X

La Dernière

Youssef Tohmé : Peut-être que j’aimerais, l’espace d’un instant, être une femme, juste pour voir ce que c’est

Le goût des autres

L'architecte et urbaniste s'est prêté au jeu du questionnaire de La Seize.

13/07/2015

Qu'est-ce qui vous fait lever le matin ?
Le boulot.

La chanson que vous sifflez sous la douche
En ce moment, Mistral gagnant.

Quelle est la dernière chose que vous faites avant de dormir ?
Je regarde les nouvelles en France sur mon iPad et les nouveautés sur les sites
d'architecture.

Qu'aimeriez-vous recevoir pour votre anniversaire ?
Du calme. J'aimerais prendre un ou deux mois pour dormir et me balader. Prendre du temps et regarder les choses, les sentir. Apprécier les choses simples.

Que ne jetteriez-vous jamais ?
Mes livres.

Que trouve-t-on dans votre iPod ?
Des photos de voyage. Des photos d'archives. De la musique faite un peu de tout. J'ai pris la playlist de Ziad Antar. Il y a de l'anglais, du français et de l'arabe, et je découvre encore.

Votre film culte ?
Ceux qui restent, avec Vincent Lindon et Emmanuelle Devos. L'histoire de deux personnes qui ont des conjoints malades et qui se rencontrent dans un ascenseur. Ce que j'aime, c'est le fait que les sentiments sont souvent imprévus et surtout interdits, et quand on ne les dévoile pas, les non-dits laissent place à l'imaginaire. Japan de Carlos Reygadas, l'histoire d'un homme qui n'a plus goût à la vie et qui part pour se laisser mourir. Sur son chemin, il croise une vieille femme qui l'héberge et sans savoir pourquoi, le désir revient.

Un livre de chevet ?
Je n'ai pas un livre de chevet. Quand je lis, ce sont des livres d'architecture et des livres de philo.

Que sont devenus vos rêves d'enfant ?
Ils sont en cours.

Le plus beau compliment reçu ?
Que la maison que j'ai faite à Akoura a un air de Game of Thrones (sourire).

Le pire défaut chez l'être humain ?
La petitesse.

Si vous pouviez avoir un don ou un superpouvoir ?
L'invisibilité. Et voler.

Le bonheur selon vous ?
Ce qui est bien, c'est que le bonheur exprime tout. Le bonheur pour moi, c'est tout simplement le bonheur. Impossible donc à définir.

Votre plus beau souvenir ?
Quand mon fils aîné est né. C'était la première fois que je ressentais un truc imprévisible et inattendu.

Vous changeriez quoi en vous avec une baguette magique ?
Peut-être que j'aimerais, l'espace d'un instant, être une femme, juste pour voir ce que c'est.

Allergique à...
La violence.

Le Liban, c'est...
C'est...

Vous croisez Dieu, vous lui dites quoi ?
Que je l'aime.

Rédigez votre épitaphe
Il ne voulait pas mourir.

Quelle question me poseriez-vous pour finir ?
Ça va ?

 

Dans la même rubrique
Hamadé : Ce que je dirais à Dieu ? C'est le bordel au Proche-Orient...

Rony Fahed, basketteur

Nagib Aoun, l'ancien rédacteur en chef de « L'Orient-Le Jour »

Tania Hadjithomas Mehanna, auteure

Ely Dagher, réalisateur

Ziyad Baroud, ancien ministre

Hanine Ghaddar, éditorialiste

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Réformes : selon Kanaan, le moment est propice pour passer aux actes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.