X

À La Une

Israël livre des détails sur une grosse opération du Mossad à Téhéran

Dans la presse

Dans un article publié dimanche, le NYT rapporte des détails sur l'opération visant à sortir du pays des documents présentés comme étant relatifs au programme nucléaire iranien.

OLJ
16/07/2018

Six heures et 29 minutes. C’est le temps qu’avaient des agents du Mossad pour neutraliser le système d’alarme, entrer dans l’entrepôt, ouvrir des dizaines de coffres et quitter Téhéran avec une demie tonne de matériel secret. Dans un article publié dimanche, le New York Times (NYT) livre des détails sur une opération du Mossad, à Téhéran, visant à sortir du pays des documents présentés comme étant relatifs au programme nucléaire iranien.

La semaine dernière, rapporte le NYT, trois journalistes, dont un du célèbre quotidien américain, ont été invités par le gouvernement israélien à voir une partie des documents volés par les agents israéliens en Iran plus tôt cette année. Le NYT précise qu’il n’y a pas de moyen de confirmer de manière indépendante l’authenticité de ces documents dont la plupart datent de plus de 15 ans.  Le NYT indique que les documents semblent montrer que l’Iran a travaillé « à systématiquement assembler tout ce qui est nécessaire à la production d’armes atomiques ». Le quotidien précise néanmoins que les Israéliens ont sélectionné les documents qu’ils ont choisi de montrer aux journalistes, seuls les documents à charge pourraient donc avoir été montrés aux reporters.

La révélation de détails concernant cette opération du Mossad sont un nouvel épisode dans l’opération de lobbying menée par Benjamin Netanyahu sur le nucléaire iranien ces derniers mois. Le 30 avril dernier, le Premier ministre israélien avait en effet déjà présenté à la presse à Tel-Aviv et en direct devant les télévisions israéliennes ce qu'il avait décrit comme "les copies exactes" de dizaines de milliers de documents originaux iraniens obtenus quelques semaines plus tôt au prix d'une "formidable réussite dans le domaine du renseignement". Il avait ajouté que ces documents contenus sur papier ou sur CD et servant de décor à sa déclaration constituaient des "preuves nouvelles et concluantes du programme d'armes nucléaires que l'Iran a dissimulé pendant des années aux yeux de la communauté internationale dans ses archives atomiques secrètes". Ces documents montrent que, malgré les assurances des dirigeants iraniens affirmant n'avoir jamais cherché à avoir l'arme nucléaire, "l'Iran a menti, et sacrément !", avait-il déclaré.

« En avril dernier, le Premier ministre Benjamin Netanyahu a annoncé le résultat de ce braquage, après avoir briefé en privé le président Trump à la Maison Blanche », note le NYT. Quelques jours après le briefing israélien à la Maison Blanche, Donald Trump avait annoncé le retrait des Américains de l’accord sur le nucléaire iranien.

« Les informations rapportées dimanche contiennent des révélations sur l’opération osée du Mossad mais apportent peu de nouveaux détails par rapport à ce que Benjamin Netanyahu avait déclaré en avril dernier, quand il avait exposé ce qu’il avait présenté comme un trésor de documents iraniens sur le programme nucléaire secret iranien datant de 2013 et sur lesquels les renseignements israéliens avaient mis la main », notait, lundi, l’agence de presse américaine Associated Press.

L’Iran, de son côté, a assuré que ces documents sont des faux. Le Washington Post note, pour sa part, que l’Iran « était sur le point de maîtriser les technologies pour la production de bombe » quand le programme a été arrêté au cours de la dernière décennie.


(Lire aussi : Iran : de la guerre économique au suicide idéologique ?)


Comme un air de « Ocean's 11 »
En ce qui concerne l’opération elle-même, au cœur des dernières révélations, le NYT rapporte que les agents israéliens ont filmé, pendant deux ans, l'activité autour de l'entrepôt visé à Téhéran. « L'année dernière, les espions ont commencé à planifier le braquage dont un responsable des renseignements israéliens a dit qu'il avait de fortes ressemblances avec les aventure de George Clooney dans Ocean's 11 ».

Lors de la plupart des opérations du Mossad, rappelle le NYT, les espions entrent dans un endroit, photographient ou copient le matériel sans laisser de trace. « Mais dans ce cas, le chef du Mossad, Yossi Cohen, a ordonné que le matériel soit purement et simplement volé. Ce afin que le temps que les agents, dont la grande majorité étaient iraniens, passeraient à l'intérieur du bâtiment soit considérablement réduit ». Selon le  quotidien américain, il est clair que les agents du Mossad ont pu compter sur une aide à l'intérieur : les agents « savaient lesquels des 32 coffres forts étaient les plus importants ». Selon le quotidien, moins d'une vingtaine d’agents ont participé à l'opération. L'extraction des documents aurait, en outre, suivi différentes routes, afin de limiter les dégâts au cas où un agent se serait fait attraper.


Lire aussi
L'Iran déterminé à "déjouer les complots" américains

Pétrole : comment les États-Unis veulent mettre l’Iran à genoux

Les Russes veulent-ils le départ des Iraniens de Syrie ?

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

RE-MARK-ABLE

Ce pays usurpateur perd son temps. Lui et son dirigeant du crime vont decrotter de chez nous.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UNE MISSION AUDACIEUSE ET DU DOMAINE DE L,IMPOSSIBLE EXECUTEE AVEC SUCCES ! TOUS SAVAIENT MEME LES EUROPEENS QUE L,IRAN BLUFFAIT ET BLUFFE ENCORE...

Dernières infos

Les signatures du jour

L’éditorial de Michel EDDÉ

Pourquoi « L’Orient-Le Jour » augmente son prix

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué