X

À La Une

Carole Ghosn appelle Trump à intervenir pour son mari

Etats-Unis

L'épouse de l'homme d'affaires franco-libano-brésilien voudrait que le président américain fasse pression sur le Premier ministre japonais afin qu'elle puisse "parler à (son) mari et aussi pour que sa présomption d'innocence soit respectée".

OLJ/AFP
17/06/2019

Carole Ghosn a appelé le président américain Donald Trump à intervenir auprès du Premier ministre japonais afin de garantir "un procès équitable" à son mari Carlos Ghosn, l'ancien patron de Renault et Nissan mis en cause pour détournement de fonds.

"Les dirigeants du monde se réunissent au G20 à la fin du mois, je voudrais que le président Trump parle au Premier ministre Abe à propos de conditions équitables, de conditions de procès équitables", explique Mme Ghosn dans une interview donnée depuis New York à la BBC et diffusée lundi.

Mme Ghosn dispose de la double nationalité libanaise et américaine et a passé une grande partie de sa vie aux Etats-Unis. Dans cette interview, elle apparaît parfois au bord des larmes lorsqu'elle évoque le sort de son époux, qu'elle n'a pu voir depuis le début du mois d'avril. Libéré sous caution le 25 avril à l'issue de trois semaines de détention, M. Ghosn fait l'objet de restrictions très sévères au Japon, dont il ne peut quitter le territoire.



(Pour mémoire : Mariage au château de Versailles : le domicile de Carlos Ghosn perquisitionné)


Mme Ghosn voudrait que M. Trump fasse pression sur le Premier ministre japonais Shinzo Abe, lors du sommet du G20 organisé au Japon, afin qu'elle puisse "parler à (son) mari et aussi pour que sa présomption d'innocence soit respectée".

Arrêté pour la première fois le 19 novembre à Tokyo, l'homme d'affaires franco-libano-brésilien fait l'objet de quatre inculpations par la justice japonaise: deux pour des dissimulations de revenus dans des documents boursiers et deux pour des cas différents d'abus de confiance aggravé, dont le détournement présumé de fonds de Nissan.

"Tout cela aurait pu être géré à l'intérieur de l'entreprise. Il n'était pas nécessaire d'aller aussi loin", a jugé Mme Ghosn.

Naguère tout-puissant, Carlos Ghosn a perdu tous ses titres au sein des trois constructeurs qu'il avait rapprochés pour bâtir la première alliance automobile mondiale: Renault, Nissan - inculpé dans un des volets de l'affaire et à l'origine de l'enquête interne qui a fait tomber son ancien sauveur -, et Mitsubishi Motors. 



Pour mémoire

L'ordinateur d'une assistante libanaise de Carlos Ghosn est-il à l'origine de sa chute?


A lire dans Le Commerce du Levant

Good Faith Investments, la société libanaise au cœur de la nouvelle affaire Ghosn


Lire aussi

Face à ses actionnaires, Renault confirme la priorité à son alliance avec Nissan

Les encombrants amis du Golfe de Carlos Ghosn

Dîner de gala présidé par Ghosn à Versailles en 2014 : les images de la fastueuse fête

Si Ghosn est jugé équitablement, il sera innocenté, assure l'un de ses avocats à L’OLJ

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Salam, Mikati et Siniora en Arabie : un rééquilibrage face à l’influence iranienne grandissante

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants