Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Examens du bac : les résultats officiellement publiés

Les Forces de sécurité intérieure ont mis en garde contre les tirs de joie, appelant à "se débarrasser de cette habitude mortelle" et promettant de poursuivre les contrevenants.

Le ministre libanais de l'Éducation, Marwan Hamadé, a annoncé samedi lors d'une conférence de presse les résultats du baccalauréat pour l'année 2017. Photo d'archives.

Le ministre libanais de l'Éducation, Marwan Hamadé, a annoncé samedi lors d'une conférence de presse les résultats du baccalauréat pour l'année 2017.

Il a détaillé le taux de réussite dans les quatre sections : Sciences de la vie, 81,04% ; Sciences générales, 90,55% ; Économie et sociologie, 73% ; Littérature et humanité, 77%.

M. Hamadé a en outre annoncé que la deuxième session pour l'examen du brevet aura lieu le 20 juillet et pour le bac le 3 août.

Parallèlement à l'annonce des résultats du bac, les Forces de sécurité intérieure ont mis en garde contre les tirs de joie, appelant à "se débarrasser de cette habitude mortelle" et promettant de poursuivre les contrevenants. Des tirs de célébration ont quand même été entendus dans le camp palestinien de Aïn el-Heloué, au Liban-Sud.

Jeudi, le ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, avait appelé les Libanais à se "révolter si des tirs de joie ont lieu suite à l'annonce des résultats du bac".

Ces derniers jours, des dizaines de personnes ont été interpellées à la suite de tirs de joie qui ont fait un mort après la publication des résultats du brevet.

Mardi, une polémique avait opposé le ministre de l'Intérieur et le chef des Kataëb, Samy Gemayel d'un côté, au ministre de la Justice, Salim Jreissati, de l'autre. M. Machnouk avait déclaré que plusieurs personnes soupçonnées d'avoir tiré en l'air pour célébrer les résultats du brevet avaient été libérées suite à des pressions politiques. Le ministre de la Justice, Salim Jreissati, avait démenti énergiquement ces assertions.

 

Lire aussi
Arrestations provisoires : le CSM s'explique

Machnouk persiste et signe : Des ingérences politiques ont eu lieu

« Le phénomène des armes individuelles doit être rapidement réglé », insiste Bkerké

Quand l’incivilité tue : un mort par jour, ou presque, en juin au Liban

Le ministre libanais de l'Éducation, Marwan Hamadé, a annoncé samedi lors d'une conférence de presse les résultats du baccalauréat pour l'année 2017.
Il a détaillé le taux de réussite dans les quatre sections : Sciences de la vie, 81,04% ; Sciences générales, 90,55% ; Économie et sociologie, 73% ; Littérature et humanité, 77%.
M. Hamadé a en outre annoncé que la deuxième...
commentaires (2)

SUPERBE L,EDITORIAL DE MONSIEUR ISSA GORAIEB ! QUAND A L,ACCAPAREMENT, LE PARTAGE ET LE 10PCT... S,IL S,AGIT D,UN 1OPCT SEULEMENT... SUR LES FUTURES EXPLOITATIONS DES GISEMENTS D,HYDROCARBURES LA MYOPIE FRAPPE CEUX QUI DEVRAIENT ETRE AMEUTES... ET JE M,EXCUSE MONSIEUR GORAIEB, ILS NE SE TIRENT PAS DANS LES PIEDS MAIS ENTRE LES PIEDS...

LA LIBRE EXPRESSION

14 h 26, le 08 juillet 2017

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • SUPERBE L,EDITORIAL DE MONSIEUR ISSA GORAIEB ! QUAND A L,ACCAPAREMENT, LE PARTAGE ET LE 10PCT... S,IL S,AGIT D,UN 1OPCT SEULEMENT... SUR LES FUTURES EXPLOITATIONS DES GISEMENTS D,HYDROCARBURES LA MYOPIE FRAPPE CEUX QUI DEVRAIENT ETRE AMEUTES... ET JE M,EXCUSE MONSIEUR GORAIEB, ILS NE SE TIRENT PAS DANS LES PIEDS MAIS ENTRE LES PIEDS...

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 26, le 08 juillet 2017

  • VA-T-ON S,ATTENDRE AU LANCEMENT DE FUSEES POUR LE BAC ?

    LA LIBRE EXPRESSION

    12 h 54, le 08 juillet 2017

Retour en haut