X

À La Une

Des affrontements dans le nord-ouest de la Syrie font 59 morts

conflit

Des combats meurtriers font rage depuis plusieurs jours sur fond de progression territoriale des forces du régime syrien, qui ont repris dimanche la localité d'Al-Habit, dans le sud d'Idleb.


OLJ/AFP
13/08/2019

Des affrontements dans le nord-ouest de la Syrie entre les forces loyales à Damas et des forces dominées par des jihadistes ont fait mardi 59 morts dans les deux camps, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Des combats meurtriers font rage depuis plusieurs jours dans la région sur fond de progression territoriale des forces du régime syrien, qui ont repris dimanche la localité d'Al-Habit, dans le sud d'Idleb.

Le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d'el-Qaëda) contrôle la majeure partie de la province d'Idleb et des zones adjacentes des provinces voisines, où sont également présents des groupes rebelles syriens moins importants. Des groupes rebelles sont également présents dans ces régions.

Mardi, les affrontements dans le sud de la province d'Idleb et dans les environs de Lattaquié ont tué 29 membres des forces prorégime ainsi que 30 jihadistes et combattants de groupes rebelles alliés, selon l'OSDH. Trois civils sont morts également lors de raids aériens du régime sur Khan Cheikhoun, la ville la plus grande du sud de la province d'Idleb, a-t-on ajouté de même source.

(Lire aussi : Le partenariat russo-turc à l’épreuve de la bataille d’Idleb)


Al-Habit est, selon l'OSDH, la première localité reprise par le régime dans la province d'Idleb en plus de trois mois de bombardements quasi-quotidiens du régime et de son allié russe sur la région.

Depuis fin avril, plus de 816 civils ont été tués dans les violences, ainsi que plus de 1.200 combattants jihadistes et rebelles et plus de 1.000 membres des forces prorégime, selon l'OSDH. Plus de 400.000 personnes ont été déplacées, d'après l'ONU.

Déclenchée en 2011 par la répression de manifestations prodémocratie, la guerre en Syrie a fait plus de 370.000 morts et déplacé des millions de personnes.


Lire aussi

Dans une vidéo, l'EI promet d'intensifier ses attentats contre la coalition et les kurdes de Syrie

Le régime syrien avance dans Idleb, 61 combattants tués

Près de 70 combattants tués dans affrontements dans le nord-ouest de la Syrie

Le régime syrien reprend deux villages dans le Nord-Ouest

Trois mois d’horreur dans la province d’Idleb

De Berlin à Idleb, un rebelle syrien décide de reprendre les armes

A Idleb, le régime syrien engagé dans une "guerre d'usure"

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

BOSS QUI BOSSE

Allez qu'on en finisse avec ces bactéries alliées des amerloks , une bonne fois pour toute.

Et la Syrie du grand héros arabe Bashar sera sauvée et nettoyée de tous ces prédateurs venus d'Occident.

Que ceux ou celles qui veulent les suivre prennent leur responsabilité.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants