Rechercher
Rechercher

Vin sur vin

L’Alsace, royaume des vins blancs

C'est là que sont produits des breuvages uniques au monde.

L’Alsace produit les meilleurs vins blancs au monde. Miles Ertman/AFP

Isolée entre la crête des Vosges et le Rhin, cette région viticole française occupe une place à part que l'Allemagne et la France n'ont cessé de se disputer. L'Alsace n'a jamais réellement été allemande, en dehors des périodes d'occupation militaire, sa langue et son économie, peut-être, un peu, mais son âme est restée entièrement française.

Au pied des Vosges, sur les départements du Bas-Rhin et du Haut-Rhin, le vignoble alsacien s'étend sur 150 km de long et ne dépasse pas les 5 km de large. Des villages d'une beauté jamais égalée ailleurs dans le monde se suivent de Marlenheim au nord jusqu'à Thann au sud. La superficie du vignoble est de 15 000 ha environ, planté à une altitude variant entre 150 et 400 m sur les collines, avec souvent des pentes vertigineuses sous-vosgiennes qui font face à la plaine d'Alsace et au Rhin.

Le massif montagneux des Vosges protège le vignoble de l'influence océanique et empêche les précipitations d'atteindre la région, mais il connaît un bon ensoleillement. Le climat est de type semi-continental avec des hivers froids, des étés chauds, orageux, et un automne beau et sec. Les expositions variées du vignoble, la proximité d'un cours d'eau donnent naissance à différents microclimats. Ses microclimats ajoutés à une complexité géologique, sols calcaires, argilo-calcaires, marne, granite, schiste, sont à l'origine du terroir ou des terroirs alsaciens qui vont produire des vins blancs uniques au monde. 90 % de la production alsacienne est une production de vins blancs, et un petit 10 % de vins rouges.

Les principaux cépages blancs sont le riesling, le gewurztraminer, le pinot gris, le muscat, le sylvaner, le chardonnay, le klevener, le pinot blanc et le chasselas. Le seul cépage rouge est le pinot noir.
L'Alsace produit des vins de monocépage en vins blancs secs, vins liquoreux, vins rouges et vins effervescents (les Crémants d'Alsace).
La bouteille utilisée est la flûte d'Alsace relativement fine et élancée, idéale pour les vins tranquilles, et la bouteille Champenoise pour les effervescents.

Les appellations d'origine contrôlée ne sont pas nombreuses – elles sont au nombre de 3 :
* L'appellation Alsace contrôlée, suivie du nom du cépage, comme l'appellation Alsace Pinot blanc contrôlée, ou appellation Riesling contrôlée, pour les vins blancs ou rouges monocépage (riesling, sylvaner, pinot noir...), et les vins blancs d'assemblage de plusieurs cépages (gentil, edelzwicker). Mais aussi l'appellation Alsace Grand Cru (A.O.C) pour les vins de terroirs classés suivie par le nom du grand cru, comme par exemple appellation Alsace Grand Cru Muenchberg contrôlée.
Ces grands crus ont un énorme potentiel de garde. Ce sont des vins qui vieillissent formidablement bien et pendant très longtemps. Leur acidité et leur richesse en sucre, quand il s'agit de vins liquoreux, leur donnent une longévité inégalable. Du nord au sud, on dénombre 51 terroirs répartis sur 47 communes de l'aire d'appellation Alsace et classés Alsace Grand Cru. L'étude géologique et climatique des collines et coteaux qui portent le vignoble alsacien souligne l'existence d'une grande variété de sous-sols, de sols, avec des terroirs soumis à des expositions très diverses sur le territoire d'une même commune. Ces lieux sont particulièrement adaptés aux cépages riesling, gewurztraminer, pinot gris et muscat. Seuls ces 4 cépages ont le droit de revendiquer l'appellation Grand Cru.
Microclimats et sous-sol variés donnent pour ces cépages des vins marqués par le terroir, des grands vins appelés grands crus.
* Le grand cru est un vin élaboré à partir d'un raisin récolté sur des vignes plantées sur le terroir d'une commune. Ce dernier est délimité et classé par l'Institut national des appellations d'origine (INAO) en Grand Cru. Le nom du terroir doit être mentionné sur l'étiquette.
* Enfin, l'appellation crémant d'Alsace (AOC) pour les vins effervescents blancs et rosés.

Une des particularités de l'Alsace est la production de différents types de vin, avec des personnalités différentes, des vins uniques dans leur genre qui ne se ressemblent pas et qui ne ressemblent à aucun vin d'une autre région du monde. Ces vins ont pourtant un seul défaut : ils sont souvent méconnus.

Ces vins ont plusieurs types : les vins blancs secs, qui possèdent différentes caractéristiques dépendant essentiellement du cépage. Tel l'Alsace gewurztraminer caractérisé par son côté très fruité et floral, sa saveur de pétale et d'eau de rose, de lychee et de fruits exotiques, ou encore l'Alsace riesling, très minéral et iodé. Et les vins liquoreux. Les appellations Alsace et Alsace Grand Cru peuvent être accompagnées de la mention Vendanges tardives ou Sélections de grains nobles, si les vins respectent les contraintes de production suivantes : seuls les cépages gewurztraminer, pinot gris et riesling sont autorisés. Les raisins sont récoltés manuellement. Ils sont sur-mûris sur pieds jusqu'au développement de la pourriture noble (Botrytis Cinerea) et vendangés en une seule fois après les premières gelées pour les vendanges tardives ou par tris successifs pour la sélection de grains nobles. Les vins doivent respecter un élevage minimum de 18 mois avant la mise en bouteille.

 

La personnalité du vin

André Ostertag, artiste vigneron
Pour André Ostertag, la vigne est plus qu'une plante, c'est une interprète des interactions entre le ciel et la terre. Au début des années 80, il avait tout juste 21 ans lorsque son père lui laisse les clés de la cave et du domaine qu'il avait façonnés sur la commune d'Epfig dans les années 1960.

Il se fait connaître très tôt par l'originalité de son approche. Il sculpte ses vins tel un sculpteur qui travaille la pierre, n'hésite pas à remettre à l'honneur des terroirs oubliés ou méconnus comme le Fronholz, et aussi à faire des choix parfois iconoclastes, comme l'élevage en fût, à la bourguignonne, de ses pinots blanc et gris, car les vins d'Alsace sont très rarement élevés en fût de chêne. C'est un vigneron en révolte continue contre pas mal de clichés, entièrement imprégné d'une âme poétique qu'il cristallise à travers ses vins.

Fervent adepte de la biodynamie depuis la fin des années 1990, il cherche à travers sa production à restituer les infinies nuances que la vigne puise à la fois des entrailles des sous-sols, mais aussi de l'air et de l'énergie solaire.

Avec ses cuvées, André Ostertag peint de véritables tableaux qui célèbrent la rencontre entre un homme, un fruit et un terroir. Il se distingue par un style de vin tranchant, qu'il s'agisse de riesling, de pinot gris ou de pinot blanc. Il privilégie la recherche de vins très secs, droits et profonds, harmonieux et poétiques.
Selon son approche, on peut distinguer trois types de vin :
Les vins fruits : à travers eux, c'est l'expression du cépage, du raisin, qui est recherchée. Ces vins sont à boire généralement jeunes avec une garde de 5 années.
Les vins pierres : ils se veulent l'expression du terroir, de la roche mère et de la pierre. Bien que de grande garde (de 10 à 20 ans), ils peuvent être consommés dans leur jeunesse, à maturité ou à l'approche de l'âge de la sagesse.
Les vins temps : ils sont l'illustration de la surmaturité ou de la pourriture noble qui ne peut se réaliser que dans l'attente (temps durée) conjuguée à un ciel favorable (temps climatique). La maturité des fruits en fait des vins taillés pour la longue garde (de 20 à 50 ans).

Aujourd'hui recherchés partout dans le monde, les vins du Domaine Ostertag sont véritablement singuliers : ils s'adressent autant aux sens qu'à l'esprit. Ils font réfléchir tout en procurant un plaisir immédiat. Très limpides et complexes, ils portent en eux force et énergie et restent pourtant infiniment délicats.

 

Le chiffre
1472
Le millésime du plus vieux vin au monde qui existe toujours dans les caves des hospices civils de Strasbourg.

L'accord mets et vins
Le gewurztraminer accompagnera à merveille notre table libanaise, et surtout nos différents mezzés.

* Ingénieur agronome de formation, diplômé en œnologie de l'université de Bourgogne à Dijon, Louis Tannoury a obtenu un Master en commerce international des vins et spiritueux. Après quelques années d'expérience dans le vignoble bourguignon, il est actuellement importateur et distributeur de vins au Liban (Terroirs-Y-Seleccion).
Cette rubrique sera publiée un samedi sur deux.

 

Dans la même rubrique

La France viticole, une fierté et des traditions

Le tonneau, un contenant précieux

Servir le vin, ou l'importance de chaque geste

Conserver l’âme du vin pour en savourer le meilleur

La dégustation d'un vin, un moment sacré

Le terroir, un sol et des hommes


Isolée entre la crête des Vosges et le Rhin, cette région viticole française occupe une place à part que l'Allemagne et la France n'ont cessé de se disputer. L'Alsace n'a jamais réellement été allemande, en dehors des périodes d'occupation militaire, sa langue et son économie, peut-être, un peu, mais son âme est restée entièrement française.


Au pied des Vosges, sur les...

commentaires (0)

Commentaires (0)