X

À La Une

Le régime syrien avance dans Idleb, 61 combattants tués

Syrie

Les forces du régime sont désormais à quelque neuf kilomètres de la ville stratégique de Khan Cheikhoun, "la plus grande du sud d'Idleb", selon l'OSDH.


OLJ/AFP
11/08/2019

Les forces du régime syrien ont repris dimanche une localité dans le nord-ouest de la Syrie, leur premier gain territorial dans la province d'Idleb, où les combats ont fait une soixantaine de morts, selon une ONG. Par ailleurs, des missiles anti-aériens russes ont été tirés en début de soirée contre des drones en provenance du bastion dominé par les jihadistes au-dessus de la base militaire russe de Hmeimim dans la province voisine de Lattaquié, ont indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et la télévision syrienne.

La province d'Idleb, dans le nord-ouest du pays en guerre, et plusieurs localités adjacentes également aux mains des jihadistes et de quelques groupes rebelles dans les provinces voisines de Hama, Alep et Lattaquié, sont la cible depuis plus de trois mois de bombardements aériens et à l'artillerie quasi-quotidiens du régime et de son allié russe.

Selon Rami Abdel Rahmane, le directeur de l'OSDH, "les forces du régime ont repris à l'aube la localité d'Al-Habit dans le sud d'Idleb après des combats meurtriers contre le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d'el-Qaëda) et des groupes rebelles". "C'est la première localité reprise par le régime dans la province d'Idleb depuis le début de l'escalade" fin avril, a-t-il précisé.

L'agence officielle syrienne Sana a confirmé la reprise d'Al-Habit, indiquant que le ministre syrien de la Défense, Ali Ayoub, s'était rendu sur place "à la demande du président Bachar el-Assad".



(Lire aussi : Le partenariat russo-turc à l’épreuve de la bataille d’Idleb)



En début de soirée, l'OSDH a indiqué que les forces du régime se rapprochaient de la ville stratégique de Khan Cheikhoun, "la plus grande du sud d'Idleb" selon M. Abdel Rahmane. Les forces du régime sont désormais à quelque neuf kilomètres de Khan Cheikhoun, a-t-il indiqué à l'AFP. Le contrôle d'Al-Habit permet aussi au régime de resserrer l'étau autour des grandes localités du nord de la province de Hama, soumises depuis deux jours à un bombardement intensif, a-t-il ajouté.

Les combats acharnés à Idleb ont fait dimanche 61 morts dans les deux camps - 21 des forces du régime et 40 du HTS et des groupes rebelles, selon l'OSDH. La veille, 70 combattants ont péri dans les affrontements.A cela s'ajoutent deux civils dont un enfant, tués dans des raids aériens syriens et russes sur le sud d'Idleb, selon l'OSDH.

Selon la télévision syrienne, les missiles anti-aériens de la base russe de Hmeimim ont été activés en soirée contre des "engins" non-identifiés.

Hmeimim, considérée comme l'un des piliers de la présence militaire russe en Syrie, a fait l'objet ces derniers mois de plusieurs survols de drones et tirs en provenance du bastion jihadiste, selon Moscou.

Depuis fin avril, plus de 810 civils ont été tués dans les violences dans la région d'Idleb, ainsi que plus de 1.200 combattants jihadistes et rebelles et plus de 1.000 membres des forces prorégime, selon l'OSDH. Plus de 400.000 personnes ont été déplacées, d'après l'ONU.

Après quatre jours de trêve, le régime et la Russie ont repris les raids sur Idleb le 5 août en accusant les jihadistes et rebelles d'avoir tiré des obus sur une base russe dans l'Ouest syrien.



Lire aussi
Près de 70 combattants tués dans affrontements dans le nord-ouest de la Syrie

Le régime syrien reprend deux villages dans le Nord-Ouest

Trois mois d’horreur dans la province d’Idleb

De Berlin à Idleb, un rebelle syrien décide de reprendre les armes

A Idleb, le régime syrien engagé dans une "guerre d'usure"


À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Fan Phare Rond

À moins que certains jubilateurs ne s'imaginent comme ils ont l'habitude de se faire flouer, que les héros syriens du président Bashar ont eu le feu vert des américains et des israéliens pour avancer dans Idlib...hahahahaha...

Fan Phare Rond

Les usurpateurs vont faire leur cinéma en bombardant des terrains vagues et on verra certains applaudir..hahahahaha...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les États-Unis et le Liban, des relations qui se compliquent

Commentaire de Anthony SAMRANI

MBS et le retour de flammes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants