Rechercher
Rechercher

Environnement - Liban

Un week-end sous le signe des incendies à Baskinta

Le feu ravage des espaces verts depuis vendredi soir dans ce village du Metn.

Un week-end sous le signe des incendies à Baskinta

Un incendie à Baskinta, le 20 août 2022. Photo Photo Twitter/@CivilDefenseLB

Un incendie, qui serait d'origine criminelle, ravage depuis vendredi soir des espaces verts près du village de Baskinta, dans le Metn au Liban.

Après un bref répit dans la nuit de samedi, le feu a repris de plus belle dimanche, selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Un hélicoptère de l'armée est intervenu afin de tenter de venir à bout des flammes, alors que des habitants et la Défense civile s'activaient sur le terrain.

Samedi, cinq équipes de la Défense civile et trois hélicoptères de l'armée étaient intervenus, mais leurs efforts semblent avoir été insuffisants, tandis que le pays connaît des températures estivales élevées.

Le député de la région, Razi el-Hage (allié aux Forces libanaises), avait indiqué sur Twitter que cet incendie est d'origine criminelle, appelant les forces de sécurité à intervenir "immédiatement" pour appréhender les coupables. Quant au directeur de la Défense civile, Raymond Khattar, il avait rappelé qu'au Liban "95 % des incendies sont provoqués par l'homme, intentionnellement ou non".

Un feu de forêt a également été signalé dimanche à Joun, dans le Chouf, selon la Défense civile. Les flammes ont été éteintes à 15h30 par ses équipes après avoir ravagé des espaces verts et des arbres fruitiers.


La vielle, le feu a dévoré des espaces verts à Deir el-Qamar, également dans le Chouf, avant d'être maîtrisé dans l'après-midi.

Les incendies sont courants au Liban, surtout pendant la saison estivale sèche. Pour y faire face, les pompiers et la Défense civile manquent cruellement de moyens, dans un pays en plein effondrement économique. 


Un incendie, qui serait d'origine criminelle, ravage depuis vendredi soir des espaces verts près du village de Baskinta, dans le Metn au Liban. Après un bref répit dans la nuit de samedi, le feu a repris de plus belle dimanche, selon l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). Un hélicoptère de l'armée est intervenu afin de tenter de venir à bout des flammes, alors que des...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut