Arabie saoudite

Les Saoudiennes seront aussi autorisées à conduire des motos et des camions

En cas d'infractions ou d'accidents graves, les conductrices seront toutefois conduites dans un centre de police réservé aux femmes.

Des femmes saoudiennes à l'entrée d'un centre commercial, le 7 novembre 2013. Photo AFP/Fayez Nureldine

Les Saoudiennes pourront également conduire des motos et des camions à compter de juin 2018, ont clarifié les autorités, près de trois mois après l'annonce par Riyad de la levée de l'interdiction des femmes au volant.

Dans le royaume ultraconservateur, les femmes font toutefois encore l'objet de sévères restrictions et sont notamment soumises à la tutelle d'un homme de leur famille pour faire des études ou voyager.
"Nous allons autoriser les femmes à conduire des motos" et des camions, a assuré vendredi soir la Direction générale de la circulation, répondant à un ensemble de questions concernant le décret royal dévoilé en septembre, selon l'agence de presse officielle SPA.

Interrogée sur la possibilité de distinguer les conductrices des conducteurs par des plaques différentes, elle a affirmé qu'il n'y aurait "pas de distinction". En cas d'infractions ou d'accidents graves, les conductrices seront toutefois conduites dans un centre de police réservé aux femmes, a-t-elle précisé.

 

(Lire aussi : Pour les Saoudiennes, "le temps du silence est fini")


Fin septembre, la communauté internationale avait salué la décision "historique" du royaume saoudien, le seul pays au monde à interdire jusqu'ici le volant aux femmes. Cette mesure, réclamée depuis 1990 par des militantes dont certaines ont été arrêtées pour avoir défié l'interdiction, doit entrer en vigueur à partir de juin 2018.

La décision porte l'empreinte du jeune prince héritier Mohammed ben Salmane, architecte d'un vaste programme de réformes économiques et sociales baptisé "Vision 2030" qui vise notamment à augmenter la participation des femmes à la force de travail à 30% en 2030, contre 22% actuellement.

Outre apporter de millions de nouvelles automobilistes sur les routes, la décision de Riyad pourrait avoir un impact significatif sur l'économie saoudienne, sérieusement affectée depuis la mi-2014 par la chute des revenus pétroliers.

En Arabie saoudite, le chômage est très élevé parmi les femmes, du fait de leur dépendance totale à des conducteurs masculins. 

 

Lire aussi

L'Arabie saoudite met fin à l'interdiction des cinémas

Concert de rap inédit et réservé aux hommes en Arabie saoudite

Arabie saoudite : les premiers pas d'une libéralisation de la société

Femmes autorisées à conduire en Arabie saoudite : quelles premières retombées ?

Les Saoudiennes au volant : de nombreux préjugés à combattre

Quand Riyad veut se convertir à la société de divertissement

 


Les Saoudiennes pourront également conduire des motos et des camions à compter de juin 2018, ont clarifié les autorités, près de trois mois après l'annonce par Riyad de la levée de l'interdiction des femmes au volant.


Dans le royaume ultraconservateur, les femmes font toutefois encore l'objet de sévères restrictions et sont notamment soumises à la tutelle d'un homme de leur...

commentaires (7)

ET DES CHAMEAUX... SORRY... DES CHAMELLES ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

11 h 57, le 18 décembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (7)

  • ET DES CHAMEAUX... SORRY... DES CHAMELLES ?

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    11 h 57, le 18 décembre 2017

  • Très intéressant! Les féministes devraient prendre la liste et commencer à cocher les cases ...

    Wlek Sanferlou

    15 h 26, le 17 décembre 2017

  • Comment vont-elles conduire des motos...avec leur voile-burka intégral...? Faudra inventer des combinaisons spéciales...? allez, on est curieuses et impatientes de voir ce que les stylistes vont trouver comme solutions, et cela créera de nouveaux emplois, tant mieux ! Et ce cher MBS...a-t-il réfléchi aux conséquences pratiques de ces réformes...? On verra bien...et bonne chance aux Séoudiennes ! Irène Saïd

    Irene Said

    17 h 11, le 16 décembre 2017

  • Avec ou sans burqa ?

    FRIK-A-FRAK

    16 h 45, le 16 décembre 2017

  • Bravo MBS !

    Remy Martin

    16 h 25, le 16 décembre 2017

  • Les premières Harley-Davidson pour quand ? Ça va décoiffer ... (ou dévoiler !) Félicitations à toutes les saoudiennes, car leur situation passée n'était pas trop enviable. Bonne chance à toutes

    Sarkis Serge Tateossian

    16 h 24, le 16 décembre 2017

  • C'et tout ou rien... ou plutôt rien ou tout...

    NAUFAL SORAYA

    16 h 04, le 16 décembre 2017