Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Netanyahu remercie Theresa May pour avoir interdit entièrement le Hezbollah

La Grande-Bretagne avait annoncé le 25 février considérer le parti chiite dans son intégralité comme une organisation "terroriste", et non plus seulement son aile militaire.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu lors d'une réunion du cabinet à Jérusalem, le 3 mars. REUTERS/Ronen Zvulun

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué dimanche la décision britannique d'interdire entièrement le Hezbollah, dans un entretien téléphonique avec son homologue Theresa May, selon un communiqué de son bureau.

"Le Premier ministre Netanyahu a remercié Mme May pour cette décision de désigner toutes les branches du Hezbollah comme organisation terroriste", indique le communiqué. La Grande-Bretagne avait annoncé le 25 février considérer le Hezbollah dans son intégralité comme une organisation "terroriste", et non plus seulement son aile militaire.

Le Hezbollah est l'allié de l'Iran et, comme lui, l'un des grands ennemis d'Israël. Israël dit avoir bombardé des centaines de cibles du Hezbollah mais aussi de l'Iran en Syrie voisine ces dernières années. La dernière grande confrontation en date entre le Hezbollah et Israël remonte à 2006 quand 33 jours de guerre avaient fait 1.200 morts côté libanais, et 160 côté israélien, sans neutraliser le Hezbollah, visé après l'enlèvement de deux soldats israéliens.

La distinction entre les branches politique et armée est "artificielle, les deux étant contrôlées et soutenues par l'Iran", avait dit l'ambassadeur d'Israël aux Nations unies, Danny Danon. Cette distinction permet au Hezbollah "de lever des fonds sur le sol européen", avait-t-il dit dans un communiqué.

Le Hezbollah est considéré comme une organisation terroriste par Israël et les Etats-Unis, mais seule sa branche armée est classifiée comme telle par l'Union européenne. M. Netanyahu a émis l'espoir que d'autres pays allaient suivre l'exemple britannique, selon le communiqué. Le Hezbollah avait dénoncé vendredi la décision britannique, la qualifiant d'"insulte au peuple libanais".


Lire aussi

L'Iran juge "irresponsable" l'interdiction du Hezbollah par Londres

La décision britannique sur le Hezbollah : pas d’impact direct, mais des relations plus compliquées

Salamé : La décision britannique contre le Hezbollah n’affectera pas les banques

La décision de Londres serait l’un des fruits du sommet de Varsovie, selon le Hezbollah

Le gouvernement britannique veut interdire la branche politique du Hezbollah

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a salué dimanche la décision britannique d'interdire entièrement le Hezbollah, dans un entretien téléphonique avec son homologue Theresa May, selon un communiqué de son bureau."Le Premier ministre Netanyahu a remercié Mme May pour cette décision de désigner toutes les branches du Hezbollah comme organisation terroriste", indique le...
commentaires (2)

LA REMERCIER POUR CE QU,ELLE A FAIT... QU,A-T-ELLE FAIT ? UN TROU DANS L,EAU !DES PAROLES...

JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

13 h 40, le 04 mars 2019

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • LA REMERCIER POUR CE QU,ELLE A FAIT... QU,A-T-ELLE FAIT ? UN TROU DANS L,EAU !DES PAROLES...

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    13 h 40, le 04 mars 2019

  • Une mascarade!

    FRIK-A-FRAK

    22 h 18, le 03 mars 2019

Retour en haut