Rechercher
Rechercher

À La Une - conflit

El-Qaëda au Yémen accuse le prince héritier saoudien de pécher

"La nouvelle ère de ben Salmane a remplacé les mosquées par des cinémas", a ironisé Aqpa.

Le prince héritier saoudien, Mohammad ben Salmane, lors d'une réunion avec le Secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, au siège de l'organisation à New York, le 27 mars 2018. REUTERS / Amir Levy/File Photo

El-Qaëda dans la péninsule arabique (Aqpa) a critiqué les réformes sociétales initiées par le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane dans le royaume ultraconservateur estimant qu'elles constituent des "péchés".

"La nouvelle ère de ben Salmane a remplacé les mosquées par des cinémas", a ironisé Aqpa, la branche la plus dangereuse du réseau extrémiste au Yémen dans son bulletin de propagande Madad, cité par SITE, le centre américain de surveillance des sites jihadistes.  "Il a remplacé les livres des imams par des absurdités d'athéistes et séculiers de l'Est et de l'Ouest et ouvert les portes à la corruption et à la dégradation morale", ajoute l'organisation jihadiste dans ce texte.

Aqpa dénonce en exemple le premier spectacle de catch en Arabie, qui a eu lieu fin avril à Jeddah (ouest) où des "lutteurs étrangers et mécréants se sont montrés à moité nus et portaient des croix devant un rassemblement de jeunes musulmans femmes et hommes".

L'Arabie saoudite, qui s'ouvre aux divertissements sous l'impulsion du jeune prince héritier Mohammed ben Salmane, a accueilli ces derniers mois une série de concerts et une semaine de la mode. Le royaume commence à ouvrir des salles de cinémas, après 35 ans d'interdiction, et a limité les pouvoirs de la police religieuse.

Nommé prince héritier en juin 2017 par son père le roi Salmane, celui que l'on surnomme "MBS" a engagé des réformes dans le cadre d'un plan appelé "Vision 2030" afin de transformer cette pétromonarchie du Golfe où la moitié des 31 millions d'habitants a moins de 25 ans.

Il a promis une Arabie "modérée et tolérante", en rupture avec l'image d'un pays longtemps considéré comme l'exportateur d'un islam radical. 

L'Arabie saoudite dirige depuis 2015 une coalition militaire arabe qui intervient au Yémen pour restaurer le gouvernement internationalement reconnu et lutter contre les rebelles Houthis.

Aqpa a profité de l'affaiblissement du pouvoir central en 2011 à la faveur de l'insurrection populaire contre l'ancien président Ali Abdallah Saleh, pour renforcer son emprise dans le pays, surtout dans le Sud. 

Le nouveau pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi a réussi à les en déloger en mai 2012 à la faveur d'une offensive militaire, les repoussant dans les zones montagneuses difficiles d'accès, aidés par les Etats-Unis, dont les drones ciblent régulièrement le groupe.


Lire aussi

La répression mine les réformes sociétales de MBS

Sept défenseurs des droits de la femme arrêtés en Arabie saoudite

Pour les Saoudiennes, "le temps du silence est fini"    


Pour mémoire
Les Saoudiennes seront aussi autorisées à conduire des motos et des camion

L'Arabie saoudite met fin à l'interdiction des cinémas

Concert de rap inédit et réservé aux hommes en Arabie saoudite

Arabie saoudite : les premiers pas d'une libéralisation de la société

Femmes autorisées à conduire en Arabie saoudite : quelles premières retombées ?

Les Saoudiennes au volant : de nombreux préjugés à combattre

Quand Riyad veut se convertir à la société de divertissement

El-Qaëda dans la péninsule arabique (Aqpa) a critiqué les réformes sociétales initiées par le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane dans le royaume ultraconservateur estimant qu'elles constituent des "péchés"."La nouvelle ère de ben Salmane a remplacé les mosquées par des cinémas", a ironisé Aqpa, la branche la plus dangereuse du réseau extrémiste au Yémen dans son...
commentaires (3)

Les bactéries wahabites contre d'autres bactéries wahabites ... Kramer contre Kramer .

FRIK-A-FRAK

14 h 05, le 02 juin 2018

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • Les bactéries wahabites contre d'autres bactéries wahabites ... Kramer contre Kramer .

    FRIK-A-FRAK

    14 h 05, le 02 juin 2018

  • CES TARES NE SAVENT-ILS PAS QUE LEURS CRIMES SONT LES PLUS GRANDS PECHES ?

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 50, le 02 juin 2018

  • El-Qaëda...depuis qu'ils existent, qu'ont-ils apporté à l'humanité d'autre que morts, destructions et malheurs, que cette humanité soit musulmane, chrétienne ou autre ? C'est cela que leur "DIEU" leur a demandé de faire ? Irène Saïd

    Irene Said

    09 h 05, le 02 juin 2018

Retour en haut