation de la grotte de Jeïta a annoncé dans la journée que le site touristique, l'un des plus célèbres du pays, allait rouvrir ses portes dès lundi.

Jeudi, le cabinet Diab a prolongé la mobilisation générale – en vigueur depuis mi-mars pour lutter contre la pandémie - jusqu’au 2 août, sur base des recommandations du Conseil supérieur de défense.


Le Liban a enregistré durant les dernières vingt-quatre heures un 36e décès dû au coronavirus et dix-huit nouvelles contaminations, selon le bilan du ministère de la Santé publié dimanche. Sur ces dix-huit cas, onze ont été signalés localement, contre sept parmi les voyageurs arrivés à Beyrouth après la réouverture de l'aéroport du pays le 1er juillet. Ces cas...

commentaires (0)

Commentaires (0)