X

À La Une

Dans une vidéo, l'EI promet d'intensifier ses attentats contre la coalition et les kurdes de Syrie

jihadisme

La vidéo, d'une dizaine de minutes montre des scènes de décapitation et de tirs à bout portant sur des personnes présentées comme des combattants kurdes kidnappés par les jihadistes.


OLJ/AFP
11/08/2019

Le groupe État islamique (EI) a promis dimanche d'intensifier son "combat" contre la coalition internationale dirigée par les États-Unis et ses alliés kurdes en Syrie, dans la deuxième vidéo de ce genre postée sur son organe de propagande depuis sa défaite territoriale en mars.

Ces derniers mois, l'EI a mené une série d'attentats visant notamment les forces kurdes dans ses ex-fiefs dans le nord et le nord-est de la Syrie. La chute du "califat" autoproclamé par l'EI en 2014 a été annoncée le 23 mars dernier après la prise de l'ultime bastion des jihadistes dans l'est de la Syrie, au terme d'une offensive des Forces démocratiques syriennes (FDS), dominées par les combattants kurdes et soutenues par la coalition internationale antijihadiste. Mais des combattants de l'EI et des "cellules dormantes" sont encore disséminés dans plusieurs régions du pays. Selon un récent rapport du Pentagone, l'EI est en train de "ressurgir en Syrie".

"Le feu de la bataille entre nous et eux (les forces kurdes et à leurs alliés, ndlr) a été rallumé et va s'intensifier", a menacé l'EI dans une vidéo adressée à ses partisans.

Le dernier attentat en date revendiqué par l'EI remonte au 7 août. Cinq personnes, dont trois enfants, ont péri dans une attaque à la voiture piégée à Qahtaniya, dans la province de Hassaké, contrôlée par les Kurdes.



(Lire aussi : Gardes poignardés, tentatives d'évasion : le danger EI dans le camp syrien d'al-Hol)



La vidéo, d'une dizaine de minutes montre par ailleurs des scènes de décapitation et de tirs à bout portant sur des personnes présentées comme des combattants kurdes kidnappés par les jihadistes. Le montage inclut des passages de reportages télévisés et des témoignages affirmant que l'EI n'a pas été vaincu et qu'il est toujours présent en Syrie.

"Même s'il a perdu son +califat+ territorial, l’État islamique (...) a repris ses activités en Syrie ce trimestre", est-il précisé dans le rapport du Pentagone, alors que les États-Unis se sont "partiellement retirés" du pays sur décision du président américain Donald Trump.

Une photo de Donald Trump, montrant une carte des zones autrefois contrôlées par l'EI, figure également dans la vidéo. M. Trump s'en était alors servi pour annoncer l'éradication du "califat".

La dernière vidéo de propagande postée par l'EI pour appeler ses partisans à continuer le combat remontait au 29 avril, un peu plus d'une semaine après les attentats meurtriers au Sri-Lanka revendiqués par le groupe. Le chef de l'EI, Abou Bakr al-Baghdadi, qui y apparaissait pour la première fois depuis cinq ans, avait promis que l'EI "se vengerait" au nom de ses membres tués et que le combat contre l'Occident était "une longue bataille".



Lire aussi
Cinq ans après l'EI, les Yazidis fêtent l'été mais n'oublient pas les tueries

La veuve d'un responsable de l'EI a aidé la CIA à traquer Baghdadi

Le cyber-califat pour compenser la défaite de l'EI

Vidéo du « chef » de l’EI : pourquoi cette apparition après cinq ans ?

Film d'al-Baghdadi : un risque calculé



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

HABIBI FRANCAIS

DAESH decide d intensifier ses attaques contre la coalition dirigee par les USA....
DAESH une fois de plus au service de Bashar le genocide abruti en poste a Damas.

MIROIR ET ALOUETTE

Des bactéries réactivées par leurs sponsors wahabites et alliés .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

VOILA QUI SERT L,APPRENTI MINI SULTAN ERDO ET QUI LUI EST REDEVABLE... IL VIENT L,EPAULER !

Dernières infos

Les signatures du jour

Impression de Fifi ABOU DIB

Cartables

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants