X

À La Une

Liberté de la presse : le Liban, 99ème du classement de Reporters sans frontières

Liban

Ces dernières semaines, plusieurs affaires, dont celle relative au journaliste Marcel Ghanem, ont suscité des interrogations au sujet des libertés publiques.

OLJ
02/01/2018

Le Liban est classé à la 99ème place du classement annuel de l'ONG Reporters sans frontières (RSF) sur la liberté de la presse, rendu public lundi, perdant ainsi une place par rapport au classement de 2016.

Selon le classement de RSF portant sur 180 pays, établi sur base du critère du degré de liberté dont jouissent les journalistes, le Liban souffre de "problèmes significatifs" concernant la liberté de la presse, soit le troisième niveau sur cinq.

Ces dernières semaines, plusieurs affaires, dont celle relative au journaliste de la LBCI Marcel Ghanem, ont suscité des interrogations au sujet des libertés publiques au Liban.

A titre de rappel, M. Ghanem est poursuivi pour avoir laissé s'exprimer dans son émission Kalam el-Nass (LBCI) un journaliste saoudien qui s'était livré à des attaques personnelles contre le président de la République Michel Aoun, le président du Parlement Nabih Berry, et le ministre des Affaires étrangères Gebran Bassil, les accusant d'être "partenaires du Hezbollah dans le terrorisme". M. Ghanem avait fait l'objet le 18 décembre d'un mandat d'amener lancé par le premier juge d'instruction du Mont-Liban, lequel a annulé ce mandat 10 jours plus tard.

Le député Boutros Harb, en sa qualité d'avocat de Marcel Ghabem, avait alors accusé le pouvoir d'instrumentaliser la justice et avait indiqué qu'il allait demander que le juge d'instruction en charge de l'affaire soit dessaisi.

Selon le classement de RSF, Israël, en niveau orange comme le Liban, est classé à la 91ème position. La Syrie (177ème place), l'Iran (165ème place) et l'Arabie saoudite (168ème place) se situent au niveau noir, le plus dégradé.

Les premières places du classement sont trustées par les pays scandinaves avec, de la première à la quatrième place, la Norvège, la Suède, la Finlande et le Danemark.

 

 

Lire aussi

Affaire Marcel Ghanem : omis n’est pas commis

Libertés publiques : « Non au retour à l’ère de l’occupation syrienne », scandent des manifestants

Lettre ouverte aux juges libanais

Tollé contre la justice « vindicative » et « politique »

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UNE HONTE POUR NOTRE PAYS !

Dernières infos

Les signatures du jour

Impression de Fifi ABOU DIB

Cartables

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants