Nos Lecteurs ont la Parole

Le marketing médical pour les implants capillaires

par Dany TOUMA
OLJ
13/05/2017

Qui n'a pas envie d'une tête couverte de beaux cheveux ? L'article intitulé « Le tourisme turc sauvé par les greffes de cheveux ? », publié récemment dans L'Orient-Le Jour, pointe le doigt sur un phénomène mondial qui est le grand marketing médical pour les implants capillaires, lancé par la Turquie il y a quelques années. Profitant du développement de la technique « follicular unit extraction » où les follicules, avant d'être réimplantés, sont extraits un à un de la région donneuse (au lieu de l'exérèse d'une bande de cuir chevelu qui laisse une cicatrice fine, toujours standard chez les femmes et les hommes à cheveux longs). Nombre de nos concitoyens voyagent en Turquie, attirés par le bulldozer de marketing en ligne. À noter que bien que certains de ces patients voient une poussée naturelle des cheveux (à un coût élevé), souvent on nous consulte sur des cas où les cheveux poussent mal, la ligne antérieure est très en avant et large, donc souvent visiblement non naturelle ou nécessitant un maintien en termes d'implants avec la progression de la calvitie, ou des infections.
Le travail d'implants capillaires est à la fois technique et artistique ; implanter des cheveux est une chose, mais recréer une chevelure naturelle demande beaucoup d'expérience et d'élégance dans l'exécution. Souvent, ces centres en Turquie, commerciaux par principe, exécutent un travail de série qui manque d'élégance, et les implants sont visibles même de loin.
La bonne médecine est souvent éclipsée par le commercialisme. Google ne peut être la référence en matière médicale. Quand on se fait implanter des cheveux, la compétence et le suivi médical mensuel sont très importants. De plus, il y a un « manque à gagner » esthétique très important dans n'importe quelle intervention médicale, surtout quand on contourne la bonne médecine pour faire des (pseudo) économies.

Président de la Société libanaise de dermatologie

Retour à la page "Nos Lecteurs ont la Parole"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1 / 1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Trois sommets pour un résultat

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.