Rechercher
Rechercher

Politique - Diplomatie

Le pape se rendra au Liban lorsque le Vatican "jugera cette visite utile"

Le pape est "continuellement en contact avec les pays concernés par la crise libanaise", affirme le nonce apostolique Joseph Spiteri. 

Le pape se rendra au Liban lorsque le Vatican

Le pape François tenant d'une main le drapeau du Liban, apporté à l'audience générale par un jeune prêtre maronite, le 2 septembre 2020 au Vatican. Photo Vincenzo PINTO/AFP

Le pape François se rendra au Liban lorsque le Vatican "jugera cette visite utile pour le pays", a déclaré jeudi le nonce apostolique Mgr Joseph Spiteri avant son départ pour une nouvelle affectation au Mexique.

Attendue depuis longtemps, la venue du souverain pontife a fait l'objet de nombreuses spéculations : en avril dernier, le président Michel Aoun avait annoncé la visite pour juin, mais le Vatican avait indiqué qu'il s'agissait seulement d'une "possibilité à l'étude". Un mois plus tard, le ministre sortant du Tourisme, Walid Nassar, avait affirmé avoir reçu une "lettre du Vatican l'informant officiellement de la décision de reporter la visite du pape", en évoquant des "raisons de santé".

"La visite du Saint-Père au Liban est toujours envisagée, et figure à l'agenda de Sa Sainteté", a déclaré Mgr Spiteri lors d'une visite d'adieu à la Ligue maronite, selon des propos rapportés par l'Agence nationale d'information (Ani, officielle). "La date de la visite sera annoncée lorsque la curie romaine jugera ce déplacement utile pour le Liban", a-t-il poursuivi. Interrogé au sujet du soutien du Saint-Siège au Liban, il a assuré que le pape est "continuellement en contact avec les pays concernés par la crise libanaise". 

Si l’on tient compte de ces propos, assurent certains observateurs, il est légitime d’avancer que le report de la visite du pape était motivée par autre chose que "des raisons de santé" et que le contexte politique interne y était pour quelque chose. Selon ces observateurs, le Vatican jugera "utile" une visite du pape au Liban "si elle renforce l’unité interne des Libanais et ne suscite pas de divisions".


Le pape François se rendra au Liban lorsque le Vatican "jugera cette visite utile pour le pays", a déclaré jeudi le nonce apostolique Mgr Joseph Spiteri avant son départ pour une nouvelle affectation au Mexique. Attendue depuis longtemps, la venue du souverain pontife a fait l'objet de nombreuses spéculations : en avril dernier, le président Michel Aoun avait annoncé la visite pour juin,...

commentaires (10)

Utile pour qui?

Gros Gnon

16 h 58, le 12 août 2022

Tous les commentaires

Commentaires (10)

  • Utile pour qui?

    Gros Gnon

    16 h 58, le 12 août 2022

  • "se rendra au Liban lorsque le Vatican "jugera cette visite utile pour le pays".... tout comme la communion est possible après un lavage spirituel méticuleux suite à la confession, cette visite ne pourrait être justifiée qu'après un lavage spirituel chez les libanais... comme l'orgueil de nos polichinelles leur interdit la confession, et à voir la qualité des eaux du qaroaoun... ce lavage prescrit n'est sûrement pas pour demain ni pour l'après demain...

    Wlek Sanferlou

    14 h 59, le 12 août 2022

  • Notre cher Pape François est un saint homme et il a un bon discernement. De mon point de vue, c'est logique que sa visite ait été ajournée. Sinon ça voudrait dire que le Saint Père encourage le maintien de nos dirigeants corrumpus au pouvoir. Gardons la foi et continuons à prier pour qu'un vrai changement arrive et permette au pays du Cèdre de renaître de ses cendres !

    Abdallah TAMBEY

    14 h 52, le 12 août 2022

  • Le Pape ne veut surtout pas faire le cadeau de sa visite à l’actuel président

    sarraf nicole

    12 h 35, le 12 août 2022

  • Le pape a dû réaliser que rien de positif à espérer de notre classe dirigeante mondialement reconnue comme corrompue

    Goraieb Nada

    08 h 02, le 12 août 2022

  • Si le pape a reporté sa visite c’est qu’il pense qu’en l’état actuel des choses et avec cette classe politique pourrie , on ne peut rien attendre de

    Goraieb Nada

    07 h 39, le 12 août 2022

  • C'était évidant qu'il ne venait pas avant l'issue de l'actuel régime, responsable de tant de vices de gestion du pays. Le Vatican attendrait la venue d'un chef d'Etat à la hauteur des espérances de tout le monde.

    Esber

    21 h 54, le 11 août 2022

  • Qu'il vienne ou pas, on n'en a rien à faire.

    Politiquement incorrect(e)

    17 h 46, le 11 août 2022

  • "Que vient faire le pape au liban ?", déclarait un chef politico-militaire lors d’une des précédentes visites papales au Liban. Il ne viendra pas pour cautionner un pourvoir pourri. Le souverain pontife prend son temps pour méditer sur le sort du Liban, et pense abdiquer (selon les rumeurs) pour des raisons de santé.

    Nabil1

    15 h 57, le 11 août 2022

  • Il me semble que sa Saintete ne souhaite pas que sa visite soit exploitee pour redorer le blason de politichiens pourris....

    Michel Trad

    15 h 35, le 11 août 2022

Retour en haut