Rechercher
Rechercher

À La Une - Aviation

Aigle Azur, en difficulté, annule tous ses vols à partir de vendredi soir

"La situation financière de la société et les difficultés opérationnelles en résultant ne permettent pas d'assurer les vols au-delà du 6 septembre au soir", selon un document interne de la compagnie française qui assurait notamment des liaisons entre la France et le Liban.

Un Airbus A319 de la compagnie aérienne Aigle Azur, décollant le 25 août 2017 de l'aéroport de Lille, dans le Nord de la France. Photo d'archives AFP / PHILIPPE HUGUEN

Placée lundi en redressement judiciaire, la compagnie aérienne française Aigle Azur, qui assurait des liaisons avec plusieurs pays dont le Liban, a annoncé jeudi soir l'annulation de tous ses vols à partir de vendredi soir, dans un document interne auquel l'AFP a eu accès.

"La situation financière de la société et les difficultés opérationnelles en résultant ne permettent pas d'assurer les vols au-delà du 6 septembre au soir", précise ce document. La lettre adressée aux salariés de la compagnie indique également que "la recherche de repreneurs se poursuit activement. Elle continue durant l'arrêt des vols" et les "offres de reprise peuvent être déposées jusqu'au lundi 9 septembre à midi", alors qu'un comité d'entreprise se tiendra le même jour. La suspension des vols est présentée dans ce courrier comme une "alternative regrettable qui met ses clients, ses équipes et ses partenaires dans la plus grande difficulté" mais à laquelle "Aigle Azur est contrainte de recourir".

Dans la foulée, la compagnie aérienne a prévenu qu'elle ne peut pas "garantir un dédommagement" à ses clients qui auraient acquis un billet pour après vendredi soir. "La situation financière de la société et les difficultés opérationnelles en résultant ne permettent pas d'assurer les vols au-delà du (vendredi) 6 septembre au soir", a indiqué l'entreprise spécialiste des vols vers l'Algérie dans une communication à ses clients. "Si vous effectuez un vol retour après le 6 septembre 2019, et ce quel que soit l'aéroport de départ, ce vol est annulé. Vous serez contraint d'acquérir un autre billet retour", a ajouté Aigle Azur, qui effectuera néanmoins encore 44 vols vendredi, principalement vers ou à partir de l'Algérie, et dont la liste est disponible sur le site.

Aigle Azur se trouve dans une situation financière qui "ne permet pas de garantir un dédommagement" à ses clients dont le vol serait annulé, a-t-elle mis en garde. Ceux-ci sont donc invités à se rapprocher des mandataires judiciaires pour déclarer leur créance via le site internet, selon la compagnie qui se dit "consciente des désagréments considérables de ces mesures" et "présente à l'ensemble de ses clients ses plus sincères excuses". Les passagers concernés "peuvent également se rapprocher de leur assurance existante dans le cadre des paiements par carte bancaire, pour obtenir le remboursement ou le dédommagement de leur billet", a ajouté l'entreprise. Enfin, "pour les billets acquis auprès d'agences de voyage, il appartient aux passagers de se rapprocher de leur agence de voyage pour étudier les conditions de remboursement ou de remplacement ou de dédommagement, du billet annulé", selon la même source.



(Lire aussi : Les repreneurs potentiels d’Aigle Azur ont jusqu’au 9 septembre pour déposer une offre)



Plus tôt dans la journée, Aigle Azur avait annoncé une suspension de ses vols vers le Mali, le Brésil et le Portugal. "Aigle Azur est entrée dans une période de recherche active de repreneurs, encadrée par la justice commerciale, qui l'oblige à suspendre progressivement ses vols réguliers", avait justifié la compagnie dans un communiqué, qui évoque des "impératifs de sécurité". La compagnie avait également annoncé que les ventes de billets pour l'ensemble des vols étaient "pour le moment suspendues" à compter du 10 septembre, au lendemain de la date limite de dépôt d'éventuelles offres de reprise. La compagnie présente ses "sincères excuses à tous ses passagers et l'ensemble de ses partenaires face à cette situation exceptionnelle".

Contacté dans la matinée par L'Orient-Le Jour, Badih Khoury, qui représente Aigle Azur au Liban, avait alors confirmé que cette suspension concerne tous les vols de la compagnie vers le Liban, donc les liaisons Beyrouth-Paris et Beyrouth-Marseille. Toutefois, le président du syndicat des agences de voyages au Liban, Jean Abboud, affirme avoir été notifié que le dernier vol Beyrouth-Paris avec Aigle Azur aura lieu le 10 septembre, sans plus d'explications.

Les voyageurs qui ont acheté leurs billets auprès d'une agence de voyage au Liban devraient se renseigner auprès de celle-ci pour les modalités de remboursement ou de modification de réservation. Ceux qui ont acheté leurs billets directement à travers Aigle Azur devront pour leur part s'adresser à la compagnie en question.

Aigle Azur avait dû annuler mercredi un vol Paris Orly-Bamako en raison de sa situation économique, selon une source aéroportuaire française. La veille un vol Alger-Toulouse avait été annulé, selon l'aéroport toulousain. Les liaisons avec l'Algérie représentent 50% à 60% de l'activité de la compagnie.

Cette accélération des événements est due à la dégradation de la trésorerie, loin des 25 millions évoqués en août par l'ex-PDG Frantz Yvelin, selon Martin Surzur, président du syndicat de pilotes SNPL d'Aigle Azur et membre du comité d'entreprise (CE). Plusieurs repreneurs potentiels ont fait part de leur intérêt selon lui, "maintenant quelle sera leur qualité, on n'en sait rien". Parmi eux se trouvent Gérard Houa, un actionnaire minoritaire qui avait tenté un coup de force pour prendre le contrôle de la compagnie fin août, Air France ou encore Lionel Guérin et Philippe Micouleau, anciens dirigeants du groupe Air France, selon des sources syndicales. Un nouveau CE extraordinaire doit se tenir lundi après-midi.

Aigle Azur compte 1.150 employés, dont 350 en Algérie. La compagnie dispose d'une flotte de 11 avions et a transporté 1,88 million de passagers en 2018, année pendant laquelle elle a réalisé un chiffre d'affaires de 300 millions d'euros.



Pour mémoire

Difficultés d’Aigle Azur : pas d’impact sur les vols depuis Beyrouth

En cessation de paiement, Aigle Azur est placé en redressement judiciaire

Désignation d’un administrateur provisoire pour Aigle Azur

Aigle Azur se prépare à céder une partie de ses activités à Vueling


Placée lundi en redressement judiciaire, la compagnie aérienne française Aigle Azur, qui assurait des liaisons avec plusieurs pays dont le Liban, a annoncé jeudi soir l'annulation de tous ses vols à partir de vendredi soir, dans un document interne auquel l'AFP a eu accès. "La situation financière de la société et les difficultés opérationnelles en résultant ne permettent pas...

commentaires (4)

J'ai jamais pris ces vols, mais je me demande s'ils servent du poulet. Je m'en serai bien tapé une tranche de blanc de poulet , parce que dans la poule le blanc c'est toujours le meilleur. Conseil d'un excellent dégustateur .

FRIK-A-FRAK

17 h 56, le 05 septembre 2019

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • J'ai jamais pris ces vols, mais je me demande s'ils servent du poulet. Je m'en serai bien tapé une tranche de blanc de poulet , parce que dans la poule le blanc c'est toujours le meilleur. Conseil d'un excellent dégustateur .

    FRIK-A-FRAK

    17 h 56, le 05 septembre 2019

  • A force de mettre le même ingrédient dans tous les plats, on finit par créer une overdose... conseil de chefs de cuisine expérimentés ! Irène Saïd

    Irene Said

    17 h 26, le 05 septembre 2019

  • La suspension concerne également le vol Paris-Beyrouth de demain, vendredi 7 septembre. Avec MEA qui ne propose que des billets à prix astronomiques, revenir au Liban devient de plus en plus une perte d'argent garantie.

    Jeanine H.

    17 h 11, le 05 septembre 2019

  • Une chose , c'est pas le Liban qui est responsable de cette interruption et une autre encore plus importante c'est pas le hezb libanais de la résistance qui en est la raison , lol...

    FRIK-A-FRAK

    14 h 53, le 05 septembre 2019

Retour en haut