Dans la presse

La fiancée de Khashoggi exige vérité et justice

"Si les démocraties du monde ne font pas tout le nécessaire pour traduire en justice les responsables de cet acte ignoble et éhonté, quelle autorité morale leur restera-t-il ?", lance Hatice Cengiz dans une tribune publiée dans Le Monde. 

Hatice Cengiz, la fiancée turque du journaliste saoudien assassiné, Jamal Khashoggi, lors d'une interview pour l'agence Reuters, à Londres, le 29 octobre 2018. REUTERS/Dylan Martinez

La fiancée de Jamal Khashoggi, assassiné il y a tout juste un mois dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, a demandé vendredi "à la communauté internationale de prendre des mesures réelles, sérieuses et concrètes pour mettre au jour la vérité et traduire les responsables devant la justice", reprochant à Washington son attitude "dépourvue de tout fondement moral".

Dans une tribune publiée dans le quotidien français Le Monde, Hatice Cengiz estime que "l'assassinat brutal de Jamal Khashoggi a choqué le monde entier. Car avec lui nous avons perdu une voix de portée universelle". "Il nous aidait à comprendre les relations complexes qui caractérisent le Proche-Orient, mais se préoccupait avant tout des vies et des droits de ses populations", se souvient-elle.

Journaliste saoudien critique du palais, Jamal Khashoggi, tué à 59 ans, vivait aux Etats-Unis depuis 2017 et collaborait avec le Washington Post. 

Mercredi, le parquet d'Istanbul avait affirmé que Khashoggi avait été tué par "strangulation" et son corps "démembré" au consulat de son pays à Istanbul d'une manière préméditée, estimant que le meurtre n'aurait pu être mené sans instructions de "haut niveau" de Riyad, ce qui confirmait, pour la première fois depuis le début de cette affaire, des informations publiées depuis plusieurs semaines dans la presse turque sur les détails macabres du meurtre. "

Dans sa tribune, Mme Cengiz qualifie ce meurtre de "brutal, barbare et impitoyable", se demandant "quel crime il avait commis pour qu'on le traite ainsi". "Pour quelle raison l'ont-ils tué aussi brutalement ? Il n'y a aucune explication à cette haine", ajoute-t-elle. 


(Lire aussi : Un mois après sa mort, qu'est-il advenu du corps de Khashoggi ?)


"Je ne suis pas naïve"
Elle demande dès lors "à la communauté internationale de prendre des mesures réelles, sérieuses et concrètes pour mettre au jour la vérité et traduire les responsables devant la justice et de restituer le corps de Jamal, qui n'a pas encore été retrouvé, aux personnes qui lui étaient chères". 

Dans ce contexte, elle se montre particulièrement virulente envers les Etats-Unis "qui devraient être à la tête de ces efforts". "Or, face à cette tragédie, l'administration (du président américain Donald) Trump a adopté une position dépourvue de tout fondement moral", souligne-t-elle. Elle reproche à Washington de "faire traîner les choses, espérant que ce meurtre sera vite oublié". 

"Je ne suis pas naïve, je sais que les gouvernements n'agissent pas en fonction de leurs sentiments, mais en fonction de leurs intérêts", poursuit-elle. "Si les démocraties du monde ne font pas tout le nécessaire pour traduire en justice les responsables de cet acte ignoble et éhonté - un acte qui a suscité l'indignation de leurs citoyens - quelle autorité morale leur restera-t-il ? Comment pourront-elles alors défendre la liberté et les droits humains de qui que ce soit", lance Hatice Cengiz. "Nous allons assister à un test en humanité. Et cela exige du leadership. La principale responsabilité repose sur les épaules des gouvernements", insiste-t-elle, soulignant que le président turc, Recep Tayyip Erdogan, "et tous les membres des institutions politiques, juridiques et judiciaires turques gèrent cette affaire de la meilleure façon possible".

Elle invite donc "les présidents des pays européens ainsi que celui des Etats-Unis à réussir ce test". "Justice doit être rendue. J’exige que ceux qui ont prémédité et commis cet assassinat sauvage soient jugés. Ceux qui l’ont ordonné doivent également être poursuivis – quand bien même ils occuperaient la plus haute fonction politique", exhorte-elle.


Lire aussi
Khashoggi étranglé et démembré d'une manière préméditée, selon Ankara


La fiancée de Jamal Khashoggi, assassiné il y a tout juste un mois dans le consulat d'Arabie saoudite à Istanbul, a demandé vendredi "à la communauté internationale de prendre des mesures réelles, sérieuses et concrètes pour mettre au jour la vérité et traduire les responsables devant la justice", reprochant à Washington son attitude "dépourvue de tout fondement moral".

Dans...

commentaires (6)

On entendra, encore longtemps, parterre de cette sinistre affaire... Chaque camp profitant de la "circonstance horrible" pour avancer ses pions Aux commentateurs politiques des affaires du moyen orient de démêler les "intérêts intercroises. Il est bien évident qu'il n'y a qu'un seul perdant: l'Arabie Saoudite, dont les méthodes sinistres sont publiées au grand jour

Chammas frederico

17 h 01, le 02 novembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • On entendra, encore longtemps, parterre de cette sinistre affaire... Chaque camp profitant de la "circonstance horrible" pour avancer ses pions Aux commentateurs politiques des affaires du moyen orient de démêler les "intérêts intercroises. Il est bien évident qu'il n'y a qu'un seul perdant: l'Arabie Saoudite, dont les méthodes sinistres sont publiées au grand jour

    Chammas frederico

    17 h 01, le 02 novembre 2018

  • PRIERE LIRE BARILS EXPLOSIFS. MERCI.

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    14 h 03, le 02 novembre 2018

  • UN CRIME ABJECT ET DES PLUS BARBARES DONT LES AUTEURS DEVRAIENT PAYER LE PRIX. MAIS DEMEMBRER DES GENS AVEC DES PARILS EXPLOSIFS ET LES SUFFOQUER AVEC DES PRODUITS CHIMIQUES, EST-CE MOINS BARBARE ? DEUX POIDS ET DEUX MESURES !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    12 h 50, le 02 novembre 2018

  • Cette malheureuse fiancée inconnue par la famille de khashogghi, qu'elle se rassure, personne ne la prend pour une naïve.. Elle est probablement un des principaux rouages d'une mécanique bien ficelée par le pouvoir à Ankara...dans cette affaire khashoggi. Avant de parler de morale et d'éthique aux européens ou occidentaux en general, (qui n'ont rien à voir avec cette affaire). que les turques commencent à se repentir pour toutes leures pires barbaries et crimes contre l'humanité qu'ils ont commis tout au long des siècles et qu'ils continuent encore avec les kurdes Cette dame ferait mieux d'apprendre la vraie histoire de son peuple ...avant de s'adresser aux occidentaux Il y a peu son pays était le principal soutien militaire et économique de l'état islamique, (les egorgeurs obscurantistes...)

    Sarkis Serge Tateossian

    12 h 39, le 02 novembre 2018

  • Je soutiens vivement cette cause en reconnaissant cette voie légal qui vient honorer la mesure a exiger Afin de répondre en détails a l'atrocité que nous venons de vivre L'ignoble acte contre son mari en fonction honorable.

    Kamal Lasloudji

    12 h 29, le 02 novembre 2018

  • ON NE PEUT PAS MIEUX EXPLIQUER LA COMPLICITE DU MEUTRE PAR CHARCUTAGE QUE SE PARTAGENT , LES USA DE TRUMPP-PèTE LA BENSAOUDIE DU CHARCUTIER HERITIER ET DE L'USURPIE DE NATHANETC... PLUS CA TRAINE , PLUS CA DURE , PLUS LE CHARCUTIER RESTE AU POUVOIR , PLUS LA CREDIBILITE DE CE TRIO INFERNAL S'ERODE . DES OPPOSANTS RUSSES OU CHINOIS OU IRANIENS OU MONGOL ETC...ONT DISPARU , MAIS BON SANG DE BON DIEU AUCUN D'EUX N'A ETE SAUCISONNE DE CETTE FACON ....C'EST REVOLTANT DE DEGOUT .

    FRIK-A-FRAK

    12 h 18, le 02 novembre 2018