X

Un monde de solutions (III)

Filtrer l’eau dans un sac

Olivia HO (Straits Times/SINGAPOUR)
OLJ
20/06/2015

Il ne pèse pas plus de 300 grammes, rentre facilement dans un sac à dos et ressemble grosso modo à un sac plastique. Mais cet appareil tout simple peut sauver la vie de gens qui n'ont pas accès à l'eau potable.
Le sac, baptisé Fieldtrate Lite, permet de filtrer de l'eau sale, comme des eaux fluviales, à travers une membrane et de la transformer en eau potable.
Le Fieldtrate Lite est né de l'imagination de WateROAM, une start-up singapourienne qui dessine des filtres à eau portable destinés aux victimes de catastrophes ou aux communautés rurales n'ayant pas accès à l'eau propre.
L'entreprise sociale, fondée en août 2014, est dirigée par quatre jeunes hommes : David Pong, 26 ans, Lim Chong Tee, 24 ans, Vincent Loka, 22 ans et Pooi Ching Kwek, 27 ans, tous étudiants à l'Université nationale de Singapour (NUS).
Le système de filtre qu'ils ont conçu ne coûte que 35$, est d'une utilisation aisée et fonctionne sans électricité. En une heure, un sac plein de six à dix litres d'eau peut être filtré, et le système peut servir à un ménage de cinq à sept
personnes.
À ce jour, les filtres de WateROAM fournissent de l'eau potable à environ un millier de personnes, dans trois pays. Parmi les bénéficiaires, un orphelinat à Bintan en Indonésie, un village près de Phnom Penh au Cambodge, et les victimes des inondations de décembre dernier à Kelantan en Malaisie.
Aujourd'hui, un nouveau prototype de filtre, Fieldtrate X, pouvant traiter de l'eau contaminée à l'arsenic, est testé par le gouvernement du Bangladesh.

À la une

Retour au dossier "Un monde de solutions (III)"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le casse-tête des alliances électorales...

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.