X

À La Une

Opération contre un trafiquant de drogue dans le Hermel : un soldat tué

Liban

Six autres militaires ont été blessés lors d'affrontements à Marjhine, près de Hermel, dans le nord de la Békaa.

OLJ
25/09/2018

Un soldat de l'armée libanaise a été tué et six autres ont été blessés lundi soir dans des affrontements armés après l'arrestation par les services de renseignement militaire d'un trafiquant de drogue à Marjhine, près de Hermel, dans le nord de la Békaa, une région où sévissent de nombreux trafiquants de drogue et de hors-la-loi.

"Lors de la poursuite d'un trafiquant de drogue, un détachement des SR de l'armée a été la cible de tirs, provoquant la mort d'un soldat et de six autres blessés", a rapporté un communiqué militaire publié mardi matin, précisant que des renforts ont été déployés dans le secteur. Selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle), certains blessés en état grave ont été transportés par hélicoptère au centre médical de l'Université américaine de Beyrouth (AUBMC).

Dans la journée, l'armée a dévoilé l'identité du soldat tué. Il s'agit du sergent Kassem Mohammad Wehbé, 42 ans, né à Ersal, bourgade frontalière de la Syrie, et décoré à plusieurs reprises. Il était père de deux enfants.


Le ministre sortant de la Défense, Yaacoub Sarraf, a salué "les nobles sacrifices de la troupe afin de défendre le pays, la stabilité, la sécurité et la justice", affirmant que ces sacrifices "ne seront pas vains".


Samedi, le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Joseph Aoun, avait affirmé que la région de Baalbeck-Hermel, régulièrement secouée par des affrontements armés entre clans rivaux, faisait l'objet "de mesures sécuritaires continues", soulignant que cette région n'est pas "une zone de non-droit". 

Fin juillet, une descente de l'armée libanaise dans le quartier de Hammoudiyé, à Brital dans la Békaa, avait éradiqué le réseau de narcotrafic mené par Ali Zeid Ismaïl, surnommé l'Escobar local. Huit personnes, dont ce baron de la drogue, avaient été tuées durant l'opération. Le mohafez de la région Bachir Khodr avait été menacé pour son rôle présumé dans ce raid.

Un plan de sécurité a été mis en place par les autorités libanaises il y a plusieurs semaines dans la région de Baalbeck-Hermel. Les observateurs mettent en doute toutefois l'efficacité de ce plan.


Lire aussi

Lutte contre le narcotrafic : nouveau raid de l'armée dans la Békaa

Les tentatives d’exploitation politique de l’opération de Hammoudiyé

Un coup de maître de l’armée à Hammoudiyé avec l’aval du Hezbollah et d’Amal


Pour mémoire

Le plan de sécurité, un plan vindicatif du Hezbollah ?

Des notables de la Békaa-Nord explosent : Le temps de « la sécurité à l’amiable » est révolu

Vers un plan de sécurité « pas classique »



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Irene Said

On pleure ce père de deux enfants, mort à cause de l'incroyable négligence et de l'incapacité totale de nos "responsables" de gérer ce pays convenablement et dignement.
Ces "responsables" qui remplissent un avion pour voyager en groupe à New York...au frais de la Princesse...
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

COMME ON A LEGALISE LA CULTURE DU CANNABIS SI ON LEGALISE SON UTILISATION PERSONNELLE ON ERADIQUE LES TRAFIQUANTS...

gaby sioufi

pourvu que les narco trafiquants de chez nous ne soient pas appuyes par je ne sais quelle partie pour je ne sais quelles raisons, dans je ne sais quel(s) but(s).
la,les batailles contre eux risqueraient ressembler a ceux de la colombie ou du mexique .

Irene Said

Voilà la preuve du "rétablissement de l'autorité de l'Etat" vantée au FIGARO:
les trafiquants de drogue tirent sur les soldats...tout simplement...un mort et des blessés graves !
Irène Saïd

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué