Rechercher
Rechercher

Politique - Décryptage

Nasrallah et les chrétiens : deux alliés... et un « ennemi »

L’exercice n’était pas facile. Pour la première fois depuis qu’il est devenu secrétaire général du Hezbollah en 1992 après l’assassinat de Abbas Moussaoui, Hassan Nasrallah s’est adressé tout au long d’un discours de 90 minutes aux chrétiens du Liban. Après les incidents sanglants de Tayouné, jeudi dernier, il s’agissait d’une démarche difficile qui s’est articulée autour de trois points : d’abord, attaquer le chef des Forces libanaises et le présenter aux yeux des chrétiens comme le plus grand danger qui les guette en raison de sa volonté permanente, selon lui, de provoquer une nouvelle guerre civile, alors que les rapports de force ne lui donnent pas l’avantage ; ensuite ménager l’armée libanaise en affirmant qu’en dépit de quelques crises, la relation reste excellente avec la troupe ; et enfin, trouver le moyen de ne pas nuire à son allié le Courant patriotique libre et le camp aouniste en général, en évitant de braquer les chrétiens contre sa formation.

Il est vrai que le discours de lundi soir était prévu depuis longtemps et que Hassan Nasrallah avait lui-même annoncé dans sa précédente intervention du 10 octobre qu’il s’exprimerait de nouveau à l’occasion de la naissance du Prophète. Mais après les événements de Tayouné, le discours a pris une nouvelle dimension et a d’ailleurs été suivi à grande échelle. Si les chaînes LBCI et MTV, considérées « chrétiennes », avaient décidé de ne pas le diffuser en direct, chacune pour ses propres raisons, toutes les autres chaînes locales l’avaient fait ainsi que la chaîne al-Jazeera et même, selon des sources proches du Hezbollah, une chaîne israélienne. C’est dire qu’il s’agissait d’un discours important, un de ceux qui marquent un tournant dans la politique du parti chiite, comme celui que Hassan Nasrallah avait prononcé le 25 mai 2000 ou encore celui d’août 2006, après la fin de la guerre de juillet.

L'éditorial de Issa Goraïeb

À l’écoute des juges

Outre sa longueur inhabituelle, cette intervention était donc marquée par le fait qu’il s’adressait principalement à la communauté chrétienne. Dans un exposé détaillé, le numéro un du Hezbollah a rappelé aux chrétiens du Liban ce qu’il appelle « le passé sanglant » du chef des Forces libanaises et les confrontations multiples qu’il a menées pendant les années de la guerre civile et qu’il a, toujours selon lui, toutes perdues. Il est intéressant à ce stade de relever le fait que Hassan Nasrallah a parlé de Samir Geagea sans jamais le nommer, comme il le fait des Israéliens. Pour la première fois, il l’a qualifié d’ennemi et il a essayé d’appliquer avec lui ce qu’il appelle « l’équation de dissuasion » qu’il réserve aux Israéliens. Il a ainsi clairement accusé le chef des FL d’avoir voulu provoquer une nouvelle guerre civile au Liban, à travers les incidents de Tayouné, avant de lui rappeler que le Hezbollah est bien plus fort qu’il ne le croit avec près de 100 000 combattants. Il a aussi mentionné la situation régionale et internationale pour rappeler que désormais, nul n’est prêt à voler à son secours, si une nouvelle guerre devait éclater. C’est exactement la même logique que le parti chiite utilise avec les Israéliens en les menaçant de missiles sophistiqués, de drones et autres armes que sa formation posséderait en quantité, et en insistant sur le retrait américain imminent de la région.

C’est en réalité la première fois que le Hezbollah traite de cette façon une partie libanaise. En général, Hassan Nasrallah est connu pour réserver toujours son attitude menaçante aux Israéliens, aux Américains et à leurs alliés, préférant jouer l’apaisement dans les questions intérieures et avec les autres parties politiques du pays. Comme le parti pro-iranien est connu pour ne pas réagir impulsivement à un événement, même s’il s’agit de la mort inattendue de 7 de ses proches ou membres du mouvement Amal, on peut donc dire que ce changement de ton et de qualification de sa part à l’égard des Forces libanaises, et nommément de leur chef, est voulu et marque le début d’une nouvelle étape dans la politique interne de cette formation.

Lire aussi

Que sait-on des effectifs militaires du Hezbollah ?

À travers les FL, Hassan Nasrallah a donc adressé un message clair à toutes les autres parties libanaises qui se résume ainsi : désormais, nous ne serons plus indulgents avec tous ceux qui veulent nous entraîner dans une confrontation armée et nous les classerons parmi les « ennemis ». La paix interne est donc pour lui une ligne rouge, et tous ceux qui veulent la mettre en danger seront traités sans ménagement, exactement comme le furent les groupes terroristes qui menaçaient la Békaa du Nord et le reste du Liban ou d’autres. Mais c’est certainement la première fois que le secrétaire général du Hezbollah parle de cette façon d’un parti libanais reconnu et ayant des députés au Parlement. Il s’agit donc d’un changement radical dans l’attitude du parti qui soulève de nombreuses interrogations. Est-ce le signe d’une faiblesse, qui le pousserait à une sorte de fuite en avant pour cacher ses multiples problèmes, ou au contraire celui d’une force, puisqu’il ne craint plus désormais de parler en toute franchise d’une partie locale qui a sa représentativité populaire ?

Justement, ce point a été longuement étudié dans les cercles fermés du Hezbollah entre Hassan Nasrallah et ses conseillers, selon des sources proches du parti. N’y avait-il pas un risque que ces accusations poussent une bonne partie des chrétiens à se rallier aux Forces libanaises et finalement aboutissent à l’affaiblissement du CPL sur le plan populaire ? Finalement, il a été convenu de placer les chrétiens devant une alternative : soit ils se rallient aux FL et se laissent entraîner dans des guerres interminables, coûteuses et difficiles, car les développements internationaux et régionaux ne sont pas en faveur de cette formation ; soit ils cherchent à conclure des accords et des ententes, en dépit des divergences, pour préserver l’unité du pays et la spécificité libanaise.

Lire aussi

Après Tayouné, le Hezbollah lance la bataille politique contre les FL

D’ailleurs, Hassan Nasrallah a consacré une longue partie de son discours au rôle de l’armée libanaise qui, pour lui, reste la garantie du Liban. Alors que beaucoup pensaient qu’il allait aussi critiquer la troupe, il lui a au contraire rendu hommage, rappelant que c’est elle qui constitue l’élément rassembleur entre les Libanais et qu’elle est partie intégrante de la fameuse équation qui, à ses yeux, protège le Liban : « armée-peuple-résistance ».

Comment les Libanais, et en particulier les chrétiens, vont-ils réagir à ce discours essentiel, surtout à l’approche des élections législatives ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais il est certain qu’il y aura un avant et un après discours du 18 octobre 2021.


L’exercice n’était pas facile. Pour la première fois depuis qu’il est devenu secrétaire général du Hezbollah en 1992 après l’assassinat de Abbas Moussaoui, Hassan Nasrallah s’est adressé tout au long d’un discours de 90 minutes aux chrétiens du Liban. Après les incidents sanglants de Tayouné, jeudi dernier, il s’agissait d’une démarche difficile qui s’est articulée...

commentaires (21)

On sent un frémissement dans les lignes de Scarlette. Elle ne doit plus se sentir sereine dans ses décryptages qui ressemblent toujours à des propagandes sans l’ombre d’objectivité. Elle y va en se livrant à des suppositions qui veulent dissuader les libanais de la bonne foi de ce vendu qui a tous les jours un ennemi à ajouter à sa liste qui l’éloigne de plus en plus de sa cause des palestiniens derrière laquelle il se cache depuis des décennies pour justifier son but à posséder des armes qui n’a de but que de terroriser les libanais et les soumettre. Il s’est démasqué tout seul comme un grand, signe de sa détermination à faire hara-kiri devant la gifle qu’il vient de recevoir des libanais courageux qui ne reculeraient jamais face à des mercenaires qui viennent les intimider dans leur région et menacer leurs familles dans leurs maisons. L’honneur donne des ailes et rend les personnes invulnérables et insensibles aux menaces des envahisseurs, et ils l’ont appris à leurs dépens les vendus déguisés en manifestants pacifiques bardés d’armes et de lâcheté comme  leurs deux zaims vendus. Les libanais ne sont pas dupes et même ceux qui sont contraints à porter des armes pour les servir finiront par se rendre à l’évidence et rejoindront les vrais héros de la partie pour enfin vivre dans un pays de droits sans armes ni terreur pour bénéficier d’une vie digne et dormir sur leurs deux oreilles sachant que plus personne ne les obligerait à mourir pour rien contre une bouchée de pain.

Sissi zayyat

16 h 04, le 20 octobre 2021

Tous les commentaires

Commentaires (21)

  • On sent un frémissement dans les lignes de Scarlette. Elle ne doit plus se sentir sereine dans ses décryptages qui ressemblent toujours à des propagandes sans l’ombre d’objectivité. Elle y va en se livrant à des suppositions qui veulent dissuader les libanais de la bonne foi de ce vendu qui a tous les jours un ennemi à ajouter à sa liste qui l’éloigne de plus en plus de sa cause des palestiniens derrière laquelle il se cache depuis des décennies pour justifier son but à posséder des armes qui n’a de but que de terroriser les libanais et les soumettre. Il s’est démasqué tout seul comme un grand, signe de sa détermination à faire hara-kiri devant la gifle qu’il vient de recevoir des libanais courageux qui ne reculeraient jamais face à des mercenaires qui viennent les intimider dans leur région et menacer leurs familles dans leurs maisons. L’honneur donne des ailes et rend les personnes invulnérables et insensibles aux menaces des envahisseurs, et ils l’ont appris à leurs dépens les vendus déguisés en manifestants pacifiques bardés d’armes et de lâcheté comme  leurs deux zaims vendus. Les libanais ne sont pas dupes et même ceux qui sont contraints à porter des armes pour les servir finiront par se rendre à l’évidence et rejoindront les vrais héros de la partie pour enfin vivre dans un pays de droits sans armes ni terreur pour bénéficier d’une vie digne et dormir sur leurs deux oreilles sachant que plus personne ne les obligerait à mourir pour rien contre une bouchée de pain.

    Sissi zayyat

    16 h 04, le 20 octobre 2021

  • On peut arreter avec les "avant" et les "apres" ? HN est apparu brouillon, se contredisant souvent, avec une phraseologie souvent binaire et generalement peu credible ! ses menaces on s'en contrefiche ! il a deja assassiné des dizaines de responsables Chretiens et Sunnites sans parler Lokman Slim. Vous voulez savoir l'impact de son discours ? allez demander aux Chretiens non-CPL d'Achrafieh, Badaro, Sodeco, Ain el Remaneh, Dekwané, Jdeidé etc... Vous en retserez pantoise madame. Les Aounistes (pas les bassiliens) sont fous de joie. Voila la realité !

    Lebinlon

    14 h 37, le 20 octobre 2021

  • SI VOUS OSEZ PUBLIER MA LIBRE EXPRESSION ET DITES AUX INTERNAUTES LA RAISON DE SAB CENSURE. AINSI FERAIT DES GENS HONNETES. REVELEZ AUX INTERNAUTES MES EXACTIONS S,IL Y EN A, AUTREMENT VEUILLEZ PUBLIER MA LIBRE EXPRESSION QUI N,INSULTE PAS MEME SI ELLE CARACTERISE LA VERITE DE CERTAINE.

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    14 h 13, le 20 octobre 2021

  • A qui vous le dites : TOUS LES COMMENTAITRES ?? : puisque réserver aux anti HEZB . les pro FL et les va-t-en guerre ... autrement perte de temps !!

    aliosha

    13 h 49, le 20 octobre 2021

  • Comme souvent, je n'ai rien appris de nouveau qui n'ait pas été dit ailleurs; alors je me tourne vers les commentaires qui sont beaucoup plus représentatifs de l'air du temps,,,,,, comme souvent.

    Je partage mon avis

    13 h 47, le 20 octobre 2021

  • POURQUOI MA LIBRE EXPRESSION EST CENSUREE QUAND D,AUTRES AVEC LES MEMES AVIS SONT PUBLIEES ? JE VOUS INVITE AIMABLEMENT A RECTIFIER CETTE BEVUE ET A PUBLIER MA LIBRE EXPRESSION.

    CENSURE + CARENCE + BOURDES = FUITE DES ABONNES.

    13 h 05, le 20 octobre 2021

  • Israël doit jubiler Pas un mot sur elle et tout sur le FL 100000 miliciens prêt à combattre et tuer d’autres libanais chrétiens QU’ON LE VEUILLE OU NON IL VIENT DE DONNER À ISRAËL UN BEAU CADEAU ET MONTRER SON VRAI VISAGE LA VÉRITÉ: PEUT ÊTRE MmHADDAD DEVRAIT REVENIR À SES SOURCES NON MENTIONNÉES POUR LA PREMIÈRE FOIS ICI CAR CET ARTICLE NE VA PAS PLAIRE DU TOUT À SON IDOLE NI D’AILLEURS AU PETIT GENDRE QUI VOIT SES DISCIPLES DOUTER CETTE FOIS CI TRÈS VISIBLEMENT DE LEUR ALLIANCE TOTALE AVEC NASRALLAH AU DÉTRIMENT DE LEUR COMMUNAUTÉ ATTAQUEE OUVERTEMENT DANS SES PROPRES QUARTIERS ET DÉFENDUE PAR LE PARTI OPPOSÉ À EUX . Merci NASRALLAH pour avoir ouvert les yeux des chrétiens du Liban sur réalité de leur alliance avec vous : PROTÈGE PAR VOUS OU ANÉANTI PAR VOUS

    LA VERITE

    12 h 36, le 20 octobre 2021

  • Le retour de l'ennemi intérieur engage le Liban dans la guerre civile.

    Beauchard Jacques

    12 h 22, le 20 octobre 2021

  • Le barbu complexé menace les chrétiens libres et fiers de l’être ? Il oublie que notre mémoire est forgée par la lumière , un outil précieux qu’il ne possède pas hélas pour lui et voilà pourquoi il se terre naturellement. Je ne suis pas FL ni K ni PNL mais je vais voter pour eux cette fois d’autant plus que j’ai beaucoup apprécié hier la réaction et le flegme de monsieur Chamoun que j’ai trouvé fort élégant. Comme il nous manque le président Camille Chamoun qui était solaire et homme d’état exceptionnel .

    Wow

    11 h 16, le 20 octobre 2021

  • Nasrallah= La guerre civile permanente !

    LeRougeEtLeNoir

    11 h 13, le 20 octobre 2021

  • Changez de titre: Nasrallah est le principal ennemi des chrétiens du Liban. Il veut transformer le Liban en une république islamique comme celle de ses maîtres de Téhéran

    Censuré par l’OLJ

    10 h 06, le 20 octobre 2021

  • Madame Haddad oublie que le FL n'ont pas attaqué. Ils ont juste defendu. Elle oublie que la coexistence dont parle Mr. Nasralah est une coexistance-humiliation ou les chretiens sont citoyens de seconde categorie.

    Le Liban d'abord

    09 h 54, le 20 octobre 2021

  • Que Nasrallah ose tirer une seule balle contre les régions chrétienne pour qu’il assiste à l’éradication de sa milice terrestre aussi nombreux qu’ils soient

    Censuré par l’OLJ

    09 h 49, le 20 octobre 2021

  • ""chrétiens devant une alternative : soit ils se rallient aux FL risquant des guerres.... soit ils cherchent à conclure des accords et des ententes..avec hezb"" en d'autres termes la seule option que les chretiens(et les autres patriotes-mais scarlett n'ose pas les nommer) est la reddition pure et simple. SELON DES SOURCES QUI ME SONT PROCHES, HASSAN NASRALLAH LUI-MEME AURAIT ETE EBAHIT PAR LE DECRYPTAGE DE DAME SCARLETT ET S'APPRETE A LUI DEMANDER D'Y ALLER MOLLO S'AGISSANT DE LA POLITIQUE DU HEZB

    Gaby SIOUFI

    09 h 43, le 20 octobre 2021

  • Hassan Nasrallah, avec son intervention milicienne ratée sur le terrain, et politique a travers les médias, vient de doubler le nombre de deputes FL sans oublier qu'a présent, les FL peuvent aussi se faire représenter par des Sunnites, des Druzes et des Chiites souverainistes puisque leur popularité a été dédoubler après Tayyouneh. Nous ne pouvions espérer mieux. notons que 80% des émigres voterons souverainistes et çà est devenue une certitude. Cette fois il ne pourra, en bloquant le centre ville il pourra façonner le prochain gouvernement, il le sait. Alors il nous faudra s’attendre a une augmentation de dérapages sur le terrain pour en arriver a empêcher les élections. Elles ne sont pas en sa faveur. Quand a ses 100.000 Bencouillons, il pourra se les f.... la ou on pense.

    Pierre Hadjigeorgiou

    09 h 22, le 20 octobre 2021

  • L'apres 14 octobre ne sera pas en faveur de vos amis du Hezbollah et de ses laquais du CPL, contrairement a vos insinuations

    Tabet Ibrahim

    08 h 31, le 20 octobre 2021

  • En somme nasrallah propose aux FL soit de courber l’echine et de se soumettre, comme l’a fait le CPL, pour des raisons que tout le monde connait, soit de s’exposer a de nouvelles attaques barbares des 100 000 « chiaa chiaa ». Belle perspective donc pour les chretiens. Ce n’est surement pas comme cela que l’on preserve la paix civile ! Le complot est clair, apres s’etre attaque aux sunnites a Beyrouth puis aux druzes a la montagne, la milice illegale vise les chretiens souverainistes…les seuls qui restent ! A quand le tour de l’armee ? Un element a prendre en compte : La majorite du peuple est maintenant contre cette horde sectaire, retrograde, surarmee, qui a ses propres dires depend totalement de l’Iran , et qui menace les Libanais de tout bord. Avec 100 000 hommes, prets a mourir pour lui, Nasrallah aurait pu liberer sa Palestine il y a belle lurette ! Cessons de prendre les gens pour des idiots.

    Goraieb Nada

    08 h 01, le 20 octobre 2021

  • Ok il lui a dit … d’accords !!

    Bery tus

    06 h 46, le 20 octobre 2021

  • SG a passé environ 10 ans en prison Pluto’s que se soumettre au joug des politicians. A sa sortie I’ll publiquement fair son mea culpa, chose qu au un autre chef de malice n a fait. Est ce que le Sayed s imagine vraiement que la “rue chretienne” va a ce state critique baisser la tote et shiver le beau fils? Ou garder la tote haute et lucid et over esperer que le Libyan epouserait les valeurs Occidentals Pluto’s que la tyrannies et l obscurantism prone par le sayed?

    Zampano

    03 h 45, le 20 octobre 2021

  • "mais il est certain qu’il y aura un avant et un après discours du 18 octobre 2021" ...une assertion très vraie! Avant il y avait appréhension avec un zeste de dédain, après il y eut écoeurement et même vomissements. On s'en lasse de notre Zardoz local et ses émissions souterraines ou ...en direct du safran-land....?

    Wlek Sanferlou

    02 h 45, le 20 octobre 2021

  • "... risque que ces accusations poussent une bonne partie des chrétiens à se rallier aux Forces libanaises et finalement aboutissent à l’affaiblissement du CPL sur le plan populaire ...” - bof, choisir entre les forces libanaises et les farces libanaises ne devrait pas poser trop de problèmes... pour les gens normaux en tout cas...

    Gros Gnon

    02 h 16, le 20 octobre 2021

Retour en haut