La Dernière

Le village préféré des Libanais : #3 Beit Chabeb, au son des cloches des églises...

Le village préféré des Libanais

Pour la deuxième année consécutive, les lecteurs de « L'Orient-Le Jour » au Liban et dans le monde voteront pour « Le village préféré des Libanais ». Cette année, dix nouveaux villages sont en lice. Un reportage écrit et une vidéo, chaque jour pendant dix jours, pour vous aider à choisir... Après Anjar et Aqoura, voici Beit Chabeb.

19/07/2017

Incontestablement, c'est le village le mieux préservé du Metn, probablement un des plus beaux du caza. Maisons de pierre blanche aux toits de tuiles rouges, clairsemées dans des bouquets de conifères – chênes, pins et sapins –, Beit Chabeb est situé dans une vallée. Son altitude varie entre 600 et 800 mètres, et ses quartiers, tous ses quartiers, sont reliés entre eux par des escaliers pour épargner aux marcheurs des ruelles trop abruptes.
Connu pour être le village des quatorze églises, Beit Chabeb abrite plusieurs lieux de culte dédiés à la Sainte Vierge, le plus ancien étant l'église Notre-Dame de la Forêt, construite en 1703 et récemment restaurée. Et il y en a d'autres, des églises ou des chapelles, dédiées notamment à saint Antoine, saint Joseph, saint Jean ou saint Élie.
Contrairement à ce que beaucoup pourraient penser, le nom de Beit Chabeb ne puise pas ses origines dans la langue arabe. Selon l'auteur libanais Anis Freiha, ses racines sont syriaques. Beit Chabeb signifierait ainsi La maison des voisins.
Lire la suite

 

Lire aussi

#1 Anjar, pour rêver de paix et d'Omeyyades...

#2 Aqoura, l'Éden d'Ève et de sa pomme...

Prendre L'Orient-Le Jour par la main, et...

En 2016, Akkar el-Atika et Ehden se sont battus jusqu'au bout

 

Et relisez, ici, les articles de la première édition du village préféré des Libanais

 

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

carlos achkar

Mon village, dommage je n'y ai jamais vécu, juste quelques étés avant 1975.
Peut-être un jour en tant que retraité.

FAKHOURI

Le village de mes parents
ils ont encore leur maison dans ce petit village que j'ai découvert tardivement
Mes soeurs y vont encore et leurs enfants y vont se rafraichir en été

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DI3ANAK YIA LEBNEN !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.