Rechercher
Rechercher

Politique - Éclairage

Les Nasrallah, une « famille parfaite » au service de la « résistance »

Depuis la mort de son fils Hadi en 1997, le leader du Hezbollah nourrit le côté « humain » de son personnage. Une stratégie dont il a plus que jamais besoin en ces temps de guerre.

Les Nasrallah, une « famille parfaite » au service de la « résistance »

Le leader du Hezbollah Hassan Nasrallah tient son petit-fils nouvellement né dans ses bras (gauche, photo tirée de X). Son fils Mohammad Mahdi lors de sa première vidéo sur Instagram (droite, capture d’écran).

Un influenceur pas comme les autres investit la Toile. Début mars, Mohammad Mahdi Nasrallah, fils du secrétaire général du Hezbollah, , où il publie de courtes vidéos abordant des thèmes religieux et politiques. Presque au même moment, une photo...
Un influenceur pas comme les autres investit la Toile. Début mars, Mohammad Mahdi Nasrallah, fils du secrétaire général du Hezbollah, , où il publie de courtes vidéos abordant des thèmes religieux et politiques. Presque au même moment, une photo...
commentaires (16)

Je suis surtout désolé pour le bébé qui a besoin de se promener au grand air et ne pas resté enfermé dans un bunker à 40 mètres sous terre comme son grand père. Une petite remarque: l’article parle de famille mais surtout pas de la mère ou de la grand mère du bébé. C’est l’illustration parfaite de l’obscurantisme de ce parti qui veut l’imposer à tous les libanais notamment aux chrétiens

Lecteur excédé par la censure

08 h 37, le 29 mars 2024

Tous les commentaires

Commentaires (16)

  • Je suis surtout désolé pour le bébé qui a besoin de se promener au grand air et ne pas resté enfermé dans un bunker à 40 mètres sous terre comme son grand père. Une petite remarque: l’article parle de famille mais surtout pas de la mère ou de la grand mère du bébé. C’est l’illustration parfaite de l’obscurantisme de ce parti qui veut l’imposer à tous les libanais notamment aux chrétiens

    Lecteur excédé par la censure

    08 h 37, le 29 mars 2024

  • "… une «famille parfaite» au service de la «résistance» …" - eh oui, dommage qu’elle ne soit pas au service du Liban…

    Gros Gnon

    19 h 26, le 28 mars 2024

  • Ben, pour une fois qu'on le voit sans son tarbouch le zigotto... c'est jour de fête et balles traçantes! Avec un nourrisson dans les bras, ca c'est un scoop. Assurément humain, et humainement assuré ! Qu'on se le dise, la relève est là. Au fait, où est la maman anonyme ?

    Ca va mieux en le disant

    17 h 18, le 28 mars 2024

  • Une "stratégie" qui ne va pas dans le sens de plus de paix

    Baumier Matthieu

    16 h 48, le 28 mars 2024

  • Nulle ne route de ses capacités intellectuelles, administratives et du fait que c’est un homme charismatique. Malheureusement son palmarès est le moins qu’on puisse dire décevant . Le Liban tant bien que mal était libéré des occupants palestiniens, syriens et israéliens. Aujourd’hui nous sommes de nouveau sous occupation,une économie détruite et pas une chance de secour Michel Shami

    Nayla SHAMI

    16 h 32, le 28 mars 2024

  • Y pense :" l'oeil persan perçant. . . tu sera tirreur d'élite, c'est décidé "...

    Wlek Sanferlou

    13 h 19, le 28 mars 2024

  • Tout à son honneur ! Le contraire de netanyahu qui lui envoie son fils vivre dans l'opulence, le plus loin possible du conflit.Quoi qu'il fasse, il recevra toujours une critique de ces opposants, une version hostile de ses faits et gestes.

    peacepeiche@gmail.com

    13 h 19, le 28 mars 2024

  • Ca n’est pas une photo qui va le disculper de tous les crimes qu’il commet sur notre peuple pour satisfaire ses alliés étrangers. Il n’a qu’à envoyer toute sa famille défendre ses idéologies archaïques, nous libanais voulons vivre en paix et dans notre ère et non au VX siècle, que cela lui plaise ou pas.

    Sissi zayyat

    12 h 12, le 28 mars 2024

  • Images and stories of family and brothely love not withstanding would Nassrallah and hezb show any compassion or contrition for all the hardship and suffering the've caused to lebanon and lebanese . of course not

    EL KHALIL ABDALLAH

    11 h 25, le 28 mars 2024

  • Le père qui dit au fils, qu’il espère que son frère ne revienne pas du front ( qu’il meurt au front !! ). Voici ce qui différencie ces personnes de l’ensemble des libanais et des humains . Qui d’entre nous souhaiterait que son fils meurt quelque soit la cause et aussi sacrée soit-elle ?! Oui si notre fils combat pour le liban nous espérons que nos fils vainquent, gagnent MAIS qu’ils reviennent sains et saufs!!!! C’est tout un monde loin de nos valeurs qui dirige ce pays politiquement et même sécuritairement.Pour le reste, nous compatissons.

    LE FRANCOPHONE

    11 h 08, le 28 mars 2024

  • Rafic Hariri aussi était un père aimant et surtout aimé de tous !

    PROFIL BAS

    10 h 23, le 28 mars 2024

  • et madame Nasrallah.... on n'en parle pas ?

    Tabet Karim

    08 h 57, le 28 mars 2024

  • Nourrir un visage humain et avoir un comportement guerrier ... c'est un peu antinomique non ? Il y a ce qu'on veut montrer et ce que nous sommes, il en va ainsi de nos comportements humains, mais dans sa posture cela s'appelle du cynisme.

    Zeidan

    08 h 52, le 28 mars 2024

  • "La milice chiite ne peut plus faire marche arrière, pour ne pas perdre ce qui reste de son prestige". Bien sûr que si! Il n’y aurait aucune honte – ce serait même à son honneur - à reconnaître (même tardivement) que, en fin de compte, la sécurité du Liban et des libanais passe avant les intérêts étrangers.

    Yves Prevost

    08 h 06, le 28 mars 2024

  • Montrer le "côté humain" de celui qui n’hésite pas à offrir en holocauste ses concitoyens sur l’autel d’une cause qui ne les concerne en rien, demande un immense effort de propagande et d’imagination! Mais, rassurons-nous, les thuriféraires de la milice iranienne ne manquent de compétence dans aucun de ces deux domaines.

    Yves Prevost

    07 h 58, le 28 mars 2024

  • J’ai le sentiment contraire qu’il cherche plutôt à venger son fils depuis des décennies .

    Wow

    00 h 50, le 28 mars 2024

Retour en haut