Rechercher
Rechercher

Campus - INTERNATIONALISATION

L’USJ engagée dans le projet de cours interinstitutionnels en ligne du réseau Kircher

Enseignants et étudiants du département de philosophie et de l’Institut supérieur des sciences religieuses prennent part à ce projet piloté par le vice-rectorat aux relations internationales de l’USJ.

L’USJ engagée dans le projet de cours interinstitutionnels en ligne du réseau Kircher

Quinze unités d’enseignement en langues française et anglaise, centrées autour de la philosophie et des sciences religieuses, sont proposées. Photo DR

« Le projet de cours interinstitutionnels en ligne du réseau Kircher offre aux étudiants de philosophie, de théologie et de sciences religieuses, d’Europe et du Liban, la possibilité de suivre, sans avoir à voyager, des cours proposés par les établissements partenaires réputés pour la qualité de leur éducation. Ils pourront ainsi acquérir de nouvelles connaissances, vivre une expérience internationale et entretenir un dialogue interculturel », annonce Carla Eddé, vice-rectrice aux relations internationales à l’Université Saint-Joseph de Beyrouth (USJ). Si l’USJ a pu prendre part à ce projet favorisant l’esprit d’ouverture et de dialogue dans la tradition d’Ignace de Loyola, c’est parce qu’elle est, depuis 2018, membre fondateur de l’Association internationale des universités jésuites (IAJU) et du réseau Kircher qui regroupe les établissements d’enseignement supérieur jésuites d’Europe et du Proche-Orient.

« Les cours interinstitutionnels en ligne du réseau Kircher sont un projet pilote ayant démarré au début de l’année académique. Il est destiné à se développer au cours des mois à venir afin de renforcer les liens entre ces différents établissements d’enseignement supérieur jésuites de renom et de permettre aux étudiants de se former selon les meilleurs standards internationaux », relève Mme Eddé. Elle précise que les établissements partenaires envisagent l’idée de proposer, dans un futur proche, des offres de cours en ligne relatifs à d’autres disciplines.

Unités d’enseignement à l’international

Quinze unités d’enseignement en langues française et anglaise, centrées autour de la philosophie et des sciences religieuses, sont proposées, pour le second semestre de l’année en cours, par l’USJ, le Centre international d’études de la formation religieuse Lumen Vitae (Belgique), l’Institut Newman (Suède), l’École de philosophie de Munich (Allemagne), l’Université catholique du Portugal, le Collège jésuite de philosophie et de théologie Sankt Georgen (Allemagne) et l’Université jésuite Ignatianum (Pologne). Les étudiants de ces institutions, tout comme ceux du département de philosophie et de l’Institut supérieur des sciences religieuses de l’USJ, pourront, en fonction de leur emploi du temps et de leur cycle d’études, choisir les cours qu’ils souhaitent suivre, en ligne, avec la possibilité de valider les crédits. Le département de philosophie de l’USJ propose trois unités d’enseignement : une première centrée sur la pensée chiite, une deuxième sur la philosophie de la mystique : christianisme et islam (les deux dispensées par Jad Hatem), et une troisième sur la morale et la philosophie politiques (dispensée par Éliane Saadé). L’Institut supérieur des sciences religieuses, lui, propose deux cours : « Matthieu, Marc et la question synoptique » (dispensé par Yara Matta) et « Théologie de la liturgie » (dispensé par Souraya Bechealany).

« Les enseignants impliqués dans ce projet ont l’opportunité de développer leurs relations avec leurs collègues étrangers, tout en ayant un public diversifié dans leurs cours. Les échanges et les débats d’idées qui s’y déroulent sont d’une grande richesse », souligne la professeure Eddé. « De plus, grâce à l’éducation en théologie et en sciences religieuses, qui s’enrichit de toute ouverture culturelle et linguistique, les étudiants seront amenés à examiner les attentes de l’humanité en ces moments de crise. Ils revivifieront ainsi l’Espérance qui est en eux pour la renaissance de la justice et de l’amour dans le monde », souligne à cet égard le père Edgard el-Haiby. Le directeur de l’Institut supérieur des sciences religieuses de l’USJ rappelle enfin que « prendre part au projet de cours interinstitutionnels en ligne du réseau Kircher permet aux institutions partenaires d’internationaliser leurs cours et de promouvoir leur visibilité, et surtout, d’offrir aux étudiants une formation académique internationale, et une expérience des plus intéressantes ». Il s’agit donc d’une excellente alternative pour tous ceux qui, en ce contexte de pandémie, ne peuvent pas profiter des programmes de mobilité étudiante et enseignante.



« Le projet de cours interinstitutionnels en ligne du réseau Kircher offre aux étudiants de philosophie, de théologie et de sciences religieuses, d’Europe et du Liban, la possibilité de suivre, sans avoir à voyager, des cours proposés par les établissements partenaires réputés pour la qualité de leur éducation. Ils pourront ainsi acquérir de nouvelles connaissances, vivre une...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut