Rechercher
Rechercher

À La Une - Proche-Orient

Un Saoudien en visite à Jérusalem conspué par des Palestiniens, Israël condamne (vidéo)

Mohammad Saud, présenté comme un "blogueur saoudien", faisait partie d'une délégation de six "personnalités médiatiques" de pays arabes invitées par le gouvernement israélien.

Vue sur l'esplanade des Mosquées, dans la vieille ville de Jérusalem, le vendredi 15 mars 2019. Photo AHMAD GHARABLI

Les autorités israéliennes se sont indignées mardi de l'accueil réservé à un de leurs invités, un "blogueur saoudien", cible d'insultes et de jets de chaises par des Palestiniens alors qu'il visitait la Vieille ville de Jérusalem.

"C'était barbare et grossier", a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hassan Kabia, réagissant à l'agression de Mohammed Saud, présenté comme un "blogueur saoudien" et membre d'une délégation de six "personnalités médiatiques" de pays arabes invitées par le gouvernement israélien.

Une vidéo postée lundi sur les réseaux sociaux montre un jeune Palestinien cracher sur M. Saud, et d'autres l'insulter et lui lancer des chaises alors qu'il se promène dans la Vieille ville. La scène se répète dans l'enceinte de l'esplanade des Mosquées, selon une autre vidéo. "Va prier avec les Juifs, va prier à la Knesset (Parlement israélien). Que fais-tu ici ?" lui crie un homme.



Appelée Noble sanctuaire par les musulmans, mont du Temple par les juifs, l'esplanade des Mosquées est le troisième lieu saint de l'islam et le site le plus sacré pour les juifs. Elle se trouve à Jérusalem-Est, secteur palestinien de la ville occupé et annexé depuis 1967 par Israël.

Réagissant sur Twitter, Ofir Gendelman, un porte-parole du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, a décrit Mohammed Saud comme un "militant de la paix", et accusé les assaillants d'avoir "souillé ce lieu saint".

La police israélienne a annoncé avoir arrêté trois Palestiniens, habitant à Jérusalem-Est, pour l'"attaque" de ce "touriste". "D'autres arrestations sont à venir", a indiqué dans un communiqué la police.

La délégation dont fait partie Mohammed Saud a été invitée par le ministère des Affaires étrangères israélien. L'identité des visiteurs n'a pas été dévoilée, mais ils sont décrits comme "des militants sociaux, des blogueurs et des personnalités médiatiques". M. Netanyahu a rencontré la délégation qui doit aussi se rendre au mémorial de la Shoah à Jérusalem, au Parlement israélien et sur des lieux saints. Cette visite a pour objectif "de présenter aux journalistes les positions israéliennes sur des questions diplomatiques et géopolitiques", selon le ministère.

C'est la première fois que des Irakiens et des Saoudiens participent à une visite à l'invitation du gouvernement israélien. Les pays de la région n'entretiennent pas de liens diplomatiques avec Israël, à l'exception de la Jordanie et de l'Egypte qui ont signé un accord de paix avec l'Etat hébreu.

Les pays arabes ont historiquement fait du règlement de la question palestinienne la condition d'une normalisation avec Israël. Cependant, après des décennies d'hostilité, les signes d'un rapprochement entre Israël et certains Etats de la région se sont succédé ces derniers mois, nourri notamment par une inquiétude commune vis-à-vis de l'Iran, accusé de vouloir étendre son influence dans la région et de chercher à se doter de l'arme nucléaire.



Lire aussi
Israël a rétabli ses liens avec Oman, annonce le chef du Mossad

A la conférence de Bahreïn, flirt poussé entre Arabes du Golfe et Israéliens

Israël « fait partie de l’héritage de la région » , affirme le chef de la diplomatie bahreïnie


Pour mémoire
Les relations entre Israël et les pays du Golfe mijotent à feu doux

Oman appelle les pays arabes à apaiser les "craintes d'Israël"



Les autorités israéliennes se sont indignées mardi de l'accueil réservé à un de leurs invités, un "blogueur saoudien", cible d'insultes et de jets de chaises par des Palestiniens alors qu'il visitait la Vieille ville de Jérusalem. "C'était barbare et grossier", a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Hassan Kabia, réagissant à l'agression de...

commentaires (4)

Se faire cracher dessus, tfeh quelle déchéance humaine.

FRIK-A-FRAK

21 h 16, le 23 juillet 2019

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Se faire cracher dessus, tfeh quelle déchéance humaine.

    FRIK-A-FRAK

    21 h 16, le 23 juillet 2019

  • LES PALESTINIENS FONT LE JEU DES ISRAELIENS EN TOUT.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    21 h 02, le 23 juillet 2019

  • Quelle vidéo ! Quand le ""pèlerin de la paix"" rencontre des habitants qui vivent l’occupation au quotidien, quoi de plus normal de se faire accueillir avec des noms d’oiseaux. Ils sont encore gentils avec un appel au calme de l’un d’eux, de lancer des chaises en plastique… (risque zéro de blesser), et de prendre soin de ne pas trop le caillasser. (Jospin, tu te souviens). C.F.

    L'ARCHIPEL LIBANAIS

    18 h 53, le 23 juillet 2019

  • une honte pour les palestiniens car sans dialogue il n'y aura jamais une solution au probleme Il aurait mieux valu que ces personnes essayent de lui parler , de lui raconter leur vie quotidienne et leurs problemes au lieu de l'insulter et de lui jeter des chaises mai nous savons tous que les Palestiniens ont toujours perdu a vouloir etre si extremiste meme au Liban qui les avait accueilli les bras ouvert ( mais evidement pour cent ans )

    LA VERITE

    18 h 51, le 23 juillet 2019

Retour en haut