Liban

Le Hezbollah dans l’attente du témoignage de Royce devant le Congrès américain

Dans les coulisses de la diplomatie
08/06/2017

Tous les regards sont tournés aujourd'hui vers Washington. Les responsables, les propriétaires de banque et la direction du Hezbollah attendent cet après-midi le témoignage du président de la commission des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, Ed Royce.

Présenté au Congrès américain, ce témoignage porte sur une proposition de loi intitulée Hezbollah International Financing Prevention Amendments Act of 2017 (Hifpa 2017). Une source qui suit de près ce dossier assure que M. Royce est déterminé à le réaliser et qu'il estime que le projet de loi serait adopté dans quelques semaines.

Il convient par ailleurs de noter que tout projet de loi présenté au Congrès américain est expliqué en profondeur par des experts chargés également de répondre aux questions qui pourraient être posées par les membres de la Chambre.

Le président de l'Association des banques du Liban (ABL), Joseph Torbey, avait longuement discuté avec le ministre des Affaires étrangères, Gebran Bassil, des moyens de convaincre M. Royce en vue de tenter d'éviter que cette loi soit votée. D'autant qu'une loi qui vise à mettre un terme aux financements internationaux du Hezbollah et à l'interdire d'accéder et de profiter de tous les systèmes financiers a été votée en 2015. Cette loi consiste en l'application des sanctions américaines sur toute personne qui contribuerait à violer ses dispositions. La chaîne al-Manar, désignée comme une organisation terroriste par les États-Unis, a été également ciblée par la loi de 2015.

M. Torbey a donc proposé d'envoyer aux États-Unis une délégation de haut niveau présidée par le Premier ministre Saad Hariri et composée de représentants des différentes banques. Cependant, rien n'est encore décidé, d'autant que M. Hariri n'envisage pas de se rendre aux États-Unis avant que la politique du président américain Donald Trump à l'égard du Liban ne soit déterminée. M. Torbey a également noté que la délégation envoyée par le président de la Chambre Nabih Berry à Washington et qui comptait notamment Antoine Chedid, ambassadeur du Liban dans la capitale fédérale, a tenté de convaincre les membres du Congrès et les responsables qu'elle avait rencontrés de limiter les sanctions uniquement au Hezbollah et d'exclure le président de la République, les membres du directoire du mouvement Amal et toute personne en rapport avec le parti chiite.

 

 

Lire aussi

Les sanctions américaines contre le Hezbollah ne devraient pas porter atteinte à la stabilité

Pour l’ABL, les sanctions actuelles contre le Hezbollah sont « suffisantes »

 

Pour mémoire

Les Etats-Unis et l'Arabie désignent un dirigeant du Hezbollah comme terroriste

Délégation libanaise à Washington pour discuter des nouvelles sanctions contre le Hezbollah

Berry inquiet des sanctions américaines

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON NE DOIT PAS ATTENDRE DES AMERICAINS QU,ILS SE COMPORTENT EN ENFANTS DE CHOEUR OU EN IDIOTS !

VITESSE DE CROISIÈRE

MAIS LE HEZB RESISTANT N'ATTEND RIEN , MAIS RIEN DU TOUT DE CETTE ADMINISTRATION AUX ORDRES DE CLOWNS MANIPULÉS ! !!!!!!!!!!!!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PEINE PERDUE. CE N,EST PAS PAR DES PAROLES QU,ON CONVAINCRA LES AMERICAINS MAIS PAR DES ACTES A COMMENCER PAR L,APPLICATION INTEGRALE DE LA 1701 !

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’apartheid du Hezbollah

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!