Rechercher
Rechercher

Politique - Focus

Bassil vs ses frondeurs : une victoire entachée de rumeurs

La majorité des députés rangés parmi les détracteurs du chef du parti auraient voté Azour. Seul Élias Bou Saab, non encarté, aurait fait cavalier seul.

Bassil vs ses frondeurs : une victoire entachée de rumeurs

Le chef du CPL, Gebran Bassil (centre), rigolant avec deux députés de son bloc, mercredi à l’hémicycle. Photo Mohammad Yassine

Gebran Bassil a, théoriquement, gagné son pari. Le chef du Courant patriotique libre aurait réussi à mater la contestation au sein de son parti grâce aux menaces auxquelles il a eu recours, mais aussi et surtout à l’autorité politique et morale de...
Gebran Bassil a, théoriquement, gagné son pari. Le chef du Courant patriotique libre aurait réussi à mater la contestation au sein de son parti grâce aux menaces auxquelles il a eu recours, mais aussi et surtout à l’autorité politique et morale de...
commentaires (6)

Ce qui s’avère être dangereux c'est que GB peut, a tout moment, retourner sa veste et, avec ses 17 voix, peut offrir ce qui reste du pays au Hezbollah.

Pierre Christo Hadjigeorgiou

16 h 03, le 15 juin 2023

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Ce qui s’avère être dangereux c'est que GB peut, a tout moment, retourner sa veste et, avec ses 17 voix, peut offrir ce qui reste du pays au Hezbollah.

    Pierre Christo Hadjigeorgiou

    16 h 03, le 15 juin 2023

  • - PUBLIEZ CAR CA A A FAIRE AVEC TOUS CEUX QUI ONT ACCEPTE DE SE MESURER, HELAS, DEMOCRATIQUEMENT ET DONNER CET ATOUT AUX MOUMANA-ISTES ========= AVEC DANS AUCUN PAYS DU MONDE LES PARTIS POLITIQUES N,ACCEPTERAIENT DE PARTICIPER A DES ELECTIONS, FUT-ELLES LEGISLATIVES OU PRESIDENTIELLES, SURTOUT QUAND LE PAYS EST COMPOSE DE COMMUNAUTES RELIGIEUSES ET QUE UNE PARTIE DE CETTE COMMUNAUTE A UNE ARMEE BIEN A ELLE ET L,AUTRE UNE MILICE TOUT AUSSI ARMEE ET TOUTES LES DEUX INTIMIDENT ET MENACENT TOUS LES AUTRES. = VOUS AVEZ EN PRESENTANT UN CANDIDAT CONTRE CELUI DES MERCENAIRES ET ACCEPTER LE PIEGE DU THEATRE DEMOCRATIQUE VOUS LEUR AVEZ DONNE UNE COUVERTURE DEMOCRATIQUE. LA STUPIDITE SE PAIE. ILS FESTOIENT DEJA DE CETTE COUVERTURE AUX YEUX DU MONDE. QU,ILS LIVRENT LEURS ARMES A L,ARMEE NATIONALE ET ANNULENT LE HEZBOLLAH ET SA CHARTE DE CREATION D,UNE WILEYET EL FAKIH AU LIBAN, QUE LE PERCHE FASSE DE MEME ET ALORS ALLONS A DES AFFRONTEMENTS DEMOCRATIQUE... SINON PARTITION. QU,ILS AIENT LEUR ETAT INDEPENDANT SUR LES FRONTIERES D,ISRAEL... ET ON VERRA COMBIEN DE JOURS ETC...

    LA LIBRE EXPRESSION

    14 h 14, le 15 juin 2023

  • Cette voix a été vraisemblablement retirée du score de Jihad Azour. WHO SAY ? Pourquoi pas ZIAD BAROUD ?

    aliosha

    14 h 12, le 15 juin 2023

  • Les dits "frondeurs" ont votçe Azour une fois , ils n'auraient pas voté de même lors d'une éventuelle deuxièmme session ! Et les voix pour Azour auraient bien diminué ! Azour est fini , recalé . Quant au bulletin manquant , il semble qu'il contenait une grosse insulte contre Berri , que ce dernier aurait dû lire lui.mêmeau micro , mais qu'il s'est tout de suite avisé de cacher dans sa poche !

    Chucri Abboud

    14 h 09, le 15 juin 2023

  • "l’opposition désireux de barrer la voie de Baabda au candidat du Hezbollah, Sleiman Frangié." encore du rhétorique débile puisque chaque candidat par définition désire barer la voie au autres candidats. Arrêtez de répétez comme des perroquets ces phrases sans aucun sense que répètent les députés du tandem Hezb Amal et al. A toutes les occasions. Du coup faudrait peut être les remercier pour pavés la voie de Baabda au candidats de l'opposition!

    Sarkis Dina

    13 h 05, le 15 juin 2023

  • Is veulent quoi les frondeurs au juste? dire qu’ils existent sur le dos de la nation? On ne les a pas entendus quand le CPL suivait aveuglement le 8 Mars contre tous ses principes ou quand les fonds de l’énergie one été dilapidés? Je suis le premier critique de Bassil et je ne doute pas des raisons qui l’on poussé à voter Azour mais pour une fois il avait raison et il va de plus en plus se rendre compte que le Hezbollah n’a pas des alliés mais des exécutants qu’il récompense quand bon lui semble. Même si Nasrallah par miracle voudrait rendre ses armes, l’Iran le remplacerait du jour au lendemain

    Liban Libre

    12 h 43, le 15 juin 2023

Retour en haut