Liban

Siège du CPL à Nahr el-Kalb : le parti se défend une deuxième fois

La formation de Gebran Bassil souligne qu'il "ne possède pas les fonds nécessaires" pour construire son siège.

La construction par le CPL de son nouveau quartier général sur le promontoire de Nahr el-Kalb suscite un tollé. Photo P.H.B.

Le Courant patriotique libre (CPL, dirigé par Gebran Bassil) a une deuxième fois assuré avoir obtenu toutes les autorisations requises pour la construction de son nouveau quartier général sur le promontoire de Nahr el-Kalb. Le site avait été considéré comme "non-constructible" en 2003 par la Direction générale des antiquités (DGA) et classé sur la liste nationale des monuments historiques et dans le registre de la Mémoire du monde de l’Unesco.

"Pourquoi cette campagne a-t-elle lieu maintenant, alors que la première pierre du nouveau quartier général a été posée le 7 août dernier, et que les travaux d'excavation sont terminés ? Le timing n'est-il pas suspect?", peut-on lire dans le communiqué.

Le CPL rappelle qu'il a "obtenu toutes les autorisations requises auprès des ministères compétents tels que celui de la Culture et de l'Environnement ainsi que de la direction de l'urbanisme, de l'Ordre des ingénieurs et de la fédération des municipalités du Metn". Il ajoute que "les travaux d'excavation n'ont pas affecté le site archéologique et historique et n'ont causé aucun dommage".

En ce qui concerne les coûts de construction du quartier général, le CPL souligne qu'il "ne possède pas les fonds nécessaires et que c'est pour cette raison qu'un numéro de compte bancaire a été mis à la disposition des partisans du parti qui souhaitent faire des dons". 

Le CPL avait déjà dénoncé lundi une "campagne programmée" à son encontre concernant la construction de son nouveau quartier général et assuré avoir obtenu toutes les autorisations nécessaires.  L'affaire avait suscité un tollé sur les réseaux sociaux au cours du week-end dernier.

Le site de Nahr el-Kalb est caractérisé par la présence de 22 stèles, reliefs et inscriptions commémoratives datant du IIe millénaire avant J.C (XIIIe siècle) jusqu’au IIe millénaire de notre ère (XXe siècle). En 2003, une réhabilitation des lieux, financée par la Fondation nationale du patrimoine, avait été menée. Les travaux exécutés comprenaient le nettoyage des stèles, l’aménagement des sentiers, la clôture d’une partie du site et l’installation des panneaux signalétiques et explicatifs.


Lire aussi
Le site historique de Nahr el-Kalb défiguré par le CPL... qui y construit son quartier général


Le Courant patriotique libre (CPL, dirigé par Gebran Bassil) a une deuxième fois assuré avoir obtenu toutes les autorisations requises pour la construction de son nouveau quartier général sur le promontoire de Nahr el-Kalb. Le site avait été considéré comme "non-constructible" en 2003 par la Direction générale des antiquités (DGA) et classé sur la liste nationale des monuments...

commentaires (13)

Comment le CPL peut-il prétendre avoir obtenu l'autorisation du Ministère de la Culture alors que la Direction Générale des Antiquités de ce même ministère a classé cette zone non constructible? Le Ministère de la Culture serait-il atteint de schizophrénie?

Yves Prevost

07 h 30, le 24 février 2020

Tous les commentaires

Commentaires (13)

  • Comment le CPL peut-il prétendre avoir obtenu l'autorisation du Ministère de la Culture alors que la Direction Générale des Antiquités de ce même ministère a classé cette zone non constructible? Le Ministère de la Culture serait-il atteint de schizophrénie?

    Yves Prevost

    07 h 30, le 24 février 2020

  • Ce parti devrait être frappé d'indignité nationale, tant il a été traître à la nation.

    Je partage mon avis

    23 h 29, le 23 février 2020

  • HAMIYIA... HRAMIYA !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 46, le 23 février 2020

  • Les images font penser aux images de 2013 de https://www.lorientlejour.com/article/827815 avec 'Les alentours de la forêt des cèdres défigurés... pour un mariage' si j'ai bien compris c'etait qu'on avait construit une construction pres du forêt des cèdres de Bécharré dans une zone tampon où il est « strictement interdit de construire ». Evidemment que les lois qui disent « strictement interdit de construire » sont sujet d'interpretation ... En fait j'ai vu souvent au Liban qu'il y a beaucoup de constructions tres proches aux sites archeologiques, mais c'est la nature du pays (assez petit) qui fait cela aussi, il n'y a pas beaucoup d'espace et en plus les Libanais aiment le 'show' et montrer qu'ils ont de l'argent. Ce n'est pas tellement different en Espagne, par exemple a Fuengirolas ou Torremolinos, je me souviens qu'ils ont construit un hotel de luxe juste devant le chateau historique de Fuengirolas qui est assez triste ...

    Stes David

    10 h 54, le 23 février 2020

  • A ce sujet, y a-t-il un qualificatif plus fort qu'ABJECTE ? Pourrait-on dire CRAPULEUX ?

    Remy Martin

    10 h 37, le 23 février 2020

  • Toute cette affaire est l'exemple criant d'une dictature qui se met lentement en place chez nous...grâce à la corruption et le mépris total des lois et du peuple ! Irène Saïd

    Irene Said

    10 h 17, le 23 février 2020

  • Cette mégalomanie me rappelle les chimères staliniennes et autres, d'un temps que l'on pensait pourtant révolu. Mais hop ! Les voici qui réapparaissent chez nous. ....Alors que le peuple crève la faim, la nomenclature fait fi des souffrances du citoyen et érige des horreurs en béton à la gloire du chef, dans l'ultime illusion qu'une page de l'Histoire lui sera ainsi consacrée.....On a vu où toute cette folie des grandeurs les a mené. Au fond du gouffre qu'on surnomme la Poubelle de l'Histoire.

    Tabet Karim

    10 h 16, le 23 février 2020

  • Ils doivent être quand même bien riches les amis du CPL car après avoir acheté un jet privé, ils vont maintenant construire un nouveau siège. Je comprends maintenant pourquoi cette précipitation devant les guichets des banques, c’est pour pouvoir effectuer les retraits nécessaires à cette construction...

    Liberté de Penser

    09 h 23, le 23 février 2020

  • Donc on démoli un site en l’excavant, sans avoir l’argent pour construire. Sa rappelle fort la gestion financière de l’état par le CPL. Dehors!

    Bashir Karim

    08 h 57, le 23 février 2020

  • C'est ça: "... un compte bancaire à la disposition des partisans du parti qui souhaitent faire des dons..." car ceux-ci croulent certainement sous l'argent par les temps qui courent ! Au fait combien coûtera ce quartier général, et quel pourcentage sera couvert par ces "dons" des partisans ? Entre nous...combien de nécessiteux auraient besoin de dons pour seulement manger et survivre ??? Franchement, CPL, vous devriez trouver des arguments plus crédibles, décents et P A T R I O T I Q U E S pour justifier la construction et le financement de votre quartier général ! Irène Saïd

    Irene Said

    08 h 48, le 23 février 2020

  • "... Le CPL a une deuxième fois assuré avoir obtenu toutes les autorisations requises pour la construction de son nouveau quartier général sur le promontoire de Nahr el-Kalb. ..." Cette construction est sans doute légale, puisque la loi a été changée de non-constructible à constructible. La question à se poser serait plutôt: mais qu'ont-ils donc fait pour faire changer cette loi? C'est là qu'est l'os, hélas...

    Gros Gnon

    04 h 17, le 23 février 2020

  • Le Courant patriotique libre (CPL, dirigé par Gebran Bassil) a une deuxième fois assuré avoir obtenu toutes les autorisations requises pour la construction de son nouveau quartier général sur le promontoire de Nahr el-Kalb. Le site avait été considéré comme "non-constructible" en 2003 par la Direction générale des antiquités (DGA) et classé sur la liste nationale des monuments historiques et dans le registre de la Mémoire du monde de l’Unesco. En 2003 Bassil n'etait pas au pouvoir et ce site a ete consacre OAG non construtible Au pouvoir partiellement partir de 2005 et surtout totalement a PArtir de 2017, il n'a rien trouve de mieux que de choisir ce site QUESTION 1 COMBIEN CELA A COUTE AU CPL ET D'OU PROVIENT L'ARGENT A CE JOUR QUESTION 2 QUI SONT LES LES DIRECTERURS DES DIVERS SERVICES QUI ONT DONNE L'AUTORISATION D'ACHETER ET DE CONSTRUIRE SUR CE SITE? UNE ENQUETE DOIT ETRE OUVERTE CONTRE EUX QUI ONT FAIT FI DES POINTS DE 2003 POUR PLAIRE AU PRESIDENT DE FACTO DU PAYS JUSTICE : QUAND ALLEZ VOUS VOUS PENCHER SUR CE DOSSIER OU LA CORRUPTION OU LA PEUR DE PERTE SON POSTE EST EVIDENTE LA VERITE RIEN NE SERT DE CRIER JUSTE ENQUETER SUR LES VERREUX QUI ONT DEMANDE ET RECU L'AUTORISATION DE CONSTRUIRE

    LA VERITE

    03 h 16, le 23 février 2020

  • Je trouve que la photo ne donne pas une idée de l'emplacement prévu du bâtiment par rapport à l'héritage archéologique. Je propose qu'il nomme l'immeuble "l’archaïque" qui rime bien avec "archéologique" ou "pathétique" ça va aussi, non?

    MGMTR

    23 h 46, le 22 février 2020