Un monde de solutions (III)

Près de 50 titres s'engagent autour des solutions qui changent le monde

Christian DE BOISREDON*
OLJ
20/06/2015

Nous nous sentons régulièrement submergés par l'actualité quotidienne souvent catastrophique. Bien sûr, le rôle des médias est de nous informer et de nous alerter, mais lorsque les journalistes relaient aussi les initiatives positives, ils nous inspirent et nous donnent les moyens d'agir.
Nous avons créé Sparknews et l'Impact Journalism Day pour encourager ce journalisme de solutions (ou journalisme d'impact) et ainsi permettre aux médias de relayer plus souvent les histoires positives, porteuses d'espoir et de changement.


Aujourd'hui, 45 grands journaux leaders dans leur pays publient un supplément dédié à l'innovation sociale, pour parler des hommes, des femmes, des entreprises ou des organisations qui, avec leurs initiatives, projets ou inventions ont un impact positif sur la société.
Cette opération unique a pris de plus en plus d'ampleur puisque le nombre de médias partenaires a doublé en deux ans. Le journalisme de solutions semble également correspondre aux attentes des lecteurs : la majorité des journaux ont augmenté leurs ventes lors du dernier Impact Journalism Day et certains nous ont confié avoir rarement reçu autant de retours positifs. Certaines rédactions d'ailleurs ont entamé des sessions de travail pour intégrer cette approche au quotidien.
En septembre, nous réunirons les rédacteurs en chef à Paris pour partager leur expérience de l'Impact Journalism Day et pour coconstruire l'avenir du journalisme de solution.
L'Impact Journalism Day a également un impact sur les projets relayés : investissements, mécénat de compétences, dons et même réplication dans d'autres pays !


Les journalistes s'engagent... et vous ? Aujourd'hui, vous êtes 120 millions de lecteurs à découvrir ces projets inspirants. Et si vous les partagiez autour de vous en offrant par exemple des exemplaires de ce journal ou en relayant les articles sur Internet?
Vous pouvez également rejoindre la communauté des lecteurs en postant votre selfie avec votre journal sur les réseaux sociaux (#Impact-Journalism, @sparknews, @LorientLeJour). Vous pouvez aussi assister à des sessions de brainstorming organisées par MakeSense pour aider les projets à résoudre leur défi, une occasion de rencontrer d'autres acteurs du changement. Suivez aussi l'Impact Journalism Day sur la page facebook.com/AXAPeopleProtectors d'AXA, notre partenaire sans qui cette aventure ne pourrait exister.
Enfin, si vous connaissez des projets qui méritent d'être médiatisés, déposez-les sur sparknews.com/ijd
Bonne lecture...


*Fondateur de Sparknews/Impact Journalism Day et Ashoka Fellow

Écrivez-nous :
impact@sparknews.com

À la une

Retour au dossier "Un monde de solutions (III)"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

L’édito de Ziyad MAKHOUL

L’apartheid du Hezbollah

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!