X

À La Une

Les scanners pour bagages retirés du hall des départs de l'aéroport de Beyrouth

Liban

"Il s'agit d'un changement radical, mais ce n'est que le premier pas d'une longue marche de 1.000 kilomètres", déclare le ministre des Transports, Youssef Fenianos, lors d'une tournée d'inspection à l'aéroport en compagnie de la ministre de l'Intérieur, Raya el-Hassan.

OLJ
12/09/2019

Les scanners pour bagages, qui étaient placés dans le hall des départs de l'aéroport international de Beyrouth (AIB) provoquant d’interminables files d’attente pour les passagers, ont été démantelés dans la nuit de mercredi à jeudi, afin de réduire le temps d’attente et les queues se formant dès l’entrée du hall, et ce dans le cadre des travaux d’agrandissement et d’amélioration de l’infrastructure de l'AIB.

"Il s'agit d'un changement radical, mais ce n'est que le premier pas d'une longue marche de 1.000 kilomètres", a déclaré le ministre des Transports, Youssef Fenianos, qui a effectué dans la matinée une tournée d'inspection dans l'aéroport en compagnie de sa collègue de l'Intérieur, Raya el-Hassan. "Nous avons augmenté le nombre de scanners pour bagages et celui des comptoirs de la Sûreté générale", a-t-il ajouté.

"Nous compatissons avec les voyageurs qui se sont retrouvés dans les files d'attente ces derniers jours, mais la sécurité est notre première préoccupation", a souligné de son côté Mme el-Hassan. "Les travaux d'agrandissement et d'amélioration vont faciliter les choses", a-t-elle ajouté.

Le 20 août dernier, le Premier ministre Saad Hariri avait inauguré la deuxième phase des travaux d’agrandissement et d’amélioration de l'AIB qui souffre depuis des années d’une congestion. Les jours précédents, l’AIB avait été le théâtre d’une affluence record dont ont souffert les voyageurs.

L’aéroport international de Beyrouth peut accueillir un maximum de 6 millions de passagers par an, un seuil qu’il dépasse systématiquement depuis 2013. En 2018, il a accueilli 8 842 442 voyageurs, entre les arrivées, les départs et les transits, selon les chiffres officiels.

Pour pouvoir gérer au mieux les flux de voyageurs, des travaux d’élargissement ont été lancés en février dernier dans le cadre d’un projet financé par l’Union européenne. Ils devraient notamment permettre d’augmenter le nombre de comptoirs de contrôle de la Sûreté générale (police des frontières), de 22 à 34 pour les départs et de 32 à 46 pour les arrivées. Les travaux visent également à réaménager certains espaces peu exploités du bâtiment. Début juin, les ministres des Travaux publics et du Tourisme avaient inauguré un premier pan de ce projet d’agrandissement de l’AIB. Une troisième phase de travaux, qui a pour objectif de fluidifier le passage des voyageurs en première classe et classe affaires, ainsi que les VIP, doit également être achevée dans les prochains mois, après avoir accusé du retard.



Lire aussi

Grande mutation à l’AIB pour une meilleure fluidité

Internet bientôt « aussi rapide qu’un avion » à l’AIB

Neuf vols atterrissent en une heure à l'AIB et provoquent une congestion

Agrandissement de l’AIB pour 18 millions de dollars


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Zovighian Michel

Où est-ce qu'il y a eu des "travaux d'agrandissement" de l'aéroport ? Tout le monde est à la recherche d'un crédit quelconque et le multiplie par dix dès qu'il en trouve un. Et plusieurs se l'approprient à tour de rôle.

Des "travaux d'amélioration", d'accord, mais ce n'est pas assez. Les nouveaux scanners sont sous dimensionnés et leur nombre n'est pas suffisant. On verra bien aux prochaines vacances..

Au moins on a un poste en moins et c'est déjà bien.

MAKE LEBANON GREAT AGAIN

Bravo mais pourquoi un beau matin il y avait un seul policier pour viser les passeports au depart de Beyrouth?

Faire 32 ou 42 postes pour viser les passeports mais avoir seulement tres peu de preposes derriere ces postes N'ARRANGERA PAS LA SITUATION

C'EST L'HISTOIRE DE CE PAYS OU LES PERSONNES QUI TRAVAILLENT POUR LE SERVICE DE L'ETAT PEUVENT ETRE PORTER MALADE 300 JOURS PAR AN TOUT EN ENCAISSANT UN SALAIRE COMPLET TOUTE L'ANNEE

Le jour ou je pourrai me rendre a l'aeroport uniquement une heure ( ou au maximum une heure et demi ) avant le vol avec baggage, je dirai que la solution est enfin trouvee

NEANMOINS JE DOIS QUAND MEME DIRE" BRAVO " CAR C'EST UN DEBUT D'AMELIORATION ET NOUS NE DEVONS PAS TOUJOURS ETRE CRITIQUE ET NE PAS RECONNAITRE LES ACTES POSITIFS QUE CE GOUVERNEMENT EFFECTUE

Fan Phare Rond

Une bonne chose de faite .

Antoine Sabbagha

A jour rien n'est palpable . Les files d’attente pour les passagers sont toujours longues en éspérant vivre un jour ce changement radical tant attendu .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON Y ATTEND TOUJOURS DE VRAIS CHANGEMENTS.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants