X

À La Une

Oman appelle les pays arabes à apaiser les "craintes d'Israël"

Normalisation

"Le problème n'est pas que les Arabes doivent donner des garanties (...), c'est qu'Israël doit faire ce qu'il faut pour la paix", a affirmé le chef de la diplomatie jordanienne.

OLJ/AFP
06/04/2019

Le chef de la diplomatie omanaise a appelé samedi les pays arabes à prendre des "initiatives" afin "d'apaiser les craintes" d'Israël concernant son futur au Moyen-Orient, suscitant des critiques de la Jordanie.

"L'Occident a offert un soutien politique, économique et militaire à Israël qui dispose maintenant de tous les vecteurs de pouvoir (...) mais malgré cela, (Israël) craint pour son futur en tant que pays non-arabe entouré par 400 millions d'Arabes", a déclaré Youssef ben Alaoui ben Abdallah. "Je pense que nous, Arabes, devons être capables d'examiner cette question et essayer d'apaiser les craintes d'Israël à travers des initiatives et de vrais accords entre Israël et nous", a affirmé le ministre omanais des Affaires étrangères lors d'un débat en marge du Forum économique mondial sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord, en Jordanie.

Israël n'a de relations diplomatiques qu'avec deux pays arabes, l'Egypte et la Jordanie, mais courtise depuis quelques mois les pays du Golfe qui partagent son inquiétude vis-à-vis de l'Iran, puissance régionale chiite et rival historique.

En février, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a rencontré M. ben Abdallah, quatre mois après s'être rendu à Mascate où il s'était entretenu avec le sultan Qabous.

La plupart des pays arabes ont historiquement fait du règlement de la question palestinienne la condition d'une normalisation avec Israël.

Les propos de M. ben Abdallah ont suscité des critiques de son homologue jordanien, Aymane Safadi, présent lors du débat. "Si (Israël) dit qu'il ne se sent pas confortable (dans la région), ce n'est pas mon problème", a-t-il dit. "Le problème n'est pas que les Arabes doivent donner des garanties (...), c'est qu'Israël doit faire ce qu'il faut pour la paix", a-t-il affirmé.

Pour M. Safadi, Israël doit "se retirer des terres arabes occupées depuis 1967 et permettre" la création d'un Etat palestinien. Les colonies israéliennes installées en Cisjordanie, occupée par Israël depuis 1967, sont illégales au regard du droit international et une grande partie de la communauté internationale voit en elles un obstacle majeur à la paix. Israël occupe aussi le plateau du Golan, conquis à la Syrie en 1967 puis annexé en 1981.


Pour mémoire

Oman ferait le go-between entre Israël et le Hezbollah

Reprise des relations diplomatiques entre Israël et le Tchad rompues en 1972

Les relations entre Israël et les pays du Golfe mijotent à feu doux

Oman et le Soudan prêts à ouvrir leurs espaces aériens aux avions civils israéliens, selon Netanyahu

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Ali Algérie

Israël entre 400 millions de bédouins arabes qui reconnaissent les frontières de 67 et croient encore aux accords d'Oslo
Isra-hill est un état bâtard,fondé par les sales lobbies sionistes, pour exterminer des femmes et enfants palestiniens pour instaurer une terre promise par leur dieu cruel ( il vaut mieux mourir athée)

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET VOILA ! LA LOGIQUE DE LA DONNE S,INSTALLE CHEZ LES ARABES... ET BIBI SE PREPARE A ANNEXER LA CIJORDANIE ET PROPOSER SES HABITANTS AU ROYAUME HACHEMITE COMME IL PROPOSE GAZA A DES PAYS ARABES QUI ACTUELLEMENT REFUSENT DE S,EN MELER.

Honneur et Patrie

Une propriété abandonnée, incite les voleurs à s'en emparer. C'est le cas de la Palestine.
Le milliardaire Yasser Arafat était préoccupé à s'emparer du Liban. L'Iran et la Syrie sont préoccupés à s'emparer du Liban. Tous sont d'accord de laisser Israël s'emparer de toute la Palestine + le Golan.
Adieu Haïfa, Jaffa et Tel-Aviv.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants