Le billet de Gaby NASR

Haut les mains !

Billet
Gaby NASR | OLJ
24/02/2017

Le gouvernement poursuit assidûment le bricolage de son projet de budget 2017, apparemment sans trop de fulgurance jusqu'ici. Les Libanais, qui, avec leur pouvoir d'achat au ras du sol, payent les prix du siècle prochain avec les revenus du siècle dernier, seront heureux d'apprendre que Ali Hassan Khalil leur mitonne aux petits oignons une loi de finance toute de rigueur avec un portefeuille tout plein. Sans oublier la généreuse contribution des autres ministres dont on ne se souvient même plus du nom, au demeurant imprononçable et sans intérêt. Ne reste plus qu'à attendre voir d'où ces aspirateurs financiers vont pomper le pognon pour financer le trou énorme dans leur calebasse du pauvre.
Ce sont d'ailleurs les mêmes qui demandent à l'État de tailler dans les dépenses et qui ensuite glapissent d'effroi dès qu'il s'agit de vider un de leurs protégés planqués dans l'administration. Te parlent réformes et lutte anticorruption, mais pas un seul ne suggère, ne serait-ce qu'en toussant, une cure d'amaigrissement et une baisse du train de vie de cet État foireux et inutile. Alors forcément, on se rabat sur le plus facile : racketter les gueux à coups de taxes et d'impôts. Salauds de pauvres !
S'il lui restait un éclair de lucidité, le gouvernement pourrait commencer par tailler dans la mauvaise graisse de la fonction publique, où les emplois fictifs ponctionnent plus de la moitié du budget de l'État. Ou encore virer les bidasses statiques jouant les pots de fleurs devant les bâtiments officiels et les clapiers de luxe des nababs de la politique. Une ornementation kitsch qui doit déjà coûter un bras.
Sans compter qu'au Parlement, Istiz Nabeuh va s'échiner une fois de plus à grappiller quelques sous pour sa valetaille. L'austérité n'étant pas du tout son genre de beauté, notre ami est devenu « chargé de clientèle » au Sud et dans la Békaa, où un reliquat de population fait encore partie de son fan club depuis que le parti barbu a lancé il y a lulure une OPA sur le reste.
A priori, aucun homme politique libanais n'est inutile, tous peuvent servir de mauvais exemple. Et au final, ce n'est plus un budget qu'on nous prépare, mais une attaque à main armée !

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le Faucon Pèlerin

Un vendredi sans le billet de Gaby Nasr assaisonné d'un brin d'Istiz Nabeuh, n'est pas un vendredi heureux. Merci.

M.V.

La pistache insatiable et la diagonale du foul ...avec un petit arak "bala dit" cuvé G.N lol

Ma Fi Metlo

C'est aussi bon que de manger des pistaches , on ne sait plus s'arrêter de lire et relire Gaby.

Et surtout l'usage de l'argot parfois .....

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

FINANCER LE BUDGET PAR UNE CURE D'AMAIGRISSEMENT DU GIGANTESQUE ETAT QUI NE FOUT RIEN... BRAVO GABY NASR ! BRAVO ! UN VRAI SLOGAN A SUIVRE PAR TOUS !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

HAHAHA ! DU GABY NASR AUX PIMENTS LOCAUX... TRES BIEN DIT... TRES BIEN...

Hind Faddoul

Mais c'est une description de nos politiciens à merveilles !! Tu les connais si bien ....
Merci Gaby de ce bol d'air frais les vendredi matin.

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"Alors forcément, on se rabat sur le plus facile : racketter les gueux à coups de taxes et d'impôts. Salauds de pauvres !
A priori, aucun homme politique libanais n'est inutile, tous peuvent servir de mauvais exemple. Et au final, ce n'est plus un budget qu'on nous prépare, mais une attaque à main armée !".
SUPERBE !
Merci Gaby NASR.

Soeur Yvette

Merci c'est bien dit tres bien dit...crier la verite est un devoir...

M.V.

une attaque à main armée ...en criant "haut les nains".... lol

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Entre les Saoudiens et le courant du Futur, des relations tendues

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.